Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes Par Florence Montreynaud (2018)

Posted on

Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes

Comment Telecharger Des Ebook Gratuit Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes En Français MOBI PDF -Une fois que vous avez trouvé un livre qui vous intéresse, vous pouvez cliquer sur Lire en ligne" et le livre s'ouvrira dans votre navigateur internet. Vous pouvez donc télécharger Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes un livre rapidement. Si le livre a version, vous les verrez listés dans Open Library. Vous pouvez aussi envoyer le livre sur votre appareil. Sur Feedbooks, vous pouvez trouver à la fois le domaine public (part Domaine public) et des livres contemporains gratuits (portion Livres originaux), romanesques ou non. De plus, si vous recherchez des livres Kindle gratuits dans des langues autres que l'anglais, dirigez-vous vers Smashwords et trouvez-les ici dans votre langue maternelle. Peu importe que le PLR, le MRR ou tout livre utilisé pour des informations personnelles. Une licence de documentation libre GNU garantit que tout le contenu du website restera toujours librement distribuable et reproductible. 1-1 livres électroniques gratuits sont disponibles au téléchargement. Ce serait bien si nous pouvions télécharger un livre électronique gratuitement et l'emporter avec nous. Tous les livres électroniques gratuits sont hébergés sur nos serveurs vous pouvez transférer autant de livres que vous le souhaitez sur votre ordinateur de bureau, ordinateur tablette ou phone sans devoir suivre de.

Description du Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes

Comment Telecharger Des Ebook Gratuit Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes En Français MOBI PDF - ' Changer les mots pour changer le monde ' Florence Montreynaud' Les mots que vous utilisez signifient-ils exactement ce que vous voulez dire ? Il est bien des tournures tendancieuses, 'crime passionnel', 'préliminaires', 'nom de jeune fille' ou 'instinct maternel', que j'ai utilisées avant de prendre conscience de leur contenu machiste. Depuis le masculin pluriel qui écrase le féminin jusqu'au refus d'employer la forme féminine des noms de métier, en passant par de...

Détails sur le Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes

Titre de livre : 212 pages
Auteur : Florence Montreynaud
Éditeur : Le Robert
Catégorie : Vulgarisation
ISBN-10 : 2321013125
Moyenne des commentaires client : 4 étoiles sur 5 4 commentaires client
Nom de fichier : le-roi-des-cons-quand-la-langue-française-fait-mal-aux-femmes.pdf (Vitesse du serveur 20.97 Mbps)
La taille du fichier : 30.88 MB

Commentaire Critique du Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes

de a écrit une critique à 14 février 2018. de donne la cote 4 pour Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes. l’érotisation de l’égalité. C’est alors que l’intime deviendra le lieu où s’inventera une sexualité entre personnes égales, prenant sa source dans un désir mutuel et une recherche commune de plaisir.
Orelien_Pereol a écrit une critique à 20 juillet 2018. Orelien_Pereol donne la cote 4 pour Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes. C'est une autrice qui ne maîtrise pas son sujet, c'est un livre qui entretient ou crée peut-être pour certains des confusions et des illusions. On peut déjà remarquer que dans les pays qui parlent des langues qui ont d'autres structures grammaticales, les relations entre les femmes et les hommes ne sont guère différentes de ce qu'elles sont dans les pays de langue française, et s'il y a des différences, on ne peut les imputer à la langue. C'est là le délit qu'impose ce livre : les mots sont dans la dimension du symbolique et sont incommensurables aux choses et phénomènes qui sont dans la dimension du réel. Ne pas vouloir voir cette distinction entraîne une confusion fondamentale, philosophique et psychologique. Les mots ont un genre et ce genre n'a peu à voir avec le sexe des êtres, quand ils en ont un. Une girafe n'est pas forcément de sexe féminin. Quand on dit : "regarde la girafe", personne ne songe au sexe, tout le monde voit l'animal de l'espèce des girafes. Gérard Depardieu est une star. Une star. C'est un mot de genre féminin et qui ne risque pas de transformer la personne (tiens, encore un mot féminin pour désigner un homme) Gérard Depardieu en femme. Gérard Depardieu est aussi une armoire à glace. Une femme est un individu et un mannequin est une femme, sinon on précise un mannequin homme. Comme l'a écrit il y a longtemps Jean Genet, "la sentinelle aima le mannequin" où les genres des mots sont à l'inverse des sexes des personnes dont il est question. Pour prendre, dans l'actualité, un sujet qui n'a rien à voir : les bleus ont gagné la coupe. Personne ne pense aux bleus, dans ce sens péjoratif de débutants, ignorants, ridicules et bizutés. Personne ne pense aux bleus comme hématomes, alors que ce sont les emplois les plus fréquents du substantif "bleu". Quand on traite quelqu'un de "con", au sens d'idiot, cela ne doit rien, mais absolument rien, à un nom donné au sexe de la femme. Relier les deux relève de la supercherie. Le mot "note" : de musique, de restaurant, en bas de page, donnée à un devoir... tous ces sens sont autonomes, indépendants et ne déteignent pas l'un sur l'autre. Il en va de même du mot con. La règle fondamentale est niée dans ce livre. Cette règle fondamentale est que les mots et les choses sont dans un rapport arbitraire. Il arrive même qu'un mot ait des sens opposés : un hôte est celui qui est reçu ou celui qui reçoit. + Lire la suite.
Brispan a écrit une critique à 26 février 2018. Brispan donne la cote 4 pour Le Roi Des Cons : Quand La Langue Française Fait Mal Aux Femmes. Reçu dans le cadre d'une opération Masse critique. Un petit livre très intéressant qui pose la question de la domination masculine par le prisme du langage. Ou comment, sans y penser, nous utilisons quotidiennement des formules qui dévalorisent le féminin au profit du masculin. Sur la forme, le livre est plutôt bien construit. En plusieurs chapitres, l'auteur aborde les différentes sphères d'utilisation du langage, et couvre donc beaucoup de domaines : sexualité et langage / de la violence au viol / filles, femmes, mères / La parole des femmes / le genre humain. Elle propose, pour chaque formule, de la remplacer par une autre expression, en expliquant la raison du sexisme clairement et rapidement (à chaque fois, il s'agit d'une page). Une page d'"introduction" et une autre de "conclusion", une bibliographie et un index complètent efficacement le texte. Sur le fond, l'auteur nous permet de nous poser la question de notre langage, et donc de notre pensée et de son expression. A utiliser ses formules, à faire des raccourcis, nous appauvrissons notre réflexion : si l'idée est évidente pour ceux qui y ont réfléchi, nous nous en éloignons au quotidien, et c'est toujours intéressant d'être renvoyé à ces questions, qui sont essentielles dans notre construction de la société. Le petit bémol, selon moi, c'est qu'il ne va pas en profondeur, mais il s'agit d'un livre de vulgarisation qui est très abordable, même pour ceux qui n'ont pas de formation littéraire ou linguistique. J'aurais également aimé que dans le texte, les références soient plus clairement mises (on a souvent l'origine des statistiques, mais pas l'année) : à nuancer par la bibliographie en fin d'ouvrage, où on retrouve ces références. J'ai été convaincue par certaines formules, un peu moins par d'autres, mais ce livre est à mettre dans toutes les mains pour amener les lecteurs à se poser la question de leur langage, en termes simples et accessibles. + Lire la suite.