Les Grandes Familles Par Maurice Druon (1999)

Posted on

Les

Telecharger Livre Ebook Gratuit Les Grandes Familles DJVU PDF -Tu devais écrire ton livre. Bien sûr, vous pouvez ajouter des livres à tout minute après avoir votre lecteur. Rechercher et télécharger Les Grandes Familles est disponible pour obtenir des livres gratuits dans diverses.

Description du Les Grandes Familles

Telecharger Livre Ebook Gratuit Les Grandes Familles DJVU PDF - Immense fresque de la bourgeoisie française des années quarante et cinquante, tableau impitoyable des milieux politiques et financiers de l'entre-deux-guerres, cet ouvrage de Maurice Druon a reçu le prix Goncourt, et fait partie des romans les plus célèbres de la littérature française contemporaine. Il a été salué par la critique dès sa publication, traduit dans le monde entier et porté à l'écran avec succès.

Détails sur le Les Grandes Familles

Titre de livre : 453 pages
Auteur : Maurice Druon
Éditeur : Plon
Catégorie : Tragédie
ISBN-10 : 2259191673
Moyenne des commentaires client : 4.01 étoiles sur 5 95 commentaires client
Nom de fichier : les-grandes-familles.pdf (Vitesse du serveur 27.43 Mbps)
La taille du fichier : 20.71 MB

Commentaire Critique du Les Grandes Familles

mfrance a écrit une critique à 10 février 2016. mfrance donne la cote 95 pour Les Grandes Familles. Soudain, Marie-Ange fit un petit signe à son frère et tous deux, plutôt prêts à la frayeur qu'au rire, observèrent l'aïeul. Le vieux Siegfried finissait sa chartreuse, et comme il avait le nez énorme et que le petit verre gravé d'or était fort étroit, il ne pouvait pas parvenir à se verser la fin de la liqueur dans le gosier; il sortait, pour lécher ce qui restait au fond, une langue violette, recourbée, épaisse, qui se mouvait lentement dans le cône transparent et l'obstruait, comme une espèce de sangsue bien pleine de sang et prête à crever. + Lire la suite.
mfrance a écrit une critique à 10 février 2016. mfrance donne la cote 95 pour Les Grandes Familles. Avant d'explorer le Moyen-Age avec brio, Maurice Druon s'était lancé dans l'auscultation de son époque et a brossé une fresque inoubliable de la bourgeoisie arrogante des années de l'entre-deux-guerres. Dans sa trilogie la fin des hommes dont les grandes familles (prix Goncourt 1948) constituent le premier volet, Druon livre un portrait d'une cruauté sans pareille de ces nantis des années vingt et trente. Tous les notables de la société parisienne de l'époque, où se joue la comédie du pouvoir, vont défiler sous le regard impitoyable de l'écrivain, qu'ils soient banquiers, financiers, politiques, poètes, dramaturges, médecins ou encore aristocrates ..... Bien sûr, tous ses personnages sont ancrés dans la réalité de leur époque, mais pour autant, la description que Maurice Druon en fait ne sent pas la naphtaline, que nenni ! car il a brossé des portraits, archétypes de l'ambition, de l'arrivisme, de la vanité ... dont l'actualité reste brûlante ! Du petit Simon Lachaume, obscur professeur et journaliste, dévoré de l'ambition de réussir à tout prix, (sans savoir exactement dans quoi, au début de l'ouvrage), ouvert à toute opportunité, au baron Schoudler, descendant d'une famille anoblie par Napoléon III, présidant aux destinées d'entreprises, de banque, de journal, qui, pour couler un rival détesté, n'hésitera pas à monter de toutes pièces une opération boursière scélérate, sans réaliser les conséquences funestes qu'elle peut avoir sur son entourage !, Maurice Druon nous fait pénétrer dans les arcanes de la vie parisienne avec ses fastes, les coulisses du pouvoir, les ors de la république, les enterrements prestigieux, mais aussi les lieux de plaisir avec ses amours taxées. Du Balzac au vingtième siècle ! Impossible de livrer ici le moindre résumé, ce serait trahir l'ouvrage, car un grand nombre de personnages s'agite dans cette valse des pantins, et Maurice Druon n'en sacrifie aucun en offrant à tous un rôle non négligeable dans sa partition, menée avec un brio magistral, tant au niveau de l'intrigue que de l'écriture. Une écriture, un style, de facture très classique, comme seul un fin lettré en peut offrir ! Les grandes familles sont donc à découvrir et je vous enjoins vivement à vous y plonger ainsi que dans leurs suites : la Chute des corps et Rendez-vous aux enfers..... Je vous y donne d'ailleurs rendez-vous (si cela vous agrée), très prochainement pour le complément de cette chronique ! + Lire la suite.
barjabulette a écrit une critique à 05 avril 2017. barjabulette donne la cote 95 pour Les Grandes Familles. Bienvenue dans le monde impitoyable de l'argent et du paraître. Les Grandes familles c'est un peu le Dallas du début XXème siècle en fait ! Le Baron Schoudler est prêt à tout pour défendre son empire, à tous les sacrifices. Et un dommage collatéral entraînant une bonne raison de se venger, une vengeance en entraînant une autre, c'est finalement les malheurs des Grandes Familles ! Je ne connaissais pas Maurice Druon. J'y suis venue par le biais de la série : les Rois maudits. Quel écrivain ! J'adore autant que Zola..