Andromaque Par Jean Racine (2017)

Posted on

Andromaque

Ebook Zone Telechargement Andromaque En Français PDF EPub MOBI -Le fichier Andromaque PDF ne peut être modifié p quelque manière que ce soit et si la personne qui l'a that a sécurisé. Andromaque PDF est un disponible dans le monde entier, utilisable dans tous les forms d'ordinateurs. Un manuel de Andromaque PDF devrait vous indiquer les bonnes manières et un manual par étape.

Description du Andromaque

Ebook Zone Telechargement Andromaque En Français PDF EPub MOBI - Oreste aime Hermione, qui aime Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime Hector, qui est mort... Pris dans une chaîne amoureuse sans issue, comment pourraient-ils s'en sortir? De fait, quand le rideau s'ouvre, tous les éléments de l'étau tragique sont déjà prêts à se refermer sur les personnages : prisonniers de leurs passions, leur perte est inéluctable. Racine orchestre avec délectation leurs débats impuissants, leurs actions désespérées, et leur terrible fin, pour l...

Détails sur le Andromaque

Titre de livre : 443 pages
Auteur : Jean Racine
Éditeur : Flammarion
Catégorie : Tragédie
ISBN-10 : 2081415992
Moyenne des commentaires client : 3.73 étoiles sur 5 1323 commentaires client
Nom de fichier : andromaque.pdf (Vitesse du serveur 22.33 Mbps)
La taille du fichier : 14.71 MB

Commentaire Critique du Andromaque

Lefso a écrit une critique à 24 janvier 2011. Lefso donne la cote 1323 pour Andromaque. Hermione. Où suis-je ? Qu'ai-je fait ? Que dois-je faire encore ? Quel transport me saisit ? Quel chagrin me dévore ? Errante, et sans dessein, je cours dans ce palais. Ah ! ne puis-je savoir si j'aime ou si je hais ? Le cruel ! de quel oeil il m'a congédiée : Sans pitié, sans douleur au moins étudiée ! L'ai-je vu s'attendrir, se troubler un moment ? En ai-je pu tirer un seul gémissement ? Muet à mes soupirs, tranquille à mes alarmes, Semblait-il seulement qu'il eût part à mes larmes ? Et je le plains encore ! Et, pour comble d'ennui, Mon coeur, mon lâche coeur s'intéresse pour lui ! Je tremble au seul penser du coup qui le menace ! Et, prête à me venger, je lui fais déjà grâce ! Non, ne révoquons point l'arrêt de mon courroux : Qu'il périsse ! aussi bien il ne vit plus pour nous. Le perfide triomphe et se rit de ma rage : Il pense voir en pleurs dissiper cet orage : Il croit que, toujours faible, et d'un coeur incertain, Je parerai d'un bras les coups de l'autre main. Il juge encor de moi par mes bontés passées. Triomphant dans le temple, il ne s'informe pas Si l'on souhaite ailleurs sa vie ou son trépas. Il me laisse, l'ingrat, cet embarras funeste. Non, non, encore un coup, laissons agir Oreste. Qu'il meure, puisque enfin il a dû le prévoir, Et puisqu'il m'a forcée enfin à le vouloir... À le vouloir ? Eh quoi ! c'est donc moi qui l'ordonne ? Sa mort sera l'effet de l'amour d'Hermione ? Ce prince, dont mon coeur se faisait autrefois Avec tant de plaisir redire les exploits, À qui même en secret je m'étais destinée Avant qu'on eût conclu ce fatal hyménée ; Je n'ai donc traversé tant de mers, tant d'États, Que pour venir si loin préparer son trépas, L'assassiner, le perdre ? Ah ! devant qu'il expire... + Lire la suite.
boudicca a écrit une critique à 16 juillet 2012. boudicca donne la cote 1323 pour Andromaque. Voilà un classique du genre théâtral que beaucoup considère comme la meilleure oeuvre du célèbre Racine. le dramaturge du XVIIe siècle n'a pas son pareil pour mettre en scène les plus grandes figures féminines de l'histoire, de Bérénice à Iphigénie en passant par Athalie et bien sûr Andromaque, et comme souvent c'est dans l'Antiquité qu'il va chercher l'inspiration. Quatre protagonistes pour cette pièce : Oreste, fils d'Agamemnon et Clytemnestre, fou amoureux de sa cousine Hermione ; cette dernière, fille de Ménélas et de la belle Hélène, aime pour sa part Pyrrhus, fils d'Achille, qui se consume pour Andromaque, femme du défunt héros troyen Hector et désormais uniquement concernée par la sécurité de son fils, Astyanax (ça va vous suivez?). L'auteur manie les mots comme personne et nous offre une oeuvre bouleversante dans laquelle l'intensité dramatique ne cesse de croitre au fil des pages jusqu'à son paroxysme. Les héroïnes de Racine sont magnifiques dans leur douleur, qu'il s'agisse d'Andromaque se refusant à faire le deuil de son époux, ou d'Hermione, rongée par la jalousie et son désir de vengeance et que même l'amour d'Oreste ne pourra sauver. Moi qui ne suis pas spécialement amatrice de ceux que l'on considèrent aujourd'hui comme des « auteurs classiques », c'est toujours avec bonheur que je me plonge dans les oeuvres de Racine dont Andromaque est à mon sens la plus aboutie. + Lire la suite.
gill a écrit une critique à 16 novembre 2012. gill donne la cote 1323 pour Andromaque. Cette troisième pièce de Racine est le véritable point de départ de sa carrière. Cette tragédie en vers de cinq actes crée au Théâtre de Bourgogne en 1667 introduit dans le drame une violence alors inconnue dans un Théâtre mené auparavant surtout par Corneille. Oreste, envoyé des grecs à Buthrote, réclame à Pyrrhus, roi d' Épire, que lui soit livré Astyanax, le fils de la troyenne Andromaque. Pyrrhus, délaissant Hermione sa fiancée, aime passionnément Andromaque. Il impose à celle-ci le mariage comme prix de sa liberté. Oreste déclare alors sa flamme à Hermione qui le repousse, avant de se raviser car Pyrrhus vient, une nouvelle fois, de l'humilier. Oreste pense à enlever Hermione, avec la complicité de son ami Pylade. Andromaque, pour sauver son fils, accepte d'épouser Pyrrhus mais se suicide après la cérémonie. Hermione demande à Oreste comme preuve de son amour qu'il tue Pyrrhus et se donne la mort. Oreste, perdant la raison laisse la conduite du royaume à Andromaque, sa nouvelle reine. C'est un drame violent et sombre de la passion et de la folie qui se joue sur le tombeau d'Hector. le style de Jean Racine, toujours flamboyant et élégant, fait de cette pièce un morceau classique éternel. + Lire la suite.