Parvana : Une Enfance En Afghanistan Par Deborah Ellis (2018)

Posted on

Parvana

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse Parvana : Une Enfance En Afghanistan In French PDF CHM EPub -Il y a plus de gens qui vendent des cours aux écrivains et aux éditeurs, des livres et des webinaires sur la façon d'écrire et de s'auto-publier. Il éditeur pour avoir un. Les éditeurs proposent généralement une sélection p livres électroniques gratuits afin de vous intéresser à d'autres produits ou services. La prochaine fois que quelqu'un essaiera de vous convaincre de publier votre livre exclusivement sur le Kindle d'Amazon.

Description du Parvana : Une Enfance En Afghanistan

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse Parvana : Une Enfance En Afghanistan In French PDF CHM EPub - A partir de 11 ans. Ce roman raconte l'histoire de Parvana, jeune afghane de 11 ans. Elle et sa sœur Nooria vivent avec leurs parents et leurs deux bébés dans un appartement exigu à Kabul. Le père, lettré, est emprisonné par les talibans. Pour survivre, Parvana décide alors de se déguiser en garçon et de travailler dans les rues de Kabul. Un témoignage sur la condition des afghanes aujourd'hui, à travers le destin d'une jeune héroïne qui n'a jamais connu son pays au...

Détails sur le Parvana : Une Enfance En Afghanistan

Titre de livre : 377 pages
Auteur : Deborah Ellis
Éditeur : Hachette Jeunesse
Catégorie : Talibans
ISBN-10 : 2017038458
Moyenne des commentaires client : 3.75 étoiles sur 5 75 commentaires client
Nom de fichier : parvana-une-enfance-en-afghanistan.pdf (Vitesse du serveur 25.18 Mbps)
La taille du fichier : 18.67 MB

Commentaire Critique du Parvana : Une Enfance En Afghanistan

3FSiminPalay a écrit une critique à 16 octobre 2014. 3FSiminPalay donne la cote 75 pour Parvana : Une Enfance En Afghanistan. Les bombes faisaient partit de la vie quotidienne de Parvana depuis qu'elle était née. Tout les jours, toutes les nuits, on entendait les roquettes tombaient du ciel puis une maison qui explosait. Sous les bombes, les gens se mettaient à courir. D'abord par ici puis par là ; ils tâchaient de trouver un endroit où ils auraient la vie sauve. Quand Parvana était petite ses parents la portait dans leurs bras. Plus tard, il fallut quel court, elle aussi comme les autres. + Lire la suite.
Saiwhisper a écrit une critique à 09 juin 2018. Saiwhisper donne la cote 75 pour Parvana : Une Enfance En Afghanistan. Ne vous fiez pas à l'adorable minois de Parvana et aux couleurs chatoyantes de la couverture… Cet ouvrage est loin d'être féerique : il plonge le lecteur au coeur d'un pays troublé… Un pays en guerre depuis plus de vingt ans… Un pays où les bombes tombent et où les mines explosent au quotidien. Un pays où les Taliban frappent en pleine rue, emprisonnent ou tuent ceux qui leur tient tête. Un pays où les Femmes n'ont aucun droit et doivent rester prostrées chez elles, quitte à mourir de faim. Un pays où il faut se travestir en garçon pour sauver sa famille. Un pays où il faut travailler, même si certaines besognes sont affreuses. Un pays où règnent la tyrannie et la violence. Ça, c'est le quotidien de la petite Parvana, l'héroïne de cette histoire. Adultes comme jeunes lecteurs seront certainement touchés par cette demoiselle courageuse, dynamique et avec un fort tempérament… Ce qu'elle a fait pour les siens est tout simplement incroyable… À travers son héroïne pleine d'innocence et de naïveté, Deborah Ellis pointe du doigt cette culture où les Femmes sont inférieures à l'Homme. Certes, on est sur un point de vue enfantin qui va mettre parfois l'accent sur des jalousies entre deux soeurs, mais Parvana est tout de même très lucide sur l'horreur qu'elle vit au quotidien. Il est difficile de rester insensible aux scènes de cet ouvrage ou aux thématiques soulevées… Surtout lorsque l'on sait que cela se passe comme ça en Afghanistan, si ce n'est parfois pire… Bien que la majorité des faits soient durs, de bons lecteurs apprécieront et seront intéressés par le récit. La quatrième de couverture préconise de découvrir ce livre à partir de 11 ans et je suis assez d'accord, car certaines réflexions méritent de la maturité et quelques passages sont difficiles (ex : profanation des tombes pour vendre les os des défunts). J'ai été très émue par le destin de cette famille à laquelle je me suis facilement attachée. L'entraide règne en maître entre toutes ces femmes. Il n'y a que le personnage de Nooria, la soeur de Parvana, qui m'a déplu. Il faut dire que c'est un personnage que l'auteure cherche volontairement à nous faire détester… En effet, Nooria va avoir un comportement agressif, hautain et cassant avec sa soeur qui a le malheur de faire toutes les corvées (eau à aller chercher, courses, changement en garçon, travail, etc.). Elle va se comporter comme une vraie peste et aura toujours un mot pour rabaisser sa cadette qui fait pourtant de son mieux. Il est donc difficile de comprendre ou de s'attacher à cette aînée qui fait passer son mal-être sur Parvana. Ce roman réaliste a pour avantage de faire découvrir une autre culture. Ainsi, à plusieurs reprises, on va découvrir des coutumes afghanes ainsi qu'un mode de vie différent du nôtre. Je pense que cette lecture va susciter bien des questions auprès des jeunes lecteurs qui voudront certainement en savoir plus sur ce pays, voire sur la place des Femmes dans le monde… Enfin, j'ai aimé le fait que l'auteure ne prenne pas spécialement parti dans le conflit : à un moment, Parvana va faire la rencontre d'un taliban ayant perdu un être cher. Sa réaction, absolument pas hostile, va lui permettre de temporiser sa haine à l'égard de ceux qui dirigent le pays. Même si la majorité de ces hommes sont affreux avec son peuple ou sa famille, certains ne sont pas dans le même moule. Il est important de nuancer les choses, comme l'a fait Deborah Ellis. Je serais curieuse de voir comment l'ouvrage va être adapté en long-métrage cet été ! En tout cas, c'est le genre d'oeuvre qui dénonce à merveille une situation insoutenable et qui met en avant des messages importants. Lien : https://lespagesquitournent... + Lire la suite.
Murph a écrit une critique à 24 janvier 2016. Murph donne la cote 75 pour Parvana : Une Enfance En Afghanistan. Un vieil homme se fraya un chemin dans la foule et vint se placer devant Parvana. Avec peine, il s'agenouilla et l'aida à faire ses plantations. Les Afghans adorent les belles-choses, dit-il, mais nous avons vu tant d’horreurs que parfois nous oublions combien c’est merveilleux, une simple petite fleur comme-celle-là .