Les Filles Bien N'avalent Pas ! Par Marie Minelli (2014)

Posted on

Les

Site Telechargement Ebooks Les Filles Bien N'avalent Pas ! IBook PDF -À mon avis, si vous voulez simplement lire des livres et très peu d'activités en ligne, vous avez le choix. Bien sûr, vous pouvez ajouter des livres à tout moment après avoir votre lecteur. Chaque fois qu'un membre demande un livre et que vous le lui envoyez, vous recevez un crédit à utiliser lorsque vous demandez un livre à un membre. La partie la plus livre de est, évidemment, les pictures. En le préparant pour le téléchargement p votre livre de.Une fois que vous avez de CV parfait dans notre sélection, suivez nos conseils d'experts gratuits sur la sur manière p concevoir le CV parfait. Il existe plus de dix modèles que vous. Le modèle est entièrement personnalisable afin que vous puissiez entrer des détails sur votre parcours universitaire, votre practical experience de travail, etc. d e manière chronologique. Le modèle de CV général est une sorte p modèle qui explique comment créer un CV impressionnant lors d'un entretien. Les modèles de CV généraux fournis sur notre website internet peuvent constituer une référence utile pour vous dans le processus de recherche d'emploi.

Description du Les Filles Bien N'avalent Pas !

Site Telechargement Ebooks Les Filles Bien N'avalent Pas ! IBook PDF - RESERVE A UN PUBLIC AVERTI « Les filles bien n’avalent pas », un cliché parmi d’autres sur la sexualité féminine que Marie Minelli a pris un malin plaisir à passer au vitriol. Elle dénonce dans ce livre résolument humoristique tous les stéréotypes sexistes qui collent aux femmes et à leur sexualité. Les clichés, on peut s’en indigner, mais on peut aussi en rire !

Détails sur le Les Filles Bien N'avalent Pas !

Titre de livre : 449 pages
Auteur : Marie Minelli
Éditeur : La Musardine
Catégorie : Témoignage
ISBN-10 : 2842719832
Moyenne des commentaires client : 3.36 étoiles sur 5 7 commentaires client
Nom de fichier : les-filles-bien-n-avalent-pas-!.pdf (Vitesse du serveur 26.52 Mbps)
La taille du fichier : 31.93 MB

Commentaire Critique du Les Filles Bien N'avalent Pas !

agrume a écrit une critique à 11 octobre 2014. agrume donne la cote 7 pour Les Filles Bien N'avalent Pas !. Les filles bien n'avalent jamais! Un petit livre sympa qui démonte un par un tous les préjugés (50) sur la sexualité féminine de la masturbation féminine à la ménopause. Aussi utile qu'un guide sexuel pour les débutants pour répondre à certaines questions. Il désacralise le sexe, les idées reçues ou les préjugés. le côté très cru parfois m'a fait penser aux anecdotes de la mangaka de Switch Girl sur les points noirs et l'épilation (des zones intimes). Cela fait du bien d'avoir des livres qui parle franchement, sans se prendre la tête, ni se prendre au sérieux. Les hommes et les femmes ne sont pas juste des clichés, ils sont uniques et loin des modèles présentés dans les publicités. Une femme n'est pas forcément un canon de beauté (top modèle souffrant de déficit de poils à l'heure actuelle), un homme n'est pas non plus cette créature artificielle qui se sur parfume. Les femmes aiment les hommes au naturel et la réciproque est vrai (Statistiques à l'appui). Dans la vie réelle nul besoin d'artifices. Une femme n'est pas non plus une femme au foyer à la Bree VanderKampf, comme l'image utilisée à de nombreuses reprise dans le livre. En dessous de l'image de cette femme est associé une phrase qu'on ne la verrait pas prononcer et qui du coup est très drôle. Par exemple : La masturbation? Bien sur ! Pas un légume n'est épluché dans cette cuisine sans avoir préalablement été utilisé comme sextoy. J'ai apprécié les photos des hommes étonnés découvrant un aspect caché de leurs copines, et les citations d'hommes célèbres machos et la réponse féminine. Un exemple? Les femmes sont comme des miroirs. Elles réfléchissent mais elles ne pensent pas. Arthur Shopenhauer. Arthur Shopenhauer est comme un appareil photo bas de gamme, il produit des clichés tout pourris. J'ai passé un très bon moment et je pense que je ne serais pas la seule car le titre très accrocheur séduit déjà pas mal de personnes. Merci à Babelio pour cette agréable découverte. Bref un petit livre très agréable pour passer un bon moment de rigolade à savourer seul ou à plusieurs. + Lire la suite.
Nedag a écrit une critique à 05 octobre 2014. Nedag donne la cote 7 pour Les Filles Bien N'avalent Pas !. Masse critique je t'aime ! Tu me fais découvrir tellement de jolies choses, comme ce petit livre. Les filles bien n'avalent pas, ne couchent pas le premier soir, aiment les machos et sont de parfaites ménagères aux fourneaux. Oh merci, d'avoir écrit un livre (enfin) qui met les points sur les i, et les barres sur les t, parce que bon dieu que ces clichés à la (pardonnez mon vocabulaire) à la con, ça commence à me pomper les ovaires, dites adieu à ma progéniture ! Drôle, original et un poil addictif, je le recommande !.
oukouloumougnou a écrit une critique à 15 septembre 2014. oukouloumougnou donne la cote 7 pour Les Filles Bien N'avalent Pas !. Avant de me laisser perplexe, ce livre est avant-tout une petite bombe lancée sur tous les clichés que l'on peut avoir sur la sexualité de la femme. L'avant-propos est d'ailleurs particulièrement représentatif de ce que l'on pense être la mentalité générale des femmes, et l'auteure n'hésite pas à pointer celles-ci du doigt aussi. Et oui, et c'est très important pour moi : les clichés et les stéréotypes ne sont pas seulement véhiculés par les vilains méchants hommes, mais aussi par les femmes elles-mêmes. Chaque idée reçue est démontée une à une avec humour via des témoignages et autres statistiques. Et l'idée de base est bonne, très bonne même. C'est une lecture légère et il ne faut pas la prendre autrement. Mais ce qui me dérange dans ce livre, c'est que l'intention est bonne mais l'auteure crée involontairement de nouveaux clichés pour casser les idées préconçues. le problème dans ce genre de livre est souvent le même : la tendance à généraliser. Tout est noir ou blanc, et on a tendance à oublier les choix personnels de chacun. Je ne dis pas que l'auteure le fait tout le long, car ce n'est pas le cas, mais quelques détails sont parfois un peu dérangeants. Par exemple, les personnes qui pourraient se sentir concernées par les idées reçues se voient donc pointées du doigt à la lecture de ce livre qui veut manifestement produire l'effet inverse. La gente masculine est aussi un peu trop pointée du doigt à mon goût (même si l'auteure prend tout de même la peine d'enlever quelques clichés masculins aussi). le féminisme je dis oui, mais pas au détriment des choix personnels. Nous sommes différents, et si certaines personnes sont des stéréotypes, c'est peut-être leur choix. Est-ce trop dur à accepter ? Lien : http://oukouloumougnou.blogs.. + Lire la suite.