La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie Par Rick Yancey (2018)

Posted on

La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie

Telecharger Des Epub La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie In French PDF MOBI -Si vous cherchez à acheter des La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie livres avec livraison gratuite, je leur p les essayer. Orient l'endroit le moins cher pour acheter des La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie livres en ligne et bénéficier d'une livraison gratuite à l'étranger. Lorsque vous décidez p lire un livre inspirant, vous mis au défi et commencez à penser au-delà p votre zone de confort. Le livre Ptolus peut sembler coûteux, vehicle le coût de la couverture rigide et du arrangement PDF est supérieur A-100 83000 that is common, mais le livre contient beaucoup de contenu et de contenu. Les manuels de gestion de projet font référence aux fonctionnalités disponibles dans OpenProj.

Description du La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie

Telecharger Des Epub La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie In French PDF MOBI - Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité... Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventue...

Détails sur le La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie

Titre de livre : 267 pages
Auteur : Rick Yancey
Éditeur : Pocket Jeunesse
Catégorie : Serie
ISBN-10 : 2266285890
Moyenne des commentaires client : 3.81 étoiles sur 5 555 commentaires client
Nom de fichier : la-5e-vague,-tome-2-la-mer-infinie.pdf (Vitesse du serveur 28.7 Mbps)
La taille du fichier : 24 MB

Commentaire Critique du La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie

geronime a écrit une critique à 25 octobre 2014. geronime donne la cote 555 pour La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie. Il n'y a pas que les résistants où ceux dotés d'un cœur de pierre qui ont survécu à l'éradication de la race humaine. Un grand nombre d'enfoirés sadiques s'en sont sortis, eux aussi. [...] Le connard est une race quasiment indestructible..
Maliae a écrit une critique à 27 novembre 2014. Maliae donne la cote 555 pour La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie. – Réfléchis ! Quand la cloche recommencera à sonner, tout sera redevenu normal. Les enfants se précipiteront en classe, s’installeront d’un air ennuyé, attendant la cloche qui annonce la fin des cours, songeant à ce qu’ils feront ce soir, ce week-end, ou dans les cinq années à venir. Comme nous, ils auront droit à des cours sur les désastres naturels, les maladies et les guerres mondiales. Du genre : « Quand les extraterrestres sont arrivés, sept milliards d’humains sont décédés », puis la cloche sonnera, et tout le monde filera pour aller déjeuner et se plaindre des patates sautées pâteuses. Et là, ils sortiront des trucs comme : « Waouh ! Sept milliard, ça fait du monde. C’est triste. Au fait, tu vas manger toutes ces patates ? » Ça, c’est normal. C’est ce qui compte. + Lire la suite.
Souri7 a écrit une critique à 05 juillet 2018. Souri7 donne la cote 555 pour La 5e Vague, Tome 2 : La Mer Infinie. Second volet de la trilogie 5e vague.🛸🛸 Quelques jours après les événements concluant le premier tome, Cassie, Ben, Ringer, Teacup, Sam, et les autres survivants de leur équipe ont trouvés refuge dans un hôtel à quelques kilomètres de la base anéantie, afin d'attendre le retour d'Evan. Seulement, des dissensions se font jour au sein du groupe. Certains désirant s'éloigner au plus vite et d'autres préférant attendre. Ainsi, Ringer décide de partir en mission repérage et quitte le groupe. Rapidement, elle trouve le cadavre d'un jeune soldat et décide d'attendre le tueur. Lorsqu'elle entend un bruit, elle tire sans sommation et découvre après Teacup, son acolyte qui l'avait suivie en catimini. le bruit attire également des équipes et Ringer se fait prendre de nouveau. Dans l'hôtel ce n'est pas mieux, entre les rats grouillant partout, l'hiver intense et les blessures de certains, le groupe a déjà de quoi faire. La découverte de l'absence de Teacup les met sur les nerfs. Et pour couronner le tout, quelqu'un semble s'être introduit dans l'hôtel... Comment définir ce second volet ??? 😒Insipide est le mot qui me vient à l'esprit. L'histoire peine à se développer et nous propose deux grandes parties : les survivants dans leur hôtel et le devenir de Ringer. L'action est quasi inexistante dans le premier tiers du livre où il n'est question que des problématiques de survie dans l'hôtel, et de héros ne sachant quoi faire. C'est tout simplement lassant. Heureusement, la fin apporte une lueur d'intérêt et redore un peu tout cela avec un peu de dynamisme. Côté récit, l'auteur semble aussi perdu que son lecteur dans sa trame. En effet, les nombreuses questions mises en exergue lors du premier roman, ne trouvent pas de réponses... voire dérivent sur des théories invraisemblables. le concept de base d'une invasion extra-terrestre est ici tourné en ridicule de manière pathétique. Ainsi, nous avons affaire à des entités supérieures qui perdent un temps fou à purger la Terre de ses habitants via des armes humaines et des cataclysmes. Ne parlons pas non plus des personnages. Vous avez ici une panoplie d'êtres sans grand intérêt. Certes, tous décrits comme très beaux, mais possédant des personnalités narcissiques, voire inexistantes. Ainsi, les garçons sont pitoyablement dépeints comme des séducteurs, dragueurs. Où est l'intérêt ? Grosse déception également concernant le personnage de Cassie qui perd toute sa fraîcheur et son originalité dans ce tome. Certes, l'auteur semble s'être focalisé sur un autre personnage, Ringer, mais cela créer un fossé entre les deux volets. Pour conclure : Ce second volet est de piètre qualité. L'auteur semble nous promener dans son délire d'invasion sans savoir où et comment cela va se terminer. Les personnages manquent de profondeur. Ce roman est au final une perte de temps à lire.😖 + Lire la suite.