Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine Par Raoul Cauvin (1986)

Posted on

Les

Telecharger Epub Gratuits Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine PDF EPub IBook -Vous souhaiteriez trouver un moyen de convertir un fichier Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine PDF en texte et de le télécharger sur le lecteur MP3, À ce moment-là pour l'écouter. Les Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine PDF peuvent and sans toutefois perdre la mise en page et suivre voix haute. Téléchargement gratuit Bangla Boi, gratuit d'ebooks. Chacha comics Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine PDF Téléchargement gratuit. Le services de la significant Rana auprès p la BCI that a été marqué par des minutes de bravade exemplaire mais risquée. Il existe un compte p gratuit de 7 jours.Désormais, chaque fois que vous rencontrerez un fichier PDF, Firefox se chargera automatiquement dans Foxit Reader en fonction de la vitesse de votre système, sera presque instantané à quelques secondes. U N fichier PDF est une copie imprimée finale. Les fichiers PDF plusieurs colonnes et d'autres formats sophistiqués ne resistant généralement pas au reformatage. Votre fichier PDF sera maintenant dupliqué au format XML. Bien que l'édition de fichiers PDF puisse, vous pouvez facilement ajouter du texte à un fichier PDF en diverses méthodes gratuites. La modification de fichiers PDF à l'aide des outils d'édition graphique fonctionne de la me me manière pas la modification d'un record texte dans un traitement de texte, à la les huge difference que les fichiers PDF ne comportent pas de numéro p ligne. Un clic sur le corps du document déplace donc le curseur en fonction des dimensions relatives du document.

Description du Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine

Telecharger Epub Gratuits Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine PDF EPub IBook - Le gros, c'est Cornélius Chesterfield, sergent zélé et discipliné de l'armée du Nord des Etats-Unis. Le petit, c'est Blutch, un malin râleur et désabusé qui ne rêve que de déserter. Pris dans les affres de la Guerre de Sécession, ces deux-là font ce qu'ils peuvent pour échapper aux ennuis que leur valent des chefs bornés, des ordres aberrants et un destin décidément contraire... À travers des histoires pleines de rire et d'action, Lambil et Cauvin nous offrent une c...

Détails sur le Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine

Titre de livre : 213 pages
Auteur : Raoul Cauvin
Éditeur : Dupuis
Catégorie : Satire
ISBN-10 : 2800108649
Moyenne des commentaires client : 3.92 étoiles sur 5 81 commentaires client
Nom de fichier : les-tuniques-bleues,-tome-7-les-bleus-de-la-marine.pdf (Vitesse du serveur 29.28 Mbps)
La taille du fichier : 18.21 MB

Commentaire Critique du Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine

antO17 a écrit une critique à 08 décembre 2017. antO17 donne la cote 81 pour Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine. Le Capitaine Stark est-il trop bas du front ? Blutch et Chesterfield sont-ils trop forts en gueule ? Toujours est-il que notre duo de choc est chassé du 22ème de cavalerie ! C'est la dégringolade : les bleus dans l'infanterie, les bleus dans l'artillerie et plouf, les bleus dans la marine… On touche le fond, c'est le pompon ! Lambil et Cauvin dressent une galerie de portraits de gradés tous plus obtus les uns que les autres. Un opus acide où nos deux compères sont plus insubordonnés que jamais. Devinez qui vient les tirer de cette spirale infernale ? N'est-ce pas dans la difficulté qu'on reconnait ses vieux amis ?.
gill a écrit une critique à 01 mars 2013. gill donne la cote 81 pour Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine. En ce temps là, une guerre sans merci déchirait les états du sud et ceux du nord. Les charges de cavalerie se succèdent et se ressemblent, menées tambour battant par un capitaine Stark, très en forme. Le caporal Blutch, comme d'habitude, est touché dès le début de l'engagement tandis que le sergent Chesterfield met un point d'honneur à charger comme s'il voulait mettre un terme à la guerre à lui tout seul. Au retour d'une de ces charges, le capitaine Stark, excédé par un mouvement de mauvaise humeur du sergent, le mute, suprême affront, dans l'infanterie. Il est vite rejoint par Blutch. Les deux compères vont devenir artilleurs et brancardiers, sans en avoir vraiment le goût et pour échapper au capitaine Sanders, être versés dans la Marine. Il faut vous dire qu'à l'époque les États-Unis possédaient une petite marine d'une valeur militaire assez faible. Elle comprenait seulement quarante navires à vapeur dont aucun n'était cuirassé. Trente-deux d'entre eux au maximum pouvaient être considérés comme utilisables et vingt-quatre de ceux-ci se trouvaient à l'étranger. Huit seulement demeuraient dans les ports ou dans les eaux des États-Unis. Tous les autres bâtiments de la marine étaient des voiliers en bois bien démodés à une époque de fer et de vapeur. Après avoir vécu plusieurs naufrages désespérants, Chesterfield et Blutc vont embarquer à bord du Monitor, premier cuirassé nordiste, sous les ordres du commandant Worden.... Cauvin et Lambil, une fois de plus, réussissent l'exploit de réaliser un album magnifique qui allie, à l'occasion de l'embarquement des deux compères devenus matelots, la fantaisie la plus débridée avec le récit historique rigoureux du premier combat de cuirassés en mer. Cet album est une belle réussite que l'on doit au talents de ses deux auteurs. + Lire la suite.
Masa a écrit une critique à 25 octobre 2015. Masa donne la cote 81 pour Les Tuniques Bleues, Tome 7 : Les Bleus De La Marine. Ce septième épisode se veut une critique sur l'ensemble de l'armée de l'union. Bien évidemment, d'après le titre, le voyage se fera sur les flots. Toutefois, une bonne partie de l'intrigue s'effectue à travers les différents métiers militaires. Suite à une broutille, le sergent Cornelius Chesterfield et son caporal Bluch se voient chasser du 22ème de cavalerie. Intégré tout d'abord dans l'infanterie, les deux héros de la série vont se mettre un dos un supérieur. Nous découvrirons l'artillerie, l'infirmerie et pour finir la marine. Les forces de l'union semble bien inférieur avec celle des confédérés. Deux navires sèment la terreur sur les mers (le Davidley – qui aura un album consacré « Le David » – et le Mérrimac). Les navires de l'armée du nord coulent les uns après les autres. Chaque guerre apporte son lot de nouveauté et d'amélioration dans les technologies. Mais chaque fois qu'une arme est créée, un moyen de défense est élaboré. Cet album est une bonne satyre sur l'armée en général. L'auteur tourne en dérision la guerre et ses différents corps. Ce fut une très bonne relecture. + Lire la suite.