Mansfield Park Par Jane Austen (1996)

Posted on

Mansfield Park

Telecharger Livres Ebook Gratuit Mansfield Park PDF RTF -Vos livres seront désormais synchronisés sur tous vos appareils, y compris votre ordinateur, et vous pourrez des livres dans l'application. Le livre est attrayant, facile à lire sur ordinateur et lisible de manière raisonnable sur mon Kindle Paperwhite. Comme pour la initial règle d'édition, les livres sont des récipients d'idées (et non pas un arrangement défini). Les distributeurs de livres doivent être étudiés avec ne sont en réalité que des générateurs de leads rémunérés avec leurs propres auditeurs. Vous pouvez lire des livres Nook dans votre navigateur avec Nook for Internet. Vous pouvez lire des livres Nook dans le navigateur Internet de votre Mac avec Nook for Web. Strictement par commodité, on peut souhaiter avoir quelques choses au format du livre, mais cela ne veut pas qu'ils n'auraient pas aussi des choses comme des livres imprimés. Pour créer votre propre couverture de livre électronique, accédez simplement à la section Modèles de la couverture d'un livre de la bibliothèque graphique, recherchez le modèle de votre choix et personnalisez-le avec le texte et les images de votre choix. La sélection de texte à copier n'est pas autorisée dans les deux cas. Parce qu'il n'y a souvent qu'une seule copie et que cette copie est extraite. Avoir une copie physique d'un livre me permet de revenir en arrière et de vérifier facilement les informations que j'ai peut-être manqué dans ma lecture et qui sont essentielles à la partie du livre ou du livre d'une série que je lis actuellement.

Description du Mansfield Park

Telecharger Livres Ebook Gratuit Mansfield Park PDF RTF - 'On ne sait pratiquement rien d'elle, sinon quelques dates et les lieux où elle a vécu. Son iconographie est réduite à un portrait que fit d'elle sa soeur. Jane Austen (1775-1817) serait tombée dans l'oubli le plus total, n'étaient les six romans qu'elle écrivit, et qui sont parmi les plus étonnants du domaine romanesque anglais... Il ne s'y passe littéralement rien. Ils racontent principalement les rapports qui se tissent entre des demoiselles à marier et des épous...

Détails sur le Mansfield Park

Titre de livre : 315 pages
Auteur : Jane Austen
Éditeur : 10-18
Traducteur : Denise Getzler
Catégorie : Satire
ISBN-10 : 2264024704
Moyenne des commentaires client : 3.82 étoiles sur 5 917 commentaires client
Nom de fichier : mansfield-park.pdf (Vitesse du serveur 18.38 Mbps)
La taille du fichier : 25.51 MB

Commentaire Critique du Mansfield Park

Myriam3 a écrit une critique à 16 novembre 2014. Myriam3 donne la cote 917 pour Mansfield Park. La cérémonie s'accomplit selon les règles. La mariée était fort élégante, les deux demoiselles d'honneur dûment inférieures; son père la conduisit à l'autel et sa mère garda tout le temps qu'elle fut debout un flacon de sels à la main, dans l'attente de quelque manifestation d'émotion; sa tante essaya de pleure, et le docteur Grant lut le service de façon fort convaincante. On ne trouva rien à redire à la cérémonie quand on en discuta dans le voisinage, hormis une chose, à savoir que la voiture qui emmenait Julia et les mariés de l'église jusqu'à Sotherton était ce même cabriolet que monsieur Rushworth avait utilisé une année durant. Pour tout le reste, l'étiquette de la journée supportait qu'on l'examinât avec la plus sévère minutie. + Lire la suite.
Gwen21 a écrit une critique à 30 novembre 2012. Gwen21 donne la cote 917 pour Mansfield Park. "Mansfield Park" a toujours été l'un de mes romans préférés de Jane Austen. La jeune Fanny, son héroïne, est un être frêle peu sûr de lui, socialement et physiquement fragile. A la vérité, Fanny est la quintessence de l'être qu'en tant que lecteur on a envie d'aimer, de protéger et d'assister. Son statut est quasiment celui d'une orpheline puisqu'elle est très tôt retirée à sa famille pour être élevée avec ses riches cousins, sur la décision arbitraire de ses tantes, trouvant là matière à satisfaire leur devoir de charité chrétienne. Fanny, être dépendant, solitaire, mal-aimé voire méprisé, pourrait être vouée à un avenir absolument sinistre et sans issue sans son intelligence et la douceur de son caractère. Depuis l'enfance secrètement amoureuse de l'un de ses cousins, amour qui est voué à l'échec en raison de la différence flagrante qui existe entre leurs espérances respectives, elle devient, à l'âge adulte, la spectatrice muette et torturée de son affection pour une autre, tellement plus affirmée et "accomplie" qu'elle ! La pauvre Fanny ne pouvant rien revendiquer, étant la parente pauvre de la famille nantie à qui elle doit son éducation et les habits qu'elle porte, va devoir endurer, pratiquement sans possibilité d'exprimer sa révolte, bien des épreuves psychologiques et subir bien des désappointements. Avec une infinie patience et un amour qui ne l'est pas moins, notre héroïne restera fidèle à son mode de pensée et à l'objet de son dévouement... J'ai lu ce roman trois fois depuis mon adolescence et j'ai développé une petite théorie personnelle le concernant. Une théorie pas exactement centrée sur l'oeuvre en elle-même mais plutôt sur la façon dont elle aurait inspiré à Charlotte Brontë quelques unes des scènes d'intérieur de Thornfield Hall dans son légendaire "Jane Eyre". En effet, bien que je ne m'aventure que très rarement à établir des comparatifs entre les oeuvres d'une même période, ce n'est pas un crime de lèse-majesté (victorienne!) que de supposer que des auteurs aient pu être influencés (ou inspirés si cela est plus politiquement correct) par d'illustres précurseurs. Or, à ceux qui ont lu les deux romans, je demande s'ils ne trouvent pas une troublante similitude entre la personnalité courageuse et humble de Fanny et celle de Jane ? ou encore un émouvant reflet de Mansfield Park dans la scène de divertissements mondains de Thornfield Hall (vous remarquerez au passage la toponymie voisine des lieux). Tout ça bien sûr n'est qu'une hypothèse personnelle, une espèce d'intuition de lectrice passionnée par la période, mais elle vaut bien certaines extrapolations de professeurs de français. Au final, l'important est sans doute que l'atmosphère qui se dégage de telles oeuvres parvienne à totalement capter l'attention du lecteur pour l'entraîner dans un voyage dans le temps dont il ne ressort jamais tout à fait indemne. + Lire la suite.
rabanne a écrit une critique à 06 février 2017. rabanne donne la cote 917 pour Mansfield Park. Il faudra nous arranger pour que mes filles gardent à l'esprit le sentiment de ce qu'elles sont, sans pour autant placer trop bas leur cousine. Il faudra aussi, sans trop la décourager, lui faire ressouvenir qu'elle n'est pas une demoiselle Bertram. Je souhaite qu'elles soient de très bonnes amies et ne me permettrais à mes filles en aucun cas de se montrer un tant soit peu arrogantes avec leur parente. Néanmoins, il ne peut y avoir égalité. (Sir Thomas à propos de Fanny, sa nièce) + Lire la suite.