Confessions D'une Accro Du Shopping Par Sophie Kinsella (2006)

Posted on

Confessions

Ou Telecharger Ebook Confessions D'une Accro Du Shopping In French PDF CHM -Si vous cherchez à acheter des Confessions D'une Accro Du Shopping livres avec livraison gratuite, je leur p les essayer. Par conséquent vérifiez tout d'abord Amazon et le fournisseur natif de votre appareil, vehicle cet ebook existe probablement également. Le téléchargement d'ebooks sur seulement deux applications est beaucoup plus que le suivi de applications. Vous pouvez obtenir les Confessions D'une Accro Du Shopping livres gratuitement.N'oubliez pas de donner votre avis sur les livres que vous avez lus. Donc, si vous êtes à la recherche de livres d'amour à harmonious moment de la journée ou de la nuit, vous venir! Certains livres peuvent être inclus dans la bibliothèque gratuite, mais leur statut peut avoir alter pour être payé. Avant p le télécharger Confessions D'une Accro Du Shopping. Les livres électroniques sont au structure e pub. Sur le projet Gutenberg, les livres du domaine people sont gratuits. Le catalog compte près p 43 000 livres du domaine community.

Description du Confessions D'une Accro Du Shopping

Ou Telecharger Ebook Confessions D'une Accro Du Shopping In French PDF CHM - Votre job vous ennuie à mourir ? Vos amours laissent à désirer ? Rien de tel qu’un peu de shopping pour se remonter le moral… C’est en tout cas la devise de Becky Bloomwood, une jolie Londonienne de vingt-cinq ans. Armée de ses cartes de crédit, la vie lui semble tout simplement magique! Chaussures, accessoires, maquillage ou fringues sublimes… rien ne peut contenir sa fièvre acheteuse, pas même son effrayant découvert. Un comble, pour une journalist...

Détails sur le Confessions D'une Accro Du Shopping

Titre de livre : 435 pages
Auteur : Sophie Kinsella
Éditeur : Pocket
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2266162268
Moyenne des commentaires client : 3.57 étoiles sur 5 1519 commentaires client
Nom de fichier : confessions-d-une-accro-du-shopping.pdf (Vitesse du serveur 21.39 Mbps)
La taille du fichier : 20.46 MB

Commentaire Critique du Confessions D'une Accro Du Shopping

Paige a écrit une critique à 01 novembre 2009. Paige donne la cote 1519 pour Confessions D'une Accro Du Shopping. A cet instant précis, du courrier glisse sous la porte. Je me baisse afin de le ramasser. Pour Suze, il y a une lettre manuscrite et une carte postale des Maldives. Pour moi, deux enveloppes à la fenêtre inquiétantes, l'une émanant de Visa, l'autre de la banque Endwich. Mon coeur cesse de battre. Pourquoi m'écrivent-ils encore? Que veulent-ils? Ne peuvent-ils pas me laisser tranquille? Je dépose soigneusement le courrier de Suze dans l'entrée et fourre mes deux lettres dans ma poche. Je les lirai en allant au bureau. Une fois dans le métro, je les ouvrirai et m'obligerai à en prendre connaissance, même si elles sont désagréables. Telle est mon intention. Sincèrement. Je le jure! Mais, en m'engageant dans la rue d'à côté, je tombe sur une benne, une énorme benne jaune, à moitié pleine. Les maçons qui vont et viennent y balancent des bouts de bois et de vieux tissus. Des tonnes de détritus, en vrac. Une pensée insidieuse s'immisce dans mon esprit. Je ralentis mon allure, puis je l'arrête et regarde la benne comme si les mots inscrits sur les parois me fascinaient. Je reste là, le coeur battant, jusqu'à ce que les ouvriers rentrent dans la maison. Personne en vue. D'un geste vif, je sors les deux lettres de ma poche et les laisse tomber sur le côté. Pfuit. Envolées. A ce moment-là, un maçon arrive avec deux sacs de gravats qu'il jette dans le container. Les voilà enterrées! Personne ne les trouvera jamais. Elles ont disparu pour de bon. Je reprends ma route. Ma démarche est déjà plus légère et mon optimisme remonte en flèche. + Lire la suite.
tousleslivres a écrit une critique à 15 juin 2014. tousleslivres donne la cote 1519 pour Confessions D'une Accro Du Shopping. Rébecca Bloonwood, 25 ans, journaliste dans un magasine financier n'arrive pas à gérer son budget. Elle travaille depuis un an pour le journal « Réussir son épargne » et bien entendu elle ne connaît toujours rien à la finance. Elle ne peut pas résister à acheter, tout est un bon moyen pour craquer, un jour de solde, une écharpe sublime avec une petite réduction ou même les hypothétiques cadeaux de Noël achetés plus de six moins d'avance. Dans un premier temps, Rébecca va essayer de réduire ses dépenses, mais plus elle fait d'effort pour faire des économie et payer ses factures de cartes de crédit, plus elle dépense. Alors lui vient l'idée qu'elle n'arrivera pas à faire d'économie, il lui faut gagner plus d'argent, alors elle prend un travail en plus le samedi, elle travaille déjà à temps plein, elle veut absolument faire des efforts. Elle va en prendre un autre, elle veut assumer plusieurs travail, mais sans succès, jusqu'au jour où tout va basculer. Mais va-t-elle vraiment être sortie d'affaire ? J'aime cette petite comédie qui m'a beaucoup divertie et qui sent bon. Ce livre m'a fait beaucoup rire. La fin est quelque peu tiré par les cheveux... Mais quoi qu'elle fasse l'auteur Sophie Kinsella laisse la place à la suite avec le tome « L'Accro du shopping à Manhattan ». Vraiment une lecture très distrayante. A lire dans le train ou sur la plage cet été !!! Lien : http://tousleslivres.canalbl.. + Lire la suite.
Under_The_Moon a écrit une critique à 13 juillet 2013. Under_The_Moon donne la cote 1519 pour Confessions D'une Accro Du Shopping. Je ne m'attarderai pas trop sur cette critique. En choisissant ce livre je me suis dit que ça allait être une lecture facile, de détente... le moins que l'on puisse dire c'est que j'ai été très déçue ! Il y avait quelques bonnes trouvailles au début du roman, mais plus on avance dans dans l'histoire et plus l'auteure en fait trop. TROP , mais vraiment trop !! Trop de clichés. Les situations souvent trop tirées par les cheveux deviennent vite lassantes. La protagoniste à force de se faire une montagne de pas grand chose, avec des réflexions dignes d'un croisement entre un canari et un poisson rouge. Un peu ça va, mais merci !!.