Re/member, Tome 1 Par Murase Katsutoshi (2016)

Posted on

Re/member,

Livre Pdf Gratuit Telecharger Re/member, Tome 1 PDF RTF -Vous pouvez effectuer vous-même toutes les étapes séparées pour votre ebook ou vous pouvez payer à Lulu un service de pré-édition. Il suffit de penser qu'avant l'arrivée des livres électroniques, l'écriture et la publication d'un livre étaient assez difficiles et coûteuses. Les ebooks (livres électroniques) ribbon fureur et éclipseront bientôt les ventes de livres imprimés, selon les statistiques d'Amazon.De nombreuses façons de publier votre livre électronique et de le distribuer aux libraires. Selon les statistiques, les livres électroniques constituent un moyen économique d'obtenir votre programme de livres. Pour acquérir des connaissances de base sur les scripts de site Internet, vous pouvez télécharger des ebooks HTML. De plus, les livres électroniques sont écologiques puisque pas de papier. La meilleure chose à propos des ebooks est qu'ils coûtent généralement moins cher que les versions cartonnées, vehicle ils contournent les coûts de transportation, d'édition, de taxe sur les ventes, etc. sur les raisons et les remèdes des maladies. La plupart des livres électroniques en censés être avec très peu ou pas en dehors de la distribution.

Description du Re/member, Tome 1

Livre Pdf Gratuit Telecharger Re/member, Tome 1 PDF RTF - Une terrifiante légende urbaine circule parmi les élèves du lycée Ouma. Une créature surnaturelle, le Rouge-sang, hanterait les couloirs de l'établissement sous les traits d'une fillette de 11 ans couverte du sang de ses victimes... Le quotidien d'Asuka et de cinq de ses camarades bascule dans le cauchemar le jour, où frappés par la malédiction du Rouge-sang, il se retrouvent condamnés à revivre sans arrêt le même cycle funeste : transportés tous les soirs à la même...

Détails sur le Re/member, Tome 1

Titre de livre : 231 pages
Auteur : Murase Katsutoshi
Éditeur : Editions Ki-oon
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2355929408
Moyenne des commentaires client : 4.26 étoiles sur 5 23 commentaires client
Nom de fichier : re-member,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 28.94 Mbps)
La taille du fichier : 14.01 MB

Commentaire Critique du Re/member, Tome 1

JeGeekJePlay a écrit une critique à 10 mars 2016. JeGeekJePlay donne la cote 23 pour Re/member, Tome 1. La Rouge-Sang, cette jeune fille qui erre dans les couloirs du lycée, s'en prend à Azuka et ses amis les frappant d'une malédiction qui les fait revivre le même événement tous les soirs à la même heure. Mais qu'est-ce exactement et comment vont-ils en arriver là ? C'est donc en croisant La Rouge-Sang que tout bascule au lycée Ouma. Il suffit de se retrouver isolé pour qu'elle sévisse. C'est d'ailleurs ce qu'il va se passer ici avec une élève qui va donc se retrouver isolée et par la même occasion croiser le chemin de cette fillette démoniaque. Cet acte aura donc pour conséquence la mort de l'élève en question par démembrement. Eh oui, on ne fait pas dans la dentelle, la violence est de mise et ce aussi bien dans le scénario que dans les dessins. Pour se sortir de cette situation Aruka et son groupe d'amis vont devoir trouver les 8 restes d'une victime de la Rouge-Sang : Haruka. Mais voilà, durant la nuit, ils se font massacrés avant de ressusciter le lendemain pour ensuite revivre la même nuit, et ainsi de suite… le jeu ne fait que commencer ! Il existe plusieurs points et autres règles à retenir dans Re/member afin de ne pas être piégé. Voilà quelques conseils à toutes personnes souhaitant s'en sortir : - Si vous croisez la Rouge-Sang vous ne devez plus regarder en arrière tant que vous n'avez pas franchi les portes du lycée. - Toute personne qui regarde en arrière est donc démembré et les 8 parties de son corps sont cachés dans le lycée. - La victime de la Rouge-Sang réapparaît le jour suivant demandant aux élèves de retrouver les parties de son corps. - Vous ne pouvez pas refuser une partie de chasse au corps. - Les élèves ne meurt jamais pour de vrai pendant une partie de chasse au corps. C'est de tout ça que seront victimes une bande d'amis dans ce premier tome qui nous propose une histoire dans le fond originale mais qui n'innove pas trop en termes de protagonistes présent dans l'histoire. Je m'explique, le groupe d'Aruka fait clairement ressortir tous les clichés du genre, comme tout film qui se veut du même genre, (Scream par exemple) avec un intello, un sportif, une bonne copine, une nunuche… bref. C'est du vu et déjà vu mais telle est la marque de fabrique. On ressent vraiment bien la tension oppressante, violente même et je vous avoue que découvrir une gamine de 11 ans pleine de sang tenant son « doudou » fait vraiment , me concernant, ressortir une ambiance plus que malsaine. C'est vraiment glauque par moments, mais c'est ce qui peut nous plaire. Déjà le tout début nous met dans le bain avec le face à face d'Azuka et Haruka où l'on perçoit de suite que cette dernière a croisé la Rouge-Sang. Pourquoi ? En comparant tout simplement les traits de visage des deux jeunes filles. Haruka a le teint pâle, le front assombri, les cheveux raides, des yeux bien grands ouverts avec un regarg froid demandant à Azuka de « chercher son corps ». On ne peut être plus clair. Et ce n'est que le début. À plusieurs reprises la pression, l'angoisse, seront de retour. La Rouge-Sang fait vraiment peur à voir et n'y va pas de main morte pour achever ses victimes. Les dessins sont très explicites, pleins de violence et assez gores sur certains passages. Certaines doubles pages sont d'ailleurs très percutantes, notamment une de la Rouge-Sang lorsqu'elle crie « Donnez-moi du rouge ! ». Bien d'autres passages marquent la violence de ce tome qui pose donc les bases très rapidement. On apprécie le trait de Katsutoshi Murase, bien détaillé je trouve, mais qui sur certaines trames me paraît trop sombre, avec des traits trop appuyés qui plombent un peu les vignettes. Je reproche aussi la taille démesurée de la Rouge-Sang sur certains angles de vue, alors que cette dernière n'a que 11 ans, rappelons-le. Cependant, ce premier tome est assez réussi dans l'ensemble. Je suis resté captivé tout du long surtout que l'édition proposée par Ki-oon est comme d'accoutumé réussie avec du papier de qualité très clair et bien épais... La critique complète sur le blog... Lien : http://www.jegeekjeplay.fr/2.. + Lire la suite.
Shan_Ze a écrit une critique à 30 juin 2016. Shan_Ze donne la cote 23 pour Re/member, Tome 1. On commence en plein action. Haruka, une jeune fille assassinée dans le lycée d'Ouma hante les lieux. C'est une légende urbaine…Elle demande aux lycéens à qui elle apparait de retrouver les différentes parties de son corps. A minuit, les adolescents qui l'ont vu, se retrouvent subitement à l'entrée de l'école pour une chasse au corps. Si la personne regarde en arrière, Rouge-sang la tue. Mais celle-ci est condamnée à revivre cette journée tant que tous les membres ne sont pas retrouvées… Re/member, le scénario m'a fait penser à Another (fille morte hantant l'école) mais Re/member est nettement plus gore qu'Another ! Aussi un peu à Ring de Koji Suzuki, dans le genre fille revenue de l'au-delà avec des intentions pas très nettes… Il ne faut pas craindre les membres arrachés, les morts violentes. Vraiment flippant ! Et puis le fait qu'elle soit présente dans la salle de cours avec les autres, ajoute un peu au malaise. Certains éléments de l'histoire me troublent… mais peut-être aurai-je des réponses dans les prochaines tomes. Une série manga d'horreur qui joue bien son rôle… Va falloir maintenant trouver la suite ! + Lire la suite.
beugzbee a écrit une critique à 05 août 2017. beugzbee donne la cote 23 pour Re/member, Tome 1. Dans la mesure où j'ai lu les huit premiers tome d'une seul traite, dans une après-midi, je vais faire une critique globale de ce premier arc de re/member. Bon eh bien rien à redire. Graphiquement, je trouve les dessins assez détaillés pour me sentir dans l'ambiance (et quelle ambiance!), pour que tout cela fasse réel et flippant, et sanglant. Mais pas trop gore. Alors que ceux qui l'ont lu ne me lâchent pas de suite: oui, il y a des scènes avec des gens en petits morceaux sur le sol, la tête d'un côté, les tripes de l'autre. Mais, l'avantage du traitement du manga, noir et blanc qui plus est, c'est que ça reste graphique, explicite, mais que ça me choque pas plus que ça. Ça a même un petit côté fascinant: mais comment peut-il être dans ce sens? Mais gardons toute mesure: il faut être un peu amateur du genre, sinon cela reste un peu rude à regarder. En dehors des scènes d'horreur, le dessin est sympa, réaliste donc, mais reste classique. Pareillement sur l'ambiance, quand personne ne se fait découper, on se croirait presque dans un shojo parfois (mais assez peu pour que je le supporte), les adolescents s'inquiétant de leurs relations, se faisant des blagues. Après tout, il faut bien relâcher la pression. ET c'est ce qui rend les personnages attachants. Concernant l'histoire, on pourrait se dire que dans la mesure où ils vivent la même journée plusieurs fois, et qu'ils ont le même but à chaque fois, cela devient redondant, mais l'auteur réussit le tour de force de nous laisser accrochés. Déjà, d'un jour à l'autre ils apprennent de leurs erreurs (ou en font des inédites...), créent des relations personnelles, et profitent de leur journée, à l'abri de la rouge sang, pour enquêter sur l'origine de la malédiction. On ne s'ennuie donc jamais et on a très très envie de savoir le pourquoi du comment. Et là, arrive le tome 7 (pas de spoiler, pas de souci!), où forcément, on voit arriver la fin de la chasse et on sait qu'il y a des tomes prévus par la suite. Alors on se demande ce qu'on nous réserve et là je vous le dit, je ne m'y attendait pas. Je me suis donc jetée sur le tome 8, qui est le début d'un nouvel arc. Et je trépigne d'impatience avant la sortie du tome 9. Ce qui ne me fera qu'attendre encore plus le tome 10... + Lire la suite.