Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol Par Lian Hearn (2017)

Posted on

Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol

Telecharger Epub Torrent Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol PDF FB2 IBook -De plus de vous offrir un endroit pour sauvegarder tous vos livres, le logiciel de lecture vous offre me me un grand nombre de fonctionnalités afin d'améliorer votre encounter de lecture de livres électroniques par rapport aux livres papier normal. En plus d'offrir un lieu de stockage pour vos livres électroniques précieux, le logiciel de lecture de livres électroniques vous offre me-me de nombreuses fonctionnalités pour améliorer votre expérience de lecture de livres électroniques par rapport aux livres papier traditionnels. En plus d'offrir un emplacement pour sauvegarder tous vos livres électroniques le logiciel de lecture de livres électroniques vous fournit un grand nombre d'attributs that is me-me pour améliorer votre practical experience de papier de livres rapport aux livres papier traditionnels, précieux.Vous pouvez écouter les livres lorsque vous. Certains des livres ici ont des droits d'auteur expirés, ils donc parfaitement légaux à télécharger Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol. Vous pouvez rechercher et télécharger Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol des livres gratuits dans de nombreuses groups methods de fiction et de nombreux autres livres.

Description du Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol

Telecharger Epub Torrent Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol PDF FB2 IBook - Dans sa forteresse d'Inuyama, le Seigneur Iida Sadamu est protégé par le fameux «parquet du rossignol» qui conduit à sa chambre. Construit avec un art consommé, ce parquet chante dès qu'on l'effleure. Aucun assassin ne peut le franchir sans qu'Iida l'entende ... Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval mythique, le jeune Takeo grandit au sein d'une communauté paisible qui condamne la violence. Mais celle-ci est massacrée par les hommes d'Iida, chef du c...

Détails sur le Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol

Titre de livre : 442 pages
Auteur : Lian Hearn
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2075088101
Moyenne des commentaires client : 4.19 étoiles sur 5 1174 commentaires client
Nom de fichier : le-clan-des-otori,-tome-1-le-silence-du-rossignol.pdf (Vitesse du serveur 25.33 Mbps)
La taille du fichier : 22.84 MB

Commentaire Critique du Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol

Bobby_The_Rasta_Lama a écrit une critique à 28 avril 2018. Bobby_The_Rasta_Lama donne la cote 1174 pour Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol. Le cerf qui s'unit Au trèfle de l'automne On dit Q'il n'engendre qu'un faon Unique et ce faon Mon garçon solitaire Part pour un voyage de l'herbe en guise d'oreiller (Manyoshu) C'est un beau roman, c'est une belle histoire. C'est une romance du Japon féodal, légèrement teintée de fantasy - un mélange entre "Le Seigneur des anneaux" et le "Shogun" de Clavell, qui glisse par moments dans l'ambiance fantastique de cette sympathique BD qui est "Okko". De plus, les critiques sont presque unanimes; alors comment expliquer les sentiments mitigés que j'ai à la sortie de cette lecture ? L'histoire est bien. Le pacifique village des "Invisibles" est mis à sac par le clan belliqueux des Tohan. Seul Tomasu, un jeune homme, est sauvé in extremis par Shigeru, seigneur du clan adversaire des Otori. Adopté par Shigeru dans un dessein bien précis, il entame alors sa formation sous un nouveau nom, Takeo. Doté de pouvoirs bien particuliers, il va peut-être un jour devenir la personne capable de déjouer le piège du "parquet du Rossignol" dans la forteresse des Tohan. Ce parquet qui se met à "chanter" dès qu'on pose le pied dessus... Et son coup de foudre pour la belle Kaede, la future épouse de son maître, ne gâche en rien cette aventure palpitante. Rien à dire non plus en ce qui concerne le style. La plume de Lian Hearn est riche et poétique, les descriptions des paysages sont pleines d'images, les réflexions sur la philosophie et la simplicité de l'art japonais sont vraiment belles. Alors ? Difficile de mettre le doigt dessus - mais ce n'est ni "Shogun", ni "Le Seigneur des Anneaux". Je ne me suis pas ennuyée, mais la petite fenêtre au milieu de la page qui vous aspire dans l'histoire ne s'est pas ouverte... J'avais davantage l'impression d'entendre une belle légende - comme si les personnages du livre avaient déjà leur côté "légendaire", un peu comme Roland ou Lancelot. Trop de bushido tue le bushido ? Les héros courent après leur destin sans se permettre une petite réflexion hors contexte ou un trait d'humour, qui les rendrait un peu plus humains au lecteur. Amour, honneur et vengeance sont les seuls mots clés. Malgré ce petit "je ne sais quoi" qui me gêne, je vais peut-être lire aussi les tomes suivants... Mais pas tout de suite. J'ai davantage envie de reprendre un livre comme "La quête" de Lyndon - il y a ce Normand toujours de mauvais poil, ce Grec timide et ce Viking, qui... ben, voilà, des personnages qui respirent ! + Lire la suite.
DrunkennessBooks a écrit une critique à 17 juillet 2015. DrunkennessBooks donne la cote 1174 pour Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol. Le Clan des Otori est une saga qui me tentait depuis de nombreuses années mais pour diverses raisons, je n'avais pas encore eu la chance de me plonger dedans… Jusqu'à aujourd'hui ! Car c'est désormais chose faite, j'ai enfin craqué et je suis partie en voyage jusqu'aux confins des Terres du Milieu. La vie de Takeo est bouleversée du jour au lendemain. Lui qui ne connaissait point la violence va voir tout son village détruit et ses proches assassinés. Il n'en réchappera que de peu et devra la vie sauve au seigneur Shigeru, du Clan des Otori. Celui-ci lui apprendra alors l'identité de ceux qui s'en sont pris au village et lui offrira une chance de se venger. Jusqu'au jour où il rencontrera Kaede et devra choisir entre l'amour et la vengeance… Quel choix fera-t-il ? Dès les premières pages, le lecteur se fait happer par le récit et se retrouve plongé en plein coeur d'un Japon médiéval imaginaire aux côtés de Takeo, un jeune paysan issu d'une communauté pacifiste. Dans un pays gouverné par les Clans, la violence rythme le quotidien de ses habitants, en particulier depuis que le Clan des Tohan a étendu sa domination des Terres de l'Est vers les Terres du Milieu… Pacifistes et altruistes, les villageois de Mino vont malheureusement payer de leur vie leurs convictions. Seul Tomasu en réchappera in extremis grâce à l'aide du sire Shigeru, du Clan des Otori. Fervent ennemi des Tohan et vouant une haine farouche à leur chef, le sire Iida, Shigeru va recueillir Tomasu au sein de son clan et le protéger coûte que coûte. Mais pour cela, Tomasu va devoir abandonner toutes ses attaches à son ancienne vie. Tomasu est mort, Takeo est né. Pourquoi le seigneur l'a-t-il adopté ? Takeo sera-t-il l'instrument de la vengeance des Otori ? Pourquoi Shigeru tient-il tant à le protéger ? Quels projets réserve-t-il au jeune homme ? le jeune homme ne cesse de se poser des questions face auxquelles il devra se montrer patient pour obtenir des réponses. En attendant, commence pour lui le difficile apprentissage de la vie de seigneur : leçons de calligraphie, de peinture, d'histoire et de combats… Une mission pratiquement impossible pour qui n'a pas suivi cette éducation depuis son plus jeune âge. Takeo va pourtant montrer des dons prodigieux et apprendra à une vitesse fulgurante. Qui est-il vraiment ? Shigeru, son père adoptif, ne cessera lui aussi de se poser des questions à son sujet tout en poursuivant son apprentissage. Takeo apprendra ainsi que le pays est organisé en Clans qui font et défont le pays à leur guise, au rythme de leurs guerres et de leurs trahisons. Mais il existe également un Clan, simplement mû par son propre intérêt et qui, lui, n'a prêté aucune allégeance : la Tribu. Commerçants, artistes, difficile de savoir qui appartient à ce Clan. Seule certitude : tous ses membres sont de redoutables espions et assassins. Aux côtés de qui se rangeront-ils dans la guerre qui s'annonce ? Unis dans leur désir de vengeance, Shigeru et Takeo se découvriront de nombreux points communs et développeront des liens très forts. Mais la Tribu pourrait bien s'en mêler et décider d'influencer le cours des évènements. Takeo devra se rendre jusqu'au Parquet du Rossignol pour mener à bien ses projets de vengeance. Mais il lui faudra être patient et ne jamais hésiter. C'est ce que le jeune homme fera, jusqu'au jour où il rencontrera Kaede, dont il tombera éperdument amoureux. Cet amour l'empêchera-t-il d'aller jusqu'au bout de sa vengeance ? Lian Hearn nous livre une histoire de vengeances sanglantes servie par une plume pleine de poésie. Ce contraste entre la cruauté des évènements et l'écriture étonnamment douce et fluide est saisissant et donne au récit toute sa force. La violence sous-tend le récit et même lorsqu'elle n'est pas directement présente, le lecteur la sent, comme un serpent tapis dans l'ombre, prête à ressurgir au moindre instant. Lian Hearn sait faire douter ses lecteurs et entretenir le suspens. Si quelques évènements semblent prévisibles, ce n'est que pour mieux être détrompé. Jusqu'à la dernière page, le lecteur ne peut savoir ce que l'auteur a décidé de faire vivre à ses personnages, qui réussit à nous tenir en haleine avec une incroyable facilité. Le Silence du Rossignol, une lecture épique aux saveurs d'Asie où la vengeance et l'amour se mêlent et défient tous les obstacles qui se présentent devant eux, un récit où la violence et la poésie se cachent derrière chaque mot. Bref, un roman addictif que vous ne pourrez qu'aimer. Oserez-vous aller écouter le Chant du Rossignol ? Lien : http://drunkennessbooks.blog.. + Lire la suite.
lovelybook a écrit une critique à 04 juillet 2014. lovelybook donne la cote 1174 pour Le Clan Des Otori, Tome 1 : Le Silence Du Rossignol. Cependant, je perçus une rumeur étrange se détachant sur le chant du fleuve. On aurait dit un bourdonnement innombrable, comme si un immense essaim d'insectes s'abattait sur la cité. - Vous entendez ? demandai-je à Shizuka. Elle fronça les sourcils. - Qu'est-ce que c'est ? - Je ne sais pas. Le soleil s'éclaircit, dissipant le voile brumeux. Le vrombissement gigantesque sur la berge s'intensifia, et je reconnus enfin cette rumeur : c'était le piétinement de milliers d'hommes et de chevaux, le tintement des harnais, le cliquetis de l'acier. Des couleurs vives resplendirent entre les lambeaux déchiquetés du brouillard - les emblèmes et les bannières des clans de l'Ouest. - Araï est arrivé ! s'écria Shizuka. + Lire la suite.