Les Piliers De La Terre Par Ken Follett (1992)

Posted on

Les

Telecharger E Books Les Piliers De La Terre En Français PDF EPub IBook -Le format PDF est une norme pour les documents téléchargeables sur Internet vehicle ils sont faciles et rapides à télécharger et à imprimer. C'est également U N ordinary sur les web sites Web à auto-édition tels que Lulu.com. Le arrangement de livre PDF est probablement le meilleur que vous puissiez choisir. Les fichiers PDF sont très résistants aux virus, aux vers de terre et aux chevaux de Troie. U N fichier PDF orient un document en lecture seule. Vous pouvez toujours obtenir des fichiers book MOBI pour Kindle auprès p Smashwords, car or truck Smashwords ne pas ses ebooks that are crypte.Rejoignez leurs programmes d'affiliation et utilisez votre lien d'affiliation lorsque vous faites la promotion de vos livres à partir de internet websites Internet et p sites, d'objectifs, etc.. Bien sûr, vous pouvez ajouter des livres à tout moment après avoir votre lecteur. Les livres ne peuvent pas être retournés. Je trouve qu'il est difficile de s'en débarrasser. En plus de cela. Les livres sont absolument gratuits pour les programmes qui ont la capacité de les uniquement pour le prix p l'expédition et de la manutention. Vous serez surpris level tous.

Description du Les Piliers De La Terre

Telecharger E Books Les Piliers De La Terre En Français PDF EPub IBook - Dans l'Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent pour s'assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l'amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. La haine règne, mais l'amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Détails sur le Les Piliers De La Terre

Titre de livre : 301 pages
Auteur : Ken Follett
Éditeur : Le Livre de Poche
Traducteur : Jean Rosenthal
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2253059536
Moyenne des commentaires client : 4.36 étoiles sur 5 4982 commentaires client
Nom de fichier : les-piliers-de-la-terre.pdf (Vitesse du serveur 29.91 Mbps)
La taille du fichier : 27.11 MB

Commentaire Critique du Les Piliers De La Terre

fnitter a écrit une critique à 16 octobre 2017. fnitter donne la cote 4982 pour Les Piliers De La Terre. Une cathédrale. La vie et les oeuvres de Philip le prieur, Tom le bâtisseur, Jack le fils prodige, Aliena la princesse déchue, William le méchant parvenu et quelques autres dans ce monde si difficile du douzième siècle en Europe. En fil rouge la construction de la cathédrale de Kingbridge. Plus d'un millier de pages il faut certes de la motivation pour attaquer le pavé. le roman a beau avoir une belle réputation, on ne peut qu'être inquiet des éventuelles longueurs. Au final aucune longueur. L'auteur enchaîne les situations à risque, les rebondissements, les scènes érotiques et autres complots et catastrophes naturelles avec la régularité digne d'un métronome. Nos personnages à peine sortis d'une situation inextricable, vainqueurs comme il se doit, retombent dans les ennuis et les persécutions en tout genre. C'est bien ce que je reprocherais au livre. Cette incessante suite, apparemment sans fin, de problèmes et solutions tout au long de notre lecture. Il faut avouer que cela tient le lecteur en haleine, qui ne reste jamais longtemps bercé d'une douce lecture. Il plonge dans la gadoue avec nos héros à chaque chapitre, mais cela finit par être un peu agaçant. Les personnages étant assez (très) manichéens, on devine presque à chaque problème qui va faire quoi et comment la crise va être résolue (disons au moins qu'on n'est pas surpris). J'avais déjà dit qu'on retrouvait souvent dans les romans historiques sur le moyen âge ce qu'on cherchait souvent dans les livres de fantasy. C'est aussi le cas ici. Un poil de magie et on pourrait se trouver transposé dans un Hoobs ou autre. Une autre petite déception, je ne sais pourquoi, je m'attendais à beaucoup plus de technique sur la construction au moyen âge. j'en ai été pour mes frais. Si la cathédrale est bien le fil rouge et le point central du récit autour de laquelle tournent toutes nos vies, j'aurais aimé plus de détails, de chiffres, un précis d'architecture ? Pas dans ce livre. Au final, une lecture très fluide, page turner, un roman d'aventures historiques presque trop facile à lire. + Lire la suite.
Ode a écrit une critique à 05 avril 2013. Ode donne la cote 4982 pour Les Piliers De La Terre. Du haut de leur millier de pages, Les Piliers de la Terre (The Pillars of the Earth) ont remué les fondations du roman historique ! Fort de son expérience dans le domaine du roman d'espionnage et du thriller psychologique, Ken Follett signe en 1989 un ouvrage qui renouvelle les codes de la fiction historique, pour la populariser façon grand spectacle et tenir le lecteur en haleine de bout en bout. C'est le début d'un succès incontestable qui le fera devenir un des maîtres du genre. Comme quelques écrivains du XIXe siècle, il choisit pour cette grande fresque une des périodes les moins connues du grand public, à savoir le Moyen Âge. C'est à la fois un risque, car le thème pourra rebuter certains, mais aussi un avantage, car peu d'auteurs s'y aventurent et rares sont les lecteurs capables de déceler des erreurs ou des anachronismes. Signalons toutefois que Ken Follett fait relire ses textes à des historiens, ce qui assoit sa crédibilité. Pour ma part, j'ai justement choisi cet ouvrage parce qu'il traite du Moyen Âge – ma période de prédilection. Les piliers de la Terre sont en réalité ceux des cathédrales que les hommes du XIIe siècle érigent un peu partout à la gloire de Dieu. A travers le destin de Tom le bâtisseur, de Jack, son successeur, et du prieur Philip à l'origine de la cathédrale (fictive) de Kingsbridge, Ken Follett leur rend un formidable hommage. La rivalité entre le prieuré de Kingsbridge et le comté de Shiring est passionnante, et les personnages de Jack et Aliéna (la fille de l'ancien comte de Shiring) romanesques à souhait. Si l'auteur ne nous épargne aucune violence sur l'époque (par exemple, le prologue s'ouvre sur une cruelle scène de pendaison...), il ne tombe pas pour autant dans les clichés. Cette dureté est contrebalancée par des élans spirituels et des protagonistes animés de préoccupations qui ne détonneraient pas dans notre monde moderne. Les luttes de pouvoir, intrigues politiques et courses à la richesse sont exercées par des religieux (comme le sournois Waleran Bigod), des seigneurs (tel l'infâme William Hamleigh) et des monarques qui, bien loin de protéger leurs sujets, ne cultivent que leurs intérêts personnels. Toutefois, et c'est un peu la marque de fabrique de Ken Follett, ses personnages demeurent manichéens : les gentils le restent désespérément et les méchants inexorablement, jusque dans la tombe. L'influence des thrillers et des romans d'espionnage est palpable dans l'efficacité de l'intrigue qui ménage de fréquents rebondissements et changements de perspective afin d'attiser l'attention – et la tension – des lecteurs. le style est vivant et la narration suffisamment élaborée pour permettre plusieurs registres de lecture : aventure, documentaire sur l'histoire d'Angleterre, précis d'architecture ou d'économie médiévale, roman d'amour, thriller politique... selon les goûts de chacun(e). Les Piliers de la Terre ont donné lieu à une adaptation télévisée en plusieurs épisodes : je ne saurais que trop vous conseiller de privilégier le livre, bien plus riche et subtil à mon goût. Oui, c'est un pavé... mais bien petit à côté de tous ceux qu'il a fallu pour bâtir ces monuments célestes. + Lire la suite.
Ode a écrit une critique à 05 avril 2013. Ode donne la cote 4982 pour Les Piliers De La Terre. Ce fut alors que le prisonnier se mit à chanter, d'une voix haute de ténor, très pure. Les paroles étaient en français, mais même ceux qui ne comprenaient pas la langue devinaient à sa plaintive mélodie qu'il s'agissait d'un chant de tristesse et d'adieu. Une alouette, prise au filet d'un chasseur, Chantait alors plus doucement que jamais, Comme si les doux accents jaillis de son cœur Pouvaient libérer l'aile du filet [...] À la tombée du jour le chasseur prit sa proie, Jamais l'alouette ne retrouva sa liberté. Les oiseaux et les hommes sont assurés de mourir, Mais les chansons peuvent vivre à jamais. + Lire la suite.