Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes Par Jean M. Auel (2002)

Posted on

Les

Site Legaux De Telechargement Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes En Français PDF EPub -

Description du Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes

Site Legaux De Telechargement Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes En Français PDF EPub - Il y a 35 000 ans, une longue période glaciaire s’achève et la Terre commence à se réchauffer. Lentement, durant des millénaires, l’homme s’est peu a peu dégagé de la bête et il apparait à peu près tel qu’il est aujourd’hui. Il connait l’outil, le feu, le vêtement. Il fabrique des armes pour chasser, aménage des grottes pour s’abriter. Dans le chaos de la nature, il est parvenu à créer un peu d’harmonie. En ces premiers temps du monde, Ayla, une fill...

Détails sur le Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes

Titre de livre : 267 pages
Auteur : Jean M. Auel
Éditeur : Pocket
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2266122126
Moyenne des commentaires client : 4.25 étoiles sur 5 1339 commentaires client
Nom de fichier : les-enfants-de-la-terre,-tome-1-le-clan-de-l-ours-des-cavernes.pdf (Vitesse du serveur 21.59 Mbps)
La taille du fichier : 35 MB

Commentaire Critique du Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes

beauscoop a écrit une critique à 28 septembre 2016. beauscoop donne la cote 1339 pour Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes. Ces hommes primitifs, dénués ou presque de lobes frontaux, au langage limité par des organes vocaux atrophiés, mais nantis de cerveaux volumineux – plus volumineux que ceux de toutes les espèces humaines anciennes ou à venir – étaient uniques en leur genre. Ils formaient l’aboutissement d’une espèce humaine dont le cerveau était développé à l’arrière du crâne, dans les régions occipitales et pariétales qui contrôlent la vision, les perceptions corporelles, et qui sont le siège de la mémoire. + Lire la suite.
iarsenea a écrit une critique à 24 juin 2010. iarsenea donne la cote 1339 pour Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes. À l'apparition des premières menstruations, les jeunes filles étaient obligées de s'éloigner du clan pendant toute la durée du cycle. Si elles se produisaient en hiver, la jeune femme demeurait seule au fond de la caverne, mais devait tout de même subir l'épreuve de l'isolement total au printemps suivant, au moment de ses règles. Cette expérience était non seulement terrifiante mais encore dangereuse pour ces jeunes femmes désarmées, accoutumées à la protection et à la compagnie du clan. Cette épreuve était destinée à marquer le passage à la condition de femme, tout comme la première chasse marquait le passage d'un garçon à l'âge d'homme. Mais contrairement à ce dernier, la femme n'avait droit à aucune cérémonie pour fêter l'événement et son retour parmi les siens. Certes, pendant l'épreuve, elle avait la permission de faire du feu pour éloigner les bêtes féroces, mais il n'était pas rare que l'une d'elles disparaisse à tout jamais, et que son cadavre soit découvert plus tard par quelque chasseur. La mère de la jeune fille avait le droit de lui rendre visite une fois par jour, pour lui apporter réconfort et nourriture. Mais si elle venait à disparaître, sa mère n'était autorisée à en faire mention qu'au bout d'un certain temps. + Lire la suite.
Patience82 a écrit une critique à 20 mai 2016. Patience82 donne la cote 1339 pour Les Enfants De La Terre, Tome 1 : Le Clan De L'ours Des Cavernes. Livre choisi par Yuzel dans le cadre de la pioche de mai 2016. J'ai lu ce livre pour la première fois il y a un peu plus de dix ans, et ça avait été un coup de coeur. Je ne suis pas allée au bout de la série, et je voulais donc la reprendre depuis le début. A la relecture, ce n'est plus un coup de coeur, mais j'ai quand même bien apprécié. le style très descriptif a certains avantages, mais est parfois un peu lourd, et j'ai eu quelques difficultés à prendre mes repère parmi les personnages secondaires. le passage où Ayla n'arrête pas de changer d'avis (chasser/pas chasser), m'a pas mal agacé. Malgré tout, j'ai aimé suivre les personnages et l'histoire. Cette fois, j'espère continuer la série jusqu'au bout. Encore merci à Yuzel de m'avoir poussé à reprendre l'histoire d'Ayla..