Légende Par David Gemmell (2000)

Posted on

Légende

Telechargement Ebook Pdf Légende En Français RTF PDF -La bonne nouvelle est que vous avez suffisamment de position pour une amélioration rentable. Publié tous les mois, le publication Your Horse offre de vrais conseils pratiques pour aider les propriétaires et les cavaliers à prendre soin de leur cheval. Maintenant, les éditeurs ont un peu plus de pouvoir contre Amazon. Avec cette clause, ils ne pourraient pas vendre leurs propres livres sur d'autres plateformes à U N prix inférieur. Ils peuvent renégocier leurs contrats à compter d'aujourd'hui, et notamment la tarification.Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen 7893X ACSS gratuitement. Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen MB6705 Microsoft Specialist gratuitement. Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen HP ASE HP ASE gratuitement. Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen C2010555 IBM Accredited Certified Deployment Professional gratuitement.

Description du Légende

Telechargement Ebook Pdf Légende En Français RTF PDF - Ses exploits sont connus de tous. Surnommé le Capitaine à la Hache lors de ses plus grandes batailles, il aurait pu devenir riche en tant que mercenaire... Au contraire, fuyant la célébrité, il a choisi de vivre retiré loin des hommes, perché au sommet d'une montagne glacée. Il a remisé son arme, vivant reclus, se contentant de la compagnie de quelques léopards des neiges. Il attend patiemment son ennemie de toujours: la Mort. Dros Del...

Détails sur le Légende

Titre de livre : 214 pages
Auteur : David Gemmell
Éditeur : Bragelonne
Traducteur : Alain Névant
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2914370024
Moyenne des commentaires client : 4.18 étoiles sur 5 767 commentaires client
Nom de fichier : légende.pdf (Vitesse du serveur 25.04 Mbps)
La taille du fichier : 30.5 MB

Commentaire Critique du Légende

Megadonut a écrit une critique à 08 avril 2016. Megadonut donne la cote 767 pour Légende. Pas seulement le héros de cette histoire, mais aussi l'auteur et livre en lui-même sont des légendes. Ce livre est mon deuxième de David Gemmel, et je me ne lasse pas de cet auteur ! Je pense que j'ai perdu un peu le goût de la découverte du personnage car j'avais lu Druss la légende avant, mais ce livre même avec cette qualité en moins est l'un des meilleurs que j'ai jamais lu ! D'autres babelionautes vous auront déjà fait leur résumé, mais je vais vous concocter le mien : le peuple Drenaï est un peuple composé principalement d'ouvriers, fier et fort. Ils sont assaillis par les Nadirs, peuple anciennement organisé en tribus mais réunifié qui aura conquis bien des contrées. Ils vont assiéger les Drenaïs à Dros Delnoch, unique point d'accès pour traverser les montagnes avec une armée d'un demi million de soldats. le Seigneur de cette place forte Drenaïe possédant quelques dix mille soldats dont la plupart ne sont que des fermiers, est un ancien ami de Druss. Druss la légende, redoutable ennemi et ami peu bavard, et va l'appeler à l'aide. Mais ce personnage est atypique : vieux de soixante années, âge très avancé à cette période-là, il boîte et a des problèmes de dos. Va-t-il réussir à contrecarrer les plans de l'ennemi ? Ce livre est un mélange envoûtant de combat, de siège, de sang, d'amour, de religion, de magie, de confiance et d'amitié. Gemmel réussit malgré la difficulté à rassembler tous ces éléments en un seul livre et à nous donner une lecture fluide, palpitante et pleine de suspens !!! Je remercie grandement Alfaric, qui m'a fait découvrir les Gemmel et je lui dit que ce n'est pas le dernier que je lirai ! A vos lectures ! + Lire la suite.
lyoko a écrit une critique à 09 avril 2018. lyoko donne la cote 767 pour Légende. Dire que j'ai beaucoup aimé les derniers Gemmell que j'ai lu est un euphémisme. Mais malheureusement parfois c'est plus compliqué. L'histoire en elle même n'est pas déplaisante. Il y a moult batailles, bagarres, un peu de magie, de l'amour enfin tout ce que l'on trouve d'habitude dans les romans de Gemmell. Mais je m'attendais ou plutôt j'espérais me retrouver avec de personnages forts et charismatiques mais humains que j'ai toujours trouvé chez l'auteur. Alors je crois que ce sont ces personnages qui m'ont fait défaut lors de ma lecture. J'avoue ne pas avoir eu d'affinité particulière avec eux... je crois que je cherchais des héros aussi attachants et fort que Connavar et Parménion. Du coup m'a lecture m'a semblée fade et un peu ennuyeuse..
ricou a écrit une critique à 31 juillet 2012. ricou donne la cote 767 pour Légende. - Nous sommes sur Eldibar. Le Mur Un. Vous connaissez la signification du mot “Eldibar” ? - Ce n'est pas juste un nom ? - Non, c'est beaucoup plus que ça. Egel, qui fit construire cette forteresse, a fait graver des noms sur chaque mur. “Eldibar” veut dire « Exultation ». C'est là qu'on affronte l'ennemi pour la première fois. C'est là qu'on voit qu'il n'est rien d'autre qu'un homme. L'énergie circule dans les veines des défenseurs. L'ennemi recule sous le poids de nos épées et la puissance de nos bras. Comme tous les héros, nous sommes possédés par l'excitation de la bataille et l'appel de notre héritage. Nous exultons ! Egel connaissait le coeur des hommes. Je me demande s'il avait vu le futur… - Que veulent dire les autres noms ? Antaheim haussa les épaules - Je vous les dirai un autre jour. Cela porte malheur de parler de Musif tant que nous sommes sous la protection d'Eldibar. Antaheim s'adossa au mur et ferma les yeux, écoutant la pluie et le vent qui hurlait. Musif. Le mur de l'angoisse ! Si nous n'avons pas eu la force de tenir Eldibar, songea-t-il, comment pourrions nous tenir aussi Musif ? Nous avons perdu Eldibar, nous allons perdre Musif. La peur nous dévorera les parties génitales. Beaucoup de nos amis seront morts sur Eldibar, et une dernière fois nous reverrons en esprit leurs visages joyeux. Nous ne voudrons pas les rejoindre. Musif sera une épreuve. Et nous ne tiendrons pas. Nous nous replierons vers Kania, le mur du nouvel espoir. Nous ne serons pas morts sur Musif, et Kania sera moins grand à défendre. Et puis, de toute façon, ne reste-t-il pas encore trois murs derrière ? Les Nadirs ne pourront plus se servir de leurs balistes ici, c'est déjà quelque chose, pas vrai ? Et puis on savait bien depuis le début qu'il nous faudrait abandonner quelques murs, non ? Sumitos, le mur du désespoir suivra. Nous serons fatigués, mortellement épuisés. Nous ne nous battrons plus que par instinct, mécaniquement, mais bien. Il ne restera que les meilleurs d'entre nous pour endiguer la déferlante. Valteri, le Mur Cinq, est le mur de la sérénité. Nous y admettrons notre propre mortalité. Nous accepterons l'inévitabilité de notre mort et trouverons en nous un courage que nous ne pensions pas avoir. Le moral reviendra, et nous serons tous des frères les uns pour les autres. Nous nous serrerons les coudes face à un ennemi commun, bouclier contre bouclier, et nous le ferons souffrir. Le temps passera plus lentement sur ce mur. Nous apprécierons tous nos sens comme si nous les redécouvrions. Les étoiles deviendront des joyaux de beauté comme si nous ne les avions jamais vues, et l'amitié aura une saveur telle qu'on en a jamais goûté. Et puis, finalement, Geddon, le mur de la mort… + Lire la suite.