Magic Knight Rayearth, Tome 1 Par Clamp (2001)

Posted on

Magic Knight Rayearth, Tome 1

Site Telechargement Avec Utorrent Magic Knight Rayearth, Tome 1 PDF CHM EPub -Recherchez le menu que vous souhaitez utiliser comme modèle et cliquez sur le bouton p téléchargement Magic Knight Rayearth, Tome 1 dans la droite. Micro Soft workplace inclut quelques modèles sélectionnés, et beaucoup d'autres sont disponibles au téléchargement Magic Knight Rayearth, Tome 1 via phrase ou votre navigateur internet site. Cliquez sur Parcourir et sélectionnez le fichier HTML que vous avez créé précédemment. Lorsque vous cochez la instance verte et que le téléchargement Magic Knight Rayearth, Tome 1 cliquez sur APERÇU DU LIVRE, et la conversion aboutissent. Ma langue maternelle est le kikuyu qui est le bantou, aussi différent de luo que probablement p l'anglais et du russe. Orthographe anglaise Autres langues Recherchez l'orthographe dans Wiktionary, le dictionnaire gratuit. Bien que cela ait au début, je me suis fait apprendre la langue arabe plutôt que de leur enseigner la langue anglaise.

Description du Magic Knight Rayearth, Tome 1

Site Telechargement Avec Utorrent Magic Knight Rayearth, Tome 1 PDF CHM EPub - Alors qu'elles visitent la Tour de Tokyo avec leurs différentes classes, trois collégiennes voient tout à coup une vive lueur et sont téléportées sur une planète du nom de Céphiro. Là, un curieux petit sorcier leur apprend qu'elles ont été appelées par la princesse Emeraude, qui implore leur aide. Elles sont en effet les chevaliers légendaires, les Magic Knights Rayearth, dont seuls les pouvoirs combinés peuvent venir à bout du prêtre Zagat, un adversaire ...

Détails sur le Magic Knight Rayearth, Tome 1

Titre de livre : 499 pages
Auteur : Clamp
Éditeur : Pika Edition
Traducteur : Myriam Saint-Pierre ,Raphaël Pasquier
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2845990855
Moyenne des commentaires client : 3.6 étoiles sur 5 42 commentaires client
Nom de fichier : magic-knight-rayearth,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 24.67 Mbps)
La taille du fichier : 11.92 MB

Commentaire Critique du Magic Knight Rayearth, Tome 1

Myrinna a écrit une critique à 25 mars 2010. Myrinna donne la cote 42 pour Magic Knight Rayearth, Tome 1. Clamp nous offre une série courte avec de magnifiques dessins... Je suis une grande fan de Clamp malgré tout, ce n'est pas ma série favorite...Niveau scénario, il est assez cohérent avec pleins de rebondissements....
Demoiselle-Coquelicote a écrit une critique à 09 juillet 2014. Demoiselle-Coquelicote donne la cote 42 pour Magic Knight Rayearth, Tome 1. [Cette chronique porte sur l'ensemble de la série mais je vous promets, elle ne spoile pas !] Magic Knight Rayearth, c'est l'histoire de trois collégiennes, Hikaru, Umi et Fû, qui ne se connaissaient pas avant de se rencontrer lors d'une sortie de leurs écoles à la Tour de Tokyo. Elles sont transportés à Cephiro, un autre monde en train de péricliter car la princesse Émeraude, le Pilier qui par ses prières maintenait la paix, est retenue prisonnière par le prêtre Zagat. Émeraude les a appelées car seules des personnes venues de l'autre monde peuvent devenir des Magic Knights et sauver Céphiro. Scénario très bateau, n'est-il pas ? Et encore, vous n'avez peut-être pas lu les deux-trois premiers tomes où, comme le fait si bien remarquer Fû, « on se croirait vraiment dans un jeu de rôles » ! Les Clamp se moquent gentiment des intrigues toutes faites où l'on connaît l'issue dès le début. Vraiment ? Pas si sûr… Car une fois le concept magical girl intégré, les répliques à la limite de la guimauve entre les trois jeunes filles qui deviennent meilleures amies en quelques heures passées, tout part en cacahuète. le manga est divisé en deux triptyques, et la fin du premier est vraiment percutante. C'est juste un gros bazar, et il fallait bien trois nouveaux tomes pour régler tout ça. J'adore les tomes 1 à 3, que j'avais depuis plusieurs années et donc déjà lus. On y découvre Mokona (oui oui, LE Mokona, c'est de là qu'il vient !) et un autre personnage très sympathique du nom de Fério (en tout cas moi je l'aime beaucoup). le plaisir de découvrir la conclusion de l'histoire a été énorme, même si la fin définitive n'est pas la meilleure possible à mon avis, il y a des choses un peu faciles. Néanmoins, si on considère que ce manga était destiné aux enfants, l'équilibre atteint prend tout son sens. Et puis comme toujours avec Clamp, il y a cet humour dans les répliques, les mouvements, les dessins qui m'a ravie du haut de mes vingt-trois ans. Concernant le dessin, il devient plus joli au fil des tomes, et comme vous le voyez avec les illustrations ci-dessous, c'est finalement très joli, mais au début on est encore dans le style des années 90, avec des yeux immenses et des traits un peu caricaturaux. Je n'apprécie pas beaucoup le design d'Hikaru pour ma part. Une super saga de Clamp, bien plus profonde qu'elle n'y paraît de prime abord même si elle reste destinée aux plus jeunes. Des renversements dans les codes de l'heroic fantasy basique apportent un sacré sel à cette petite série qui a toute sa place dans ma collection ! Lien : http://sans-grand-interet.co.. + Lire la suite.
SpyMyina a écrit une critique à 09 novembre 2012. SpyMyina donne la cote 42 pour Magic Knight Rayearth, Tome 1. Ce premier tome nous plonge rapidement dans le monde de CEPHIRO dans lequel trois jeunes collégiennes, Hikaru, Umi et Fuu, ont été envoyées depuis Tokyo. Une fois sur place, elles rencontrent un puissant sorcier, Clef, qui leur annonce qu'elles sont les légendaires Magic Knights et ont été appelées par la Princesse Émeraude prisonnière afin de sauver ce monde. Voilà pour le cadre, très très inspiré d'Héroic Fantasy et des jeux de rôle dont les Clamp raffolent et ne se privent pas pour en faire référence dans le manga. Certes, ce début d'histoire se veut très classique mais la patte CLAMP apporte cette petite touche en plus qui rend ce premier tome agréable à lire (graphismes magnifiques, l'humour...). Personnellement, j'ai un petit faible pour Umi, la grande gueule au grand coeur ^^.