Un Homme Seul Par Antonio Manzini (2018)

Posted on

Un Homme Seul

Livre Numerique Gratuit Telecharger Un Homme Seul En Français PDF EPub MOBI -Un Homme Seul PDF orient l'abréviation de Portable Document Format, qui a été développé level Adobe technique en 1993 afin de permettre aux utilisateurs d'ordinateurs p partager des fichiers écrits d e tout sort sans modifier le format du document. Bien que Un Homme Seul PDF fût à un arrangement propriétaire that is l'origine d'Adobe, il a récemment été. Un Homme Seul PDF, e pub orient l'une des meilleures et des plus électroniques.

Description du Un Homme Seul

Livre Numerique Gratuit Telecharger Un Homme Seul En Français PDF EPub MOBI - Rocco Schiavone, déprimé depuis l'assassinat d'Adèle, la fiancée de son meilleur ami, se lance à la recherche du meurtrier en passant en revue la liste de ses ennemis. A Aoste, il se lie d'amitié avec un adolescent fan de heavy metal et enquête sur les Turrini, une famille corrompue, sans doute relais de la mafia calabraise.

Détails sur le Un Homme Seul

Titre de livre : 412 pages
Auteur : Antonio Manzini
Éditeur : Denoël
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2207133753
Moyenne des commentaires client : 3.82 étoiles sur 5 11 commentaires client
Nom de fichier : un-homme-seul.pdf (Vitesse du serveur 23.13 Mbps)
La taille du fichier : 32.39 MB

Commentaire Critique du Un Homme Seul

Glittery_books a écrit une critique à 28 mars 2018. Glittery_books donne la cote 11 pour Un Homme Seul. Je tiens tout d'abord à remercier Babelio ainsi que la ME puisque j'ai reçu ce livre grâce à une Masse critique. Je tiens aussi à signaler que j'ai découvert cet auteur grâce à ce bouquin, je n'ai donc pas lu les précédentes aventures de Rocco Schiavone, et c'est une assez grosse erreur. Parce que oui, les enquêtes sont compréhensibles sans connaître celles d'avant, c'est possible de se retrouver au niveau des personnages (pas mon cas, on y revient plus tard) MAIS c'est intéressant de connaître le passé des persos, ça peut expliquer certaines choses. Donc je vous conseille de commencer par le premier bouquin de l'auteur, et ainsi de suite. Ne faites pas comme moi, haha. J'ai donc découvert Schiavone, un sous-préfet (et non pas un commissaire ou flic) qui a un certain caractère. En effet, il est différent de tous les personnages dans le domaine de la police que j'ai pu rencontrer. C'était assez étonnant et déroutant, au début. Il ne se laisse pas faire, il est très solitaire, il n'a pas sa langue dans sa bouche, et Mr sait ouvrir des portes à l'aide d'un couteau.... Et ça lui sert, évidemment. Malgré tout, depuis quelques temps, il est très isolé, triste. Depuis la mort d'une amie. Il s'en veut, je vous laisse découvrir pourquoi, mais la culpabilité s'accroche à lui, ainsi que la tristesse. C'est un personnage attachant, bien que déroutant. Ce n'est pas un cliché, et ça fait plaisir. Il est un peu.. particulier avec les femmes, je dirais, mais pas dans un sens péjoratif. Il ne sait juste plus comment s'attacher, il ne croit plus en rien. Et ça lui permet de se concentrer sur son travail! Je ne vais pas parler des autres personnages, cas par cas, parce que ça prendrait bien trop de temps. Il y en a énormément, puisqu'il y a plusieurs commissariats mis en contact, plusieurs familles, et c'est un problème pour moi. J'ai fini perdu, et je ne savais plus qui était avec qui, quel poste. Je ne me retrouvais plus, et le fait qu'il n'y ait presque que des noms ou surnoms dans les dialogues ne m'a pas aidé. Et beaucoup de prénoms se ressemblent, il y a des personnes de la même famille mais éloignées, il y a parfois des fautes, je crois, un mauvais prénom, et bref, j'étais perdue. On ne nous présente pas les collègues de Rocco, puisque je suppose que ç'a été fait dans le précédant tome. Je me les procurerais pour découvrir tout ça. Il y a beaucoup d'enquêtes qui se rejoignent finalement sur une affaire, et sur une autre aussi. Il y a deux affaires bien distinctes, avec un tas d'enquêtes, donc ça aussi, peut nous perdre. Ce n'est pas le cas pour moi, mais quand même, ce n'est pas un livre à lire lorsque l'on est fatigué! D'ailleurs, au niveau des enquêtes, la quatrième de couverture ne dévoile rien, je tiens à le préciser. J'aime les livres où le lecteur découvre en même temps que le personnage principal qui est le tueur, ce n'est pas le cas de ce bouquin. Nous prenons vite connaissance du tueur, et les personnages le découvrent ensuite, et je trouve ça fort dommage. Par contre, l'affaire en parallèle est très bien trouvée, très bien menée, et la révélation m'a surprise, ce qui est un bon point, je ne m'y attendais pas, et un rebondissement est toujours bon à prendre. En bref, une bonne lecture, un auteur que je découvre tout juste mais qui m'intrigue. Un personnage principal très charismatique, drôle, triste.. En clair, un personnage principal qui sait bien communiquer ses émotions au lecteur. Des personnages secondaires qui ne sont pas mis de côté, petit plus pour le chien et les chevaux. (mettez moi des animaux dans une histoire et je suis sûre de l'aimer...) Je ne met que 3 étoiles et demi sur 5 puisque je trouve ça dommage de ne pas préciser certains liens, ne pas préciser qui est avec qui. Et puis, j'aurai aimé découvrir le nom du tueur à la fin. Mais j'ai bien aimé l'histoire dans sa globalité. + Lire la suite.
Sharon a écrit une critique à 07 juin 2018. Sharon donne la cote 11 pour Un Homme Seul. Schiavone n'entendit pas le reste. Il était déjà dans le couloir. Il croisa un infirmier. "Dites, la patiente du 209 a disjoncté. - Ça me fait une belle jambe ! Pour moi, elle peut même court-circuiter !" Et le soignant poursuivit sa route..
Killing79 a écrit une critique à 12 mars 2018. Killing79 donne la cote 11 pour Un Homme Seul. J'avais rencontré Rocco Schiavone en 2016 lors de la sortie en poche de sa première enquête. Son caractère spécial avait alors fait mouche. J'avais beaucoup aimé ce personnage hors normes qui peut aussi bien être sympathique qu'antipathique. Pour cette quatrième aventure, on suit de nouveau les pas de notre sous-préfet préféré (et non pas commissaire !!!) dans une double intrigue. En effet, pendant qu'il mène des investigations sur un meurtre mafieux, il est menacé dans sa vie personnelle. Tout au long de l'histoire, Rocco et son équipe naviguent donc entre les deux affaires. Une nouvelle fois, ce n'est pas l'intrigue, plutôt banale, qui fait la différence. Ce n'est non plus le suspense ou les scènes d'action, quasiment absents, qui vous pousseront à vous lancer dans cette série. le plaisir de lecture viendra principalement de Rocco lui-même, héros atypique, auquel on s'attache vraiment. Avec son comportement à la limite de l'acceptable, sa célèbre mauvaise humeur et sa répartie des plus cinglantes, il vous entraîne dans des situations extravagantes et échanges souvent très drôles. A son contact, le lecteur a toujours un sourire au coin des lèvres et passe un bon moment. Par contre, je regrette d'avoir loupé les deux précédents épisodes. Autant dans le quotidien de Rocco que dans l'enquête elle-même, Antonio Manzini a placé beaucoup d'éléments du passé. J'ai parfois été un peu frustré, ne connaissant pas certaines références. Je recommande donc de lire au moins le premier tome, pour connaître mieux l'origine du sous-préfet et peut-être même les autres volumes, pour appréhender au mieux la globalité de l'aventure. Autrement, vous pouvez lire directement celui-ci, ça fonctionne très bien mais vous prenez le risque de ne pas tout apprécier. Au final, « Un homme seul » est un polar assez agréable à lire. Toute la qualité du livre repose sur l'acteur principal charismatique que j'apprécie de plus en plus au fil du temps. Je me relancerai dans une autre de ses enquêtes, lorsque j'aurai envie d'une énigme policière, bon enfant, sans prise de tête, avec laquelle on s'amuse bien ! Lien : https://leslivresdek79.wordp.. + Lire la suite.