After, Tome 5 : After Ever Happy Par Anna Todd (2015)

Posted on

After,

Telecharger Ebook Gratuit After, Tome 5 : After Ever Happy In French PDF FB2 -Pour chaque a hundred details que vous gagnez, vous obtenez p thé gratuitement. Recevez également un verre d'anniversaire gratuit. Vous recevez également une boisson lorsque vous vous inscrivez et pour que vous gagnez. Vous recevez également 3 $ pour votre inscription de gratuit le jour de votre anniversaire. Vous recevez également des frites gratuites lors de votre inscription et un shake d'anniversaire gratuit.

Description du After, Tome 5 : After Ever Happy

Telecharger Ebook Gratuit After, Tome 5 : After Ever Happy In French PDF FB2 - La vie n'a jamais été rose pour Tessa et Hardin, mais chaque nouveau défi auquel ils doivent faire face renforce leur amour et le lien passionné qui les unit est de plus en plus solide. Mais quand un pan de son passé, qu'il n'aurait pu imaginé, lui est révélé, Hardin est touché au cœur. Tessa de son côté subit une tragédie. Les deux amants vont-ils résister à tant de cruauté ? Finalement leur histoire familiale, si elle est choquante, ne semble...

Détails sur le After, Tome 5 : After Ever Happy

Titre de livre : 382 pages
Auteur : Anna Todd
Éditeur : Hugo et Compagnie
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2755618523
Moyenne des commentaires client : 4.14 étoiles sur 5 717 commentaires client
Nom de fichier : after,-tome-5-after-ever-happy.pdf (Vitesse du serveur 28.83 Mbps)
La taille du fichier : 28.86 MB

Commentaire Critique du After, Tome 5 : After Ever Happy

orchidee2022 a écrit une critique à 13 septembre 2015. orchidee2022 donne la cote 717 pour After, Tome 5 : After Ever Happy. Qui suis-je pour juger les gens sur leurs sentiments? Je ne savais pas que ces émotions puissantes pouvaient être si puissantes; je ne pouvais pas comprendre cette attirance magnétique que deux personnes peuvent ressentir. Je ne comprenais pas que l'amour pouvait être plus fort que la raison, que la passion puisse supplanter la logique, et à quel point il est troublant que personne ne puisse comprendre nos sentiments. Personne ne peut me juger d'être faible ou stupide, personne ne peut me mettre plus bas que terre pour les sentiments que j'éprouve. Je ne dirai jamais que je suis parfaite et je lutte à chaque instant pour rester à la surface, mais ce n'est pas aussi facile qu'on le pense. + Lire la suite.
ktylauney a écrit une critique à 26 août 2015. ktylauney donne la cote 717 pour After, Tome 5 : After Ever Happy. J’ai besoin d’être réconfortée par lui ; j’ai besoin de ses bras autour de ma taille et de ma tête sur sa poitrine pour m’endormir. J’ai besoin qu’il me donne ce sentiment de paix que je lui ai toujours offert. Mais il n’est plus ce filet de sécurité sur lequel je pouvais me reposer, et bon, l’a-t-il jamais été ? Il a été de passage dans ma vie, toujours hors de portée, constamment à me fuir et à fuir notre amour. Je ne peux plus lui courir après. Je n’ai simplement plus la force de courir après quelque chose d’aussi improbable et irréel. + Lire la suite.
Loryane a écrit une critique à 14 juin 2015. Loryane donne la cote 717 pour After, Tome 5 : After Ever Happy. Le final, le dernier tome de la saga. C'est un pincement au cœur que je ressens en ce moment même, après avoir passé tellement de temps au côté des personnages et de leurs aléas de la vie. Ce n'est pas un dénouement surprenant, ni même un livre étonnant – Par contre c'est sûrement le tome le plus émouvant ; j'ai rigolé et pleuré avec celui-ci. Donc c'est le meilleur des cinq « After », il est plus abouti que les autres, le développement des sentiments est mieux construit, plus approfondi. Entre la douleur des pertes que rencontre Tessa et la trahison que ressent Hardin, comment ne pas être bouleversé par cette œuvre ? Theresa Young est complètement changé, c'est une toute autre personne que j'ai découvert dans cette suite. Elle est devenue presque aussi noire qu'Hardin, elle s'est renfermée mais de cette façon son caractère d'adulte et de femme est ressorti tout comme sa force. C'est peut-être ce côté obscur que j'aime chez elle, surtout qu'il est très intense. C'est limite si je n'ai pas eu peur pour elle, le fait qu'elle n'éprouve plus rien sauf du vide est assez terrifiant. Et pour une fois elle tient sa promesse et je l'admire pour cette raison ; elle ne va plus être totalement dépendante, ce qui l'a rend plus mature et moins naïve. Au moins elle montre qu'elle peut faire face seule à ses problèmes. Et Hardin ? Quand est-il ? Au début de cet opus c'est toujours le même : Egoïste et cruel. Pourtant dans la deuxième partie de ce roman, il prend sur lui et essaye de faire face à ses propres démons, laissant de l'air à Tessa autant qu'il le peut malgré que ce soit très difficile pour lui-même. Je me suis plus qu'attachée à ce protagoniste dans ce cinquième tome ; il est différent mais il garde sa loyauté, son amour pour cette fille, son besoin de contrôlé un peu sa vie tout en lui cédant de l'espace. Landon m'a un tout petit peu déçu dans ce livre, il a été méchant envers Tessa. Même s'il lui a permis de recommencer à zéro en lui disant la vérité sur ce qu'il pensait ; j'ai trouvé ça étrange puisque c'est le gentil meilleur ami, qui aide tout le monde et surtout il l'a soutient depuis le début alors j'ai pas très bien compris son changement d'humeur et en particulier à ce moment-là ; alors qu'il aurait pu le faire bien avant. Sa métamorphose est trop violente. Ce sont les mêmes protagonistes que dans les précédents livres et ils sont tous intéressants. Sauf que Christian Vance n'est pas très présent dans cette histoire alors que c'est un peu le centre de celle-ci. Et je suis surprise que Carol, la mère de Tessa est moins sévère et plus ouverte. Zed c'est le pire, je ne suis pas stupéfiée par son comportement, c'était prévisible. C'est un peu toujours le même style de récit avec quelques rebondissements ; deux-trois séparations et réconciliations, des secrets, des déménagements, des trahisons, des pertes. Ce n'est pas très gai, certes. Mais au fond c'est une synopsis sombre où des démons hantent les personnages. Néanmoins dans ce dernier livre il y a quand même de la réflexion, les décisions qu'ils prennent sont plus mûres, leur développement personnel est exploité d'une meilleure façon. Il n'y a pas vraiment de mystère ; tout est couru d'avance. La surprise est donc bannie de cette fin. Et c'est bien pour ça que c'est très ordinaire. L'originalité est absente, tout est vue et revue. La seule chose, c'est l'authenticité des réactions des protagonistes et de leur évolution. À part ça, rien de nouveau ! Les sentiments sont en profondeur ; entre Tessa qui est détruite, vidé et qui en devient amorphe au point de ne plus rien manger et de ne plus parler. Et d'Hardin qui se laisse aller dans sa folie, redevant le garçon qui ne pense qu'à lui. Et puis aussi le moment où Hardin et Ken vont discuter, c'est le passage qui m'a le plus chamboulé. C'est un abandon dans les émotions et les sensations, j'en ai eu des frissons et des larmes tout autant que des sourires et des rires. C'est le tome de cette saga le plus touchant, sincèrement. Et juste pour ça, je suis conquise par cette suite. Toutefois ce dénouement est un peu moyen, c'est un « happy-end » comme dans les contes de fée et franchement ce n'est pas très enrichissant. C'est trop exagéré ce joyeux final même. C'est fade malgré que ce soit enthousiasmant et pleins d'espoirs. Anna Todd a une plume sympathique et agréable depuis le tout départ de cette saga et ici ne fait absolument pas exception. Surtout avec l'idée de mettre certaine partie du « journal » d'Hardin, c'est très poétique. Néanmoins le mot « Putain » est trop souvent utilisé dans cet ouvrage et c'est très agaçant au bout d'un moment. J'aime sa façon de décrire les sentiments, la plupart du temps c'est chaotique ; le moins que je puisse dire c'est que ça rend le récit encore plus magnifique ainsi ! Je finalise cet avis avec beaucoup de nostalgie et une certaine tristesse de laisser partir ces personnages loin de mon quotidien. Ils m'ont transporté dans leur relation et dans leur existence et je les ai aimés pour chaque détail de leur personnalité. Ce dernier tome de « After » est le plus réussi, que ce soit dans l'intrigue ou dans les sentiments. Par contre le fait qu'il n'y est aucune place pour le mystère est un peu navrant. Le dénouement est en longueur et c'est formidable d'apercevoir leur avancement jusqu'à leur quarantaine ; même si c'est en vitesse. Ce n'est pas un coup de cœur, mais ce roman je risque de m'en souvenir pendant longtemps. Lien : https://lesfaceslitteraires... + Lire la suite.