Racines Par Alex Haley (2000)

Posted on

Racines

Telecharger Ebook Bd Racines In French PDF EPub MOBI -Vous pouvez remonter jusqu'à manhunter création p la page. Si une page p vérification apparaît, entrez dans la zone de texte le texte affiché dans une police déformée. Une web page s'ouvrira affichant la couverture du livre dans un e-reader intégré navigateur. Une fois que vous vous êtes authentifié pouvez analyser gratuitement toutes les pages de enthusiasts de face-book.

Description du Racines

Telecharger Ebook Bd Racines In French PDF EPub MOBI - 4° de couverture : (Edition source : Jean-Claude Lattès, Les romanesques - 03/1993) Lorsque Alex Haley était enfant, sa grand-mère avait coutume de lui raconter des histoires sur sa famille, des histoires qui remontaient à travers les générations jusqu'à l'«Africain». Elle disait que cet homme avait vécu de l'autre côté de l'Océan et qu'un jour où il était allé couper un tronc dans la forêt pour se tailler un tambour, quatre hommes l'av...

Détails sur le Racines

Titre de livre : 261 pages
Auteur : Alex Haley
Éditeur : J'ai Lu
Traducteur : Maud Sissung
Catégorie : Saga
ISBN-10 : 2290053937
Moyenne des commentaires client : 4.48 étoiles sur 5 469 commentaires client
Nom de fichier : racines.pdf (Vitesse du serveur 25.53 Mbps)
La taille du fichier : 32.97 MB

Commentaire Critique du Racines

popie21 a écrit une critique à 20 mai 2018. popie21 donne la cote 469 pour Racines. Au fond, elle n'avait jamais bien compris la rancœur de son papa envers les Blancs - les "toubabs", comme il les appelait. Elle n'avait guère mieux compris non plus les paroles de Bell : "Quand j'vois la chance que t'as, fillette, ça m'fait peur, pasque tu sais pas c'que c'est qu'd'être un négro, au fond ; mais j'prie l'Seigneur pour que t'ayes jamais à l'savoir." Eh bien, elle le savait, à présent - et elle avait appris, en plus, qu'il n'existait pas de limites aux souffrances que les Blancs pouvaient infliger aux Noirs. N.D.L. : Elle (Kizzy) a été violée continuellement par son maître même juste après avoir donné naissance à l'enfant issu de ces viols. + Lire la suite.
mcd30 a écrit une critique à 25 novembre 2017. mcd30 donne la cote 469 pour Racines. Lire Racines c'est revivre le chemin de croix (excusez l'expression) des noirs d'Afrique jusqu'aux années 60, bien que tout ne soit toujours pas réglé. C'est superbe et c'est poignant. Si vous avez aimé Underground Railroad et La couleur des sentiments vous allez adorer..
Ari a écrit une critique à 19 décembre 2012. Ari donne la cote 469 pour Racines. - T'étais enragé, hein ? Une veine qu'ils t'ont pas tué. Z'auraient très bien pu, avec la loi pour eux. Comme quand c'Blanc m'a cassé la main pasque j'en avais assez d'violoner. La loi, elle dit que çui qui t'rattrape il peut te tuer, et il s'ra pas puni. Cette loi-là, tous les six mois on la lit dans les églises des Blancs. Moi, quand j'commence sur la loi des Blancs, j'arrête plus. Z'ont qu'à s'installer quèq'part, pour faire encore plus de lois; et après ça c'est l'temple, pour prouver quc'est des chrétiens. Pour moi, cette Chambre des Bourgeois de Virginie, elle fait rien d'autre que d'passer encore plus de lois contre les négros. La loi, elle dit que l'négro il doit pas porter un fusil, il doit même pas porter un gourdin. La loi, pour toi, c'est vingt coups d'fouet s'ils t'attrapent sans papiers de route, dix coups si t'as r'gardé un Blanc dans les yeux, trente si t'as l'vé la main sur un chrétien blanc. La loi, elle dit que l'négro il peut prêcher que si un Blanc est là pour l'écouter; qu'ils prennent seulement l'enterrement d'un négro pour un rassemblement, et l'négro il ira en terre tout seul - c'est la loi. La loi, elle te coupe une oreille si un Blanc jure que t'as menti; les deux oreilles s'il jure que t'as fait deux mensonges. Tu tues un Blanc, et tu t'balances au bout d'une corde; mais va tuer un négro et tu s'ras fouetté, rien de plus. La loi, elle donne à l'Indien qu'a rattrapé un négro qui s'ensauve tout l'tabac que c't Indien-là peut emporter. La loi,elle défend d'apprendre à lire et à écrire aux négros et aussi d'leur donner des livres. Y a même une loi qui défend aux négros d'frapper des tambours - tout c'qu'est africain, quoi. + Lire la suite.