Le Livre D'un été Par Tove Jansson (2014)

Posted on

Le

Telechargement Epub Francais Le Livre D'un été In French FB2 PDF -Le 28 janvier, le jour où le livre a été publié, j'étais le luminaire vedette sur inspiremetoday.net. And vous consultez p commentaires sur web page Amazon, in addition livre sera par les utilisateurs de la catégorie des meilleures ventes, et une fois qu'il sera entré dans cette catégorie, vos ventes livres augmenter. Trouver vos livres préférés parmi les milliers de titres indexés sur le web pagen'est pas non also that is tomb.Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen 7893X ACSS gratuitement. Vous pouvez obtenir des cahiers. Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen HP ASE HP ASE gratuitement. Vous pouvez obtenir des cahiers et des informations sur l'examen C2010555 IBM Certified Certified Deployment Professional gratuitement.

Description du Le Livre D'un été

Telechargement Epub Francais Le Livre D'un été In French FB2 PDF - Un été sur une île sauvage du golfe de Finlande... Dans La maison des vacances, au bord de la mer, loin de la civilisation des villes, la jeune Sophie vit auprès de sa grand-mère ; une grand-mère enthousiaste et espiègle, qui fume comme une cheminée, adore les randonnées en forêt et les parties de pêche, les bains de soleil et les longues siestes paresseuses à l'ombre des arbres... Parfois survient un visiteur : Eriksson le pêcheur, magicien amical, ou encore...

Détails sur le Le Livre D'un été

Titre de livre : 410 pages
Auteur : Tove Jansson
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2253194794
Moyenne des commentaires client : 3.61 étoiles sur 5 58 commentaires client
Nom de fichier : le-livre-d-un-été.pdf (Vitesse du serveur 24.69 Mbps)
La taille du fichier : 27.14 MB

Commentaire Critique du Le Livre D'un été

claraetlesmots a écrit une critique à 09 août 2014. claraetlesmots donne la cote 58 pour Le Livre D'un été. La grand-mère n'était pas toujours très logique. Elle avait beau savoir qu'il ne faut pas se faire de mauvais sang pour les petites îles qui prennent soin d'elles-mêmes, elle s'inquiétait toujours quand arrivait la sécheresse. Le soir, elle trouvait une excuse pour descendre jusqu'au marais où elle avait caché un arrosoir sous les aulnes, et avec une cuillère à café elle écopait jusqu'à la dernière goutte. Elle faisait ensuite le tour de l'île, versait un petit peu d'eau ça et là sur ses plantes préférées, et remettait l'arrosoir dans sa cachette. A l'automne, la grand-mère recueillait des graines sauvages dans des boîtes d'allumettes, et le dernier jour, avant de quitter l'île, elle allait faire un tour et les plantait, mais personne ne savait où. + Lire la suite.
Telerama a écrit une critique à 30 juillet 2014. Telerama donne la cote 58 pour Le Livre D'un été. Gestes tendres, réalisme magique, ce roman est à l'image de ses héroïnes, apparemment modestes et d'une belle étrangeté. Auteur de livres pour enfants, comme la série des Moomin, Tove Jansson est par ailleurs une conteuse exceptionnelle [...]..
LiliGalipette a écrit une critique à 07 mars 2015. LiliGalipette donne la cote 58 pour Le Livre D'un été. Sophie passe l'été avec sa grand-mère et son papa sur une petite île du golfe de Finlande. La vieille femme fume en cachette, construit une réplique de Venise avec des brindilles et ne se prive jamais de faire une sieste. Insensiblement, Sophie grandit, s'interroge, se rebelle. La tendre connivence vire doucement à l'affrontement entre l'aïeule et l'enfant, la première étant lourde d'un savoir qu'elle ne peut pas partager, la seconde s'effrayant un peu de tout ce qui lui reste à connaître. « Il y a très longtemps, la grand-mère avait eu envie de raconter tout ce qu'elles faisaient, mais personne ne le lui avait jamais demandé. Et maintenant, elle en avait perdu l'envie. » (p. 77) Les journées s'écoulent lentement, chaque évènement devenant à lui seul une épopée, et le temps est davantage spectateur qu'acteur de l'histoire. Il assiste à l'inexorable décrépitude de la vieille, laquelle se sait fermement poussée vers la fin par une enfant pleine de vie. « Je sais que je peux tout faire. J'ai pu tout faire pendant si longtemps et j'ai vu et j'ai vécu de toutes mes forces. Cela a été fantastique, je t'assure. Mais maintenant, c'est comme si tout m'échappait, je ne me souviens pas, je ne m'intéresse pas, et pourtant c'est justement maintenant que j'en aurais besoin. » (p. 81) La violence est pourtant sans éclat et ne reflète que le cours immuable du monde. Le style est d'une grande délicatesse, forgé dans la poésie de la banalité et des petits riens. Ce roman présente la beauté des choses qui ont été toujours là, la mer, la forêt, la mousse et le vent. Comme je l'avais déjà constaté et apprécié dans L'honnête tricheuse, Tove Jansson fait montre d'une économie de mots qui parvient à tout dire : les ellipses, les silences et les interruptions sont lourds de sens et de sentiment. La fin du roman est comme une saison qui s'achève : on n'y croit pas vraiment, on pense que ça va continuer, mais il faut se rendre à l'évidence, il est temps de tourner la page. + Lire la suite.