Green River Par Tim Willocks (2013)

Posted on

Green River

Sites De Telechargement Gratuits Green River Paperback PDF PDB CHM -L'un des sites du domaine les plus populaires pour obtenir autant de Green River livres gratuits que vous le souhaitez, la plupart d'entre eux au format PDF se trouve chez Gutenberg ou venture Gutenberg, comme on souvent. Une fois que votre video clip est modifiée comme vous le souhaitez, vous la convertissez en un arrangement téléchargeable ou demandez à quelqu'un p créer U N"maître p DVD", ce qui signifie qu'ils placeront un écran p démarrage et un menu DVD et obtiendront il est prêt pour la duplication ou la fabrication. Le arrangement expansif et encyclopédique du livre permet d'expliquer les theories et le contexte historique à la longueur nécessaire, par opposition aux définitions abrégées et aux dictionnaires. Grâce à la puissante fonction de conversion, il vous aide à convertirn'importe quel fichier PDF de votre disque regional en formats de texte, Word, Excel, EPUB, HTML, PowerPoint et images comme JPEG, PNG, GIF, TIFF, BMP, TGA, PPM et plus encore. Vitesse incroyable et haute. Les fichiers PDF sont sécurisés level l'auteur afin de protéger leur contenu contre toute modification, édition, copie et impact non autorisées. Un fichier PDF sécurisé ne pas aux utilisateurs de copier éditer et imprimer son contenu et cela devient un sujet gênant. Le format du texte de sortie doit être choisi level vous, ce qui vous sera livré dans les délais spécifiés.En réalité. Le PDF peut vous rendre la vie beaucoup plus facile. Le fichier PDF lui-même ne peut être modifié p quelque manière que ce soit et si la personne qui l'a créé l'vous ne pouvez pas copier le texte que vous avez lu, a sécurisé. Il ne leur reste and qu'à télécharger Green River le livre électronique au format PDF et à profiter de leur voyage. Dans certains cas, vous pourrez gratuitement un e PDF au structure e commerce. Vous pouvez obtenir un PDF Ebook Ebook au format PDF et le télécharger Green River directement sur votre ordinateur en quelques minutes. Vous pouvez télécharger Green River de nombreux fichiers PDF book Ebook book au format PDF si vous regardez en ligne.

Description du Green River

Sites De Telechargement Gratuits Green River Paperback PDF PDB CHM - Dans la lignée de 'OZ', le chef-d'œuvre du thriller carcéral, par l'auteur de 'La Religion.' Green River, pénitencier de sécurité maximale au Texas. Un véritable enfer dans lequel, entre tensions raciales et violences quotidiennes, vivent cinq cent âmes perdues. Un univers sans pitié où le silence n'existe pas, l'obscurité non plus. C'est là que Ray Klein, ancien médecin, purge sa peine, en travaillant à l'infirmerie. Alors que sa libération approche, une émeute écl...

Détails sur le Green River

Titre de livre : 264 pages
Auteur : Tim Willocks
Éditeur : Pocket
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2266208578
Moyenne des commentaires client : 3.63 étoiles sur 5 134 commentaires client
Nom de fichier : green-river.pdf (Vitesse du serveur 28.66 Mbps)
La taille du fichier : 23.55 MB

Commentaire Critique du Green River

diablotin0 a écrit une critique à 20 mars 2016. diablotin0 donne la cote 134 pour Green River. Je ne me considère pas comme quelqu'un de prude mais là, je dois avouer que je n'ai pas réussi à terminer le livre. Beaucoup trop de scènes crues. Oui, on sait que la promiscuité en prison engendre souvent des pratiques cruelles et on sait également que le sexe est présent, mais fallait-il pour autant décrire de façon aussi crue toutes ces scènes ? je n'en suis pas sûre. Au bout de 200 pages, j'ai craqué, c'est dommage, j'aurais bien aimé connaître le sort de certains personnages..
Franckync a écrit une critique à 03 juin 2017. Franckync donne la cote 134 pour Green River. Titre : Green river Souvenir de lecture Auteur : Tim Willocks Année : 1995 Editeur : Sonatine Résumé : Green River est un pénitencier de sécurité maximal situé au Texas. Un enfer où survivent près de trois milles âmes damnées entre tensions raciales, violence et règlements de compte. Ray Klein, affecté à l'infirmerie en tant qu'ex-mèdecin y purge sa peine en attendant sa libération prochaine. Lorsqu'une émeute éclate, Ray doit faire face à un déchainement de violence inouïe et tenter de survivre dans ce chaos indescriptible. Mon humble avis : Tim Willocks est un auteur à part. Aussi à l'aise dans des épopées moyenâgeuses haletantes ( la religion ) que dans d'âpres polars tels que ce Green River ou l'excellent Bad city blues. Si l'on excepte les douze enfants de Paris, sorte de terminator raté au beau milieu de la nuit de la Saint Barthélémy, l'oeuvre de cet auteur britannique est aussi éclectique que brillante. C'est le cas de ce Green River, polar d'une violence et d'une tension rare mais aussi dénonciation implacable du système carcéral américain. Willocks n'est clairement pas un poète ni un styliste : son écriture est directe et simple, elle plonge son lecteur au coeur de l'horreur, de la cruauté extrême. Ce livre n'est pas à mettre entre toutes les mains, les scènes de sexe sont sales, la torture y est omniprésente et aucun détail n'est épargné au lecteur. On est ici dans le nauséabond, le cradingue et certaines situations sont à la limite du supportable. Ceci étant dit et fort heureusement ce roman ne se limite pas à cette violence gratuite et Willocks fait preuve d'un vrai savoir-faire pour dépeindre la tension qui règne derrière les barreaux de cette prison mais également pour brosser une série de personnages que l'on est pas près d'oublier. Glauque, parfois outrancier voir caricatural ce Green River est, à mon humble avis, l'un de ces romans dont on ne ressort pas indemne, un bouquin que j'ai adoré mais que beaucoup de lecteurs trouveront trop dur, trop âpre voir trop simpliste. Si le thème est balisé, le traitement de Willocks fait de cette oeuvre un objet littéraire haletant, empreint d'une tension rare. C'est ce que je retiendrais de cette lecture au-delà de la violence et de la rudesse de son propos. Green River est un bon roman, de ceux qui marquent. Un texte sans concession par un auteur hors-norme. God save Mr Willocks. J'achète ? : Si tu es adepte de new romance ou de romans à l'eau de rose tu peux passer ton chemin. Si le nom d'Edward Bunker t'évoque des heures de lectures passionnées ou si tu as le coeur bien accroché, je te recommande chaudement cette oeuvre dure, violente et définitivement marquante. Lien : http://francksbooks.wordpres.. + Lire la suite.
carre a écrit une critique à 07 avril 2014. carre donne la cote 134 pour Green River. L'enfer c'est pour maintenant. Une mutinerie provoque le chaos au sein d'une prison répondant au joli nom de « Green River ». Dans ce déferlement de haine et de violences, Ray Klein dont la sortie est imminente, se lance dans le sauvetage de l'infirmerie ou c'est retranché Devlin, psychiatre judiciaire dont il est tombé raide dingue amoureux. Mais le parcours du combattant est truffé de barjots en tout genre. Voilà un roman qui m'a à la fois passionné et tout autant irrité. Passionnant indiscutablement le roman de Tim Willocks à ces qualités. Dans un huit-clos haletant, extrêmement anxiogène, cette plongée dans le monde carcéral est remarquablement décrite. Ici pas de petites frappes, non que du lourd du psychopathe, du violeur, du meurtrier froid comme la glace. Des milliers d'années d'emprisonnements pour la lie de l'humanité. Les combines, l'hyper violence, la folie tout cela est montré remarquablement. L'intrigue ne nous laisse pas de répit. Mais car il y a mais pour moi, pourquoi Willocks nous parle de cul de façon aussi récurrente. Pas besoin d'en mettre plein les pages (si je puis me permettre) du crade, du cru, de l'ignoble tout y passe. OK pour les taulards on imagine leurs fantasmes déviants mais pourquoi Devlin, la psychiatre judiciaire pense comme eux. S'imaginant sans cesse avec le sexe bandant d'un de tarés prêt à l'honorer. Si c'est pour faire dans le graveleux et la surenchère c'est réussi. Mais cela n'apporte absolument rien à l'intrigue, bien au contraire. Et puis, que dire d'une fin qu'on voit venir avec ces grands sabots, sans la moindre finesse (avec happy end et tout le tintouin) indigne d'un roman qui ce veut noir de chez noir. Un trois étoiles tout de même mais pas d'accord avec le grand Ellroy qui voit dans « Green river » le plus grand bouquin écrit sur le monde carcéral. + Lire la suite.