Misery Par Stephen King (1999)

Posted on

Misery

Livre à Telecharger Gratuit Misery En Français PDF CHM -Bien qu'il soit distribuer votre livre électronique dans autant d'endroits que possible, qu'il s'agisse d'un livre électronique gratuit ou d'un livre électronique pour lequel vous facturez de l'argent, votre website Web le premier endroit où vous le mettez. Si vous souhaitez vendre un ou un autre record through un fichier Misery PDF, vous pouvez le faire en ligne. Une fois que vous avez trouvé un livre électronique que vous souhaitez lire, cliquez sur Télécharger des fichiers, puis parcourez la mémoire de stockage interne de votre appareil pour fichier eBook.

Description du Misery

Livre à Telecharger Gratuit Misery En Français PDF CHM - Misery Chastain est morte. Paul Sheldon l'a tuée avec plaisir. Tout cela est bien normal, Misery Chastain est sa créature, le personnage principal de ses romans. Elle lui rapporte beaucoup d'argent, mais l'a aussi étouffé: sa mort l'a enfin libéré. Maintenant, il peut écrire un nouveau livre. Un accident de voiture le laisse paralysé aux mains d'Annie Wilkes, l'infirmière qui le soigne chez elle. Une infirmière parfaite qui adore ses livres mais ne lu...

Détails sur le Misery

Titre de livre : 493 pages
Auteur : Stephen King
Éditeur : J'ai Lu
Traducteur : William Olivier Desmond
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2277231126
Moyenne des commentaires client : 4.22 étoiles sur 5 2329 commentaires client
Nom de fichier : misery.pdf (Vitesse du serveur 23.04 Mbps)
La taille du fichier : 16.36 MB

Commentaire Critique du Misery

darkmoon a écrit une critique à 04 mai 2013. darkmoon donne la cote 2329 pour Misery. Une histoire originale, sombre, inquiétante! Véritable thriller psychologique, Misery est l'oeuvre éponyme du grand, du très grand Stephen King. Ainsi le récit commence très bien, comme dans toute histoire écrite par King afin d'installer une ambiance paisible dans une famille à priori normale pour ensuite contraster le tout avec une fin souvent signe d'une apothéose horrifique et inévitable ou bain de sang, folie et autres se mélangent... Ici, Misery narre l'histoire d'un romancier à succès, Paul Sheldon, qui, pris dans une tempête de neige s'écrase dans un ravin avec sa voiture. Heureusement, quelqu'un le trouve. Il s'agit d'une certaine Annie Wilkes qui n'est autre que l'une de ses plus grandes fans et ferventes admiratrices. Celle-ci va découvrir le nouveau manuscrit de son «héros» qui n'est autre qu'une énième suite de son très grand roman traitant d'un personnage dans lequel elle s'est totalement identifiée «Misery». Quand celle-ci va découvrir que Misery trouvera la mort à la fin du manuscrit de Paul, le cauchemar ne fera que commencer pour Paul qui finalement, aurait bien préféré rester coincé dans ce ravin. Encore une fois, Stephen King tire son épingle du jeu en nous livrant un excellent récit aux rebondissements multiples qui tient le lecteur en haleine du début à la fin. De plus, le roman est parfaitement découpé entre le monde extérieur donc l'environnement caractérisé par l'enquête de J.T Mac Cain et le monde intérieur c'est-à-dire la maison d'Annie où Paul, ayant perdu pendant de longs mois l'usage de ses jambes et se retrouvant en fauteuil roulant, se retrouve séquestré chez son bourreau. Dans ce livre, le suspense est omniprésent, notamment grâce à de terrifiants passages et une description vraiment soignée de bout de bout. Misery est une sorte d'huis-clos où la victime et le bourreau doivent cohabiter. Franchement, pour imaginer des ambiances glauques, King est le meilleur ! Avec cette oeuvre majeure, Stephen King fait partager aux lecteurs l'angoisse de l'artiste et du créateur, soumis malgré lui à la critique, bonne ou mauvaise, professionnelle ou illégitime. Il exprime à travers le personnage de ce romancier captif, la difficulté de demeurer LIBRE DE S'EXPRIMER, en étant totalement serein et détaché, face à des inconnus fanatiques, qui s'approprient les oeuvres. Les auteurs sont confrontés parfois à des lecteurs (plus ou moins aimables) qui n'hésitent pas à exprimer sans gêne leurs feelings. D'autre part, je suis totalement sidérée par l'immense talent du Maitre King. Pour ces raisons, je ne peux qu'adhérer à sa vison plus qu'alarmiste du phénomène de transfert : (un anonyme qui s'approprie un texte, décide de sa valeur, y ajoute son mal-être personnel et s'imagine avoir un droit légitime de récompense, de correction ou de punition vis-à-vis de l'auteur initial). C'est totalement aberrant et terrifiant. Nota : Pour les fans (sérieux) du Maitre, lorsque Paul Sheldon est condamné à inventer un récit en partant d'une impasse, il se sert du fameux Sauras-tu ?, un jeu que pratiquait avec talent Stephen King, auprès de ses copains, lorsqu'il était encore un enfant et un amateur... Le film est aussi super! Rob Reiner est sûrement l'un des rares réalisateurs à avoir compris l'univers de Stephen King. Paysages calmes et enneigés, petite bourgade sans problèmes cachant de terribles secrets et personnages dont la folie dépasse l'entendement constituent la plupart du temps la base de tout roman signé par le King. Anne Wilkes interprétée par Kathy Bates est sans conteste l'un des portraits les plus terrifiants du cinéma. Ses épouvantables colères et son humeur changeante en terrifieront plus d'un. Face à elle, James Caan en écrivain célèbre qui décide d'opérer un tournant dans sa carrière. D'où ce duel psychologique légendaire teinté de violence et de folie qui se terminera dans un final ahurissant et haletant. Tout le film de Reiner repose sur ce duel. Alternant les scènes à suspense et les scènes de pures horreurs (qui n'a pas hurlé devant le supplice infligé aux pieds de James Caan), Misery est une oeuvre d'épouvante unique capable de rendre une petite bonne femme plus monstrueuse que le diable en personne. Eprouvant et prenant, le film va au bout de l'horreur et nous fait passer un moment que l'on n'est pas prêt d'oublier. + Lire la suite.
ladesiderienne a écrit une critique à 19 août 2015. ladesiderienne donne la cote 2329 pour Misery. - Lorsque je commence un livre, j'ai toujours une idée sur le tour que vont prendre les choses, mais en réalité, jamais aucun ne s'est terminé exactement comme je l'avais prévu. Ce n'est pas tellement surprenant, si l'on y pense un instant. Écrire un livre, c'est un peu comme lancer un missile intercontinental... sauf qu'il voyage dans le temps et non dans l'espace. La durée de temps que vivent les héros de l'histoire, et la durée réelle de temps que vit le romancier pendant qu'il écrit. Faire qu'un roman se termine exactement comme on l'avait prévu serait comme tirer un missile qui ferait le tour de la moitié de la terre et lâcherait sa charge dans un panier de basket. Cela paraît imaginable sur le papier, et parmi les types qui construisent ces engins, on en trouve qui disent sérieusement que c'est aussi facile que deux et deux font quatre - alors qu'ils n'ont aucune chance d'y arriver. - Oui, dit Annie, je vois. - Je dois avoir un bon système de navigation sous le crâne, parce que je ne tombe jamais bien loin, la plupart du temps ; et si la charge explosive est suffisante, pas bien loin convient parfaitement. + Lire la suite.
Jmlyr a écrit une critique à 30 août 2017. Jmlyr donne la cote 2329 pour Misery. Misère, quand une infirmière fait vivre l'enfer à un écrivain qui crie en vain, moi j'adhère ! Ce livre aurait pu s'intituler Obsession. Ce n'est pas bien, il avait fait mourir l'héroïne de son bouquin, le vilain. Elle n'a pas aimé du tout, la soignante saignante, alors elle a décidé qu'il allait bien gentiment la ressusciter. C'est qu'elle le soigne aux petits oignons son auteur, elle prend de la hauteur tandis qu'il descend en enfer. Elle le Shooshoote à mort, j'adore. Mon livre préféré du King après La ligne verte..