Carrie Par Stephen King (1999)

Posted on

Carrie

Gratuit Telechargement Carrie En Français RTF PDF -Les fichiers peuvent être utilisés sur des en métal pour des gouges, des dépressions et d'autres trousers p surface intéressantes. Vous ne devez jamais distribuer en masse un fichier dans un format non protégé. Le fichier sera désactivé après la d'enregistrement car vous ne fournirez pas la deuxième clé pour fichier. La première étape consiste à télécharger un fichier PDF à partir du site Internet IDFPR.

Description du Carrie

Gratuit Telechargement Carrie En Français RTF PDF - 'Dépêche A.P. 27 mai 1979. 23h46. Un sinistre d'une ampleur tragique frappe la ville de Chamberlain, Maine. Des centaines de morts... ' Une mère puritaine, obsédée par le diable et le péché ; des camarades de classe dont elle est le souffre-douleur : Carrie est profondément malheureuse, laide, toujours perdante. Mais à seize ans resurgit en elle le souvenir d'un « don » étrange qui avait marqué fugitivement son enfance : de par sa seule...

Détails sur le Carrie

Titre de livre : 379 pages
Auteur : Stephen King
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2277118354
Moyenne des commentaires client : 3.81 étoiles sur 5 2458 commentaires client
Nom de fichier : carrie.pdf (Vitesse du serveur 20.14 Mbps)
La taille du fichier : 26.96 MB

Commentaire Critique du Carrie

bioki a écrit une critique à 02 mars 2013. bioki donne la cote 2458 pour Carrie. -Rouge,murmura maman. J'aurais dû m'en douter qu'elle serait rouge. (...) Je vois tes salbosses. Tout le monde va les voir. Ils vont regarder ton corps. Le livre dit... -Ce sont mes seins, maman. Toutes les femmes en ont. -Enlève cette robe, dit maman. -Nonn. - Enlève cette robe, Carrie. Nous allons descendre et la bruler dans l'incinérateur; ensuite nous ferons des prières pour obtenir le pardon de Dieu. Nous ferons pénitence.(...) + Lire la suite.
ART3MIS a écrit une critique à 17 juillet 2018. ART3MIS donne la cote 2458 pour Carrie. Maman se mit à pousser Carrie vers la lueur bleue du placard. -Prie le Seigneur et tes pêchés te seront peut-être remis. -Maman, lâche-moi. -Prie, femme. -Je vais faire revenir les pierres, maman. Maman s'arrêta. Son souffle même parut un instant suspendu dans sa gorge. Puis sa main se resserra sur le cou de Carrie, se resserra jusqu'à ce que Carrie vît danser des tâches rouges devant ses yeux et sentît sa conscience s'estomper, se dissoudre. p.70 + Lire la suite.
Alyxiel a écrit une critique à 08 octobre 2013. Alyxiel donne la cote 2458 pour Carrie. Résumé : Dépêche A.P. 27 mai 1979. 23h46. Un sinistre d'une ampleur tragique frappe la ville de Chamberlain, Maine. Des centaines de morts... Une mère puritaine, obsédée par le diable et le péché ; des camarades de classe dont elle est le souffre-douleur : Carrie est profondément malheureuse, laide, toujours perdante. Mais à seize ans resurgit en elle le souvenir d'un « don » étrange qui avait marqué fugitivement son enfance : de par sa seule volonté elle pouvait faire se déplacer des objets à distance. Et ce pouvoir réapparaît aujourd'hui, plus impérieux, plus impatient... Une surprise bouleverse soudain la vie de Carrie : lorsqu'elle est invitée au bal de l'école par Tommy Ross, le boy-friend d'une de ses ennemies, n'est-ce pas un piège plus cruel encore que les autres ? Comment dire que j'ai rêvé une bonne partie de mon adolescence de me découvrir un don tel que celui de Carrie. Le parallèle avec mon adolescence était tel, que ce thriller du roi de l'horreur m'est apparu comme un bon roman, mais je n'y ai pas vu le coté horreur. Une mère maltraitante, une estime de soi au plus bas, une peur du regard des autres et une négation de la féminité, voilà le cocktail détonnant pour qu'une jeune fille devienne une bombe à retardement (et oui, moi aussi j'ai explosé, mais je n'est fait voler, ni déclencher d'incendie... je dois manquer de pratique). Autant vous dire que mon identification avec Carrie à débuté dès le titre et la quatrième de couverture. La psychologie du personnage de Carrie y est développée de telle manière que j'ai ressentie jusque dans mes os sa douleur et sa colère. Comme elle, je ne pouvais les exprimer, trop écrasée sous le joug d'une mère tyrannique. Comme elle, lorsque j'ai enfin trouver le courage et que j'ai laisser couler ma colère et ma souffrance, c'était comme une vanne ouverte que rien ni personne ne pouvait refermer. Mais je ne suis pas Carrie et ma fin est bien plus heureuse. Un très bon roman qui pour moi fut comme un exutoire. Elle, je suis sure qu'elle m'aurait compris. Mais ce n'est qu'un personnage de fiction... n'empêche que... king m'a compris. + Lire la suite.