Tour D'ivoire Par Patrice Jean (2019)

Posted on

Tour

Telechargement Livre Gratuit Epub Tour D'ivoire PDF IBook PDB -En plus de vous offrir un endroit pour sauvegarder tous vos livres, le logiciel de lecture vous offre un grand nombre de votre knowledge de lecture de livres électroniques par votre aux livres papier common. En and d'offrir un lieu de stockage pour vos livres, le logiciel de lecture de livres électroniques vous offre p nombreuses fonctionnalités pour améliorer votre expertise de lecture de livres rapport aux livres papier traditionnels. Votre and d'offrir un emplacement pour sauvegarder tous vos livres électroniques précieux, le logiciel de lecture de livres électroniques vous fournit un grand nombre d'attributs pour améliorer votre encounter de lecture de.

Description du Tour D'ivoire

Telechargement Livre Gratuit Epub Tour D'ivoire PDF IBook PDB - Antoine Jourdan et Thomas Dabrowski se connaissent depuis de nombreuses années. Ils ont fondé ensemble Tour d’ivoire, une revue littéraire confidentielle qu’ils animent avec ferveur. Peu à peu, leur amitié se dérègle. Perdre un complice de jeunesse est souvent de mauvais augure. Antoine, pris dans des tourmentes familiales et amoureuses, devra faire face à des choix décisifs. Mesure-t-on jamais la véritable portée de nos trahisons ? Ne pa...

Détails sur le Tour D'ivoire

Titre de livre : 447 pages
Auteur : Patrice Jean
Éditeur : Editions Rue Fromentin
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2919547607
Moyenne des commentaires client : 3.83 étoiles sur 5 6 commentaires client
Nom de fichier : tour-d-ivoire.pdf (Vitesse du serveur 18.47 Mbps)
La taille du fichier : 34.17 MB

Commentaire Critique du Tour D'ivoire

Henri-l-oiseleur a écrit une critique à 07 avril 2019. Henri-l-oiseleur donne la cote 6 pour Tour D'ivoire. Le narrateur de ce roman reproche à internet de donner la parole à des gens qui devraient se taire, et qui s'improvisent critiques littéraires. Je suis bien d'accord avec lui, mais je mettrai mon grain de sel quand même. Tour d'ivoire pourrait être un roman anti-moderne de plus, après Houellebecq, Bruno Lafourcade, Patrice Jean lui-même et d'autres auteurs sous le boisseau. Il n'a plus, cependant, le mordant, la vis comica de ces derniers, qui ridiculisaient les Edwy Plenel, les sociologues, les bourgeois-e-s de gauche et les intermittent-e-s de la vertu. Il fait moins rire de ces masques et semble mettre la satire et l'outrage au second plan : on ne le lira pas pour se venger, pour aimer ses préjugés, ou pour le délicieux frisson transgressif du lecteur catéchisé à perpétuité par la littérature qui se vend. Tirant vers l'essai, le récit à la première personne d'un héros velléitaire pourrait donner lieu à des réflexions sérieuses sur la Tour d'Ivoire. Comment survivre dans un monde barbare ? Peut-on se replier sur un nombre d'amis et de livres choisis, et ignorer le reste ? Mais même cette question, qui aurait pu faire du livre un manuel de survie, est tenue à distance, évoquée comme par citation, comme si elle ne concernait plus directement le récit. D'ailleurs, les personnages font le contraire de ce qu'ils disent et leur vie ne s'harmonise qu'un temps avec leur doctrine. C'est là, je crois, la qualité principale de l'ouvrage : il ne racole pas, il ne prêche pas, il n'enseigne pas, mais raconte une histoire comme doit le faire un bon et honnête roman. Flaubert est partout dans Tour d'ivoire, pour nous rappeler que les idéaux, les doctrines, les politiques, ne sont pas des objets romanesques, mais seulement des paysages sur lesquels se détachent les destins individuels des personnages. Pour faire la nique à la bêtise collective, il ne faut pas créer (en littérature) une bêtise opposée. La littérature ne change rien aux choses. Elle se renie quand elle tombe dans le sermon. + Lire la suite.
Henri-l-oiseleur a écrit une critique à 06 avril 2019. Henri-l-oiseleur donne la cote 6 pour Tour D'ivoire. Lire, écrire, ne plus être au monde, réduire à pas grand-chose mes points de contact avec la vie ; la regarder de loin, à travers les lentilles du souvenir et de la fiction, cela me suffisait. Au fond, j'en avais un peu marre de vivre ; en soi, exister eût été passionnant si la plupart de mes frères humains n'avaient pas mis en berne le drapeau de la littérature et de l'art. Ne restait que cette tour d'ivoire portative en quoi consistent les grands livres. p. 143 + Lire la suite.
Henri-l-oiseleur a écrit une critique à 03 avril 2019. Henri-l-oiseleur donne la cote 6 pour Tour D'ivoire. L'Incorrect, avril 2019, entretien avec l'auteur. ... Je me demande si on peut écrire des romans aujourd'hui sans parler de la littérature, parce que la littérature ne va plus de soi. (Olivier Maulin) Vous croyez vraiment qu'il y a aujourd'hui une rupture particulière ? (Patrice Jean). Il y a des auteurs qui vendent 500000 exemplaires, mais la littérature un peu plus exigeante, qui essaie de réfléchir et ne donne pas dans le cliché systématique, elle ne vend pas énormément. Je suis tout de même un peu inquiet. Vous ne l'êtes pas, vous ? (Olivier Maulin et Romaric Sangars). Si. (R. Sangars). Richard Millet parle du culturel comme du lieu de la déréliction du littéraire. C'est un peu ce que vous mettez en scène dans la médiathèque où travaille votre médiateur, non ? (P. Jean). Oui, bien sûr. Hier, j'étais dans une librairie à Guérande, il y avait un grand présentoir avec les livres d'Aurélie Valognes. J''arrive à Paris et, dans le métro, je vois de grandes affiches d'Aurélie Valognes : ça prend toute la place ... (O. Maulin) Enfin, il y a aussi le problème qu'en règle générale, les libraires sont des cons. (P. Jean). Il ne faut pas trop le dire ... Et puis, dans mon livre, il y a un libraire héroïque. (Maulin). Oui, qui ferme. + Lire la suite.