Le Passeur Par Lois Lowry (2016)

Posted on

Le

Ou Telecharger Des Ebook Le Passeur PDF FB2 -

Description du Le Passeur

Ou Telecharger Des Ebook Le Passeur PDF FB2 - Le monde dans lequel vit Jonas est bien éloigné du nôtre : une société où la notion d'individu n'existe pas. Plus surprenant encore : ses membres ne ressentent rien. Ni amour ni haine viennent bousculer leur quotidien. Les gens ne meurent pas non plus. Ils sont 'élargis'. Tout comme le héros de cette histoire – un garçon de douze ans – le jeune lecteur brûlera de savoir ce qui se cache derrière ce terme si obscur. Mêlant science-fiction et ph...

Détails sur le Le Passeur

Titre de livre : 437 pages
Auteur : Lois Lowry
Éditeur : L'Ecole des loisirs
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2211205828
Moyenne des commentaires client : 4.15 étoiles sur 5 1607 commentaires client
Nom de fichier : le-passeur.pdf (Vitesse du serveur 20.84 Mbps)
La taille du fichier : 16.65 MB

Commentaire Critique du Le Passeur

Shaitana a écrit une critique à 30 décembre 2010. Shaitana donne la cote 1607 pour Le Passeur. Un livre qui fait réfléchir, qui fait grandir... En le lisant, on voit toute l'importance du libre arbitre et que tout compte fait même si notre société n'est pas la meilleure qui soit ce n'est pas non plus la plus mauvaise..
GabySensei a écrit une critique à 02 novembre 2012. GabySensei donne la cote 1607 pour Le Passeur. Nous ne pouvons pas prendre le risque de laisser les gens faire des choix. - Ce serait dangereux? suggéra le Passeur. - Tout à fait dangereux, répliqua Jonas avec assurance. Et si on les autorisait à choisir leur conjoint? Et s'ils faisaient le mauvais choix? Ou si, poursuivit-il en riant presque devant l’absurdité d'une telle hypothèse, ils choisissaient leur métier? - Ça fait peur, non? dit le passeur. Jonas gloussa. - Très peur. Je ne veux même pas me l'imaginer. Nous devons vraiment empêcher les gens de faire des mauvais choix. - C'est plus sûr. - Oui approuva Jonas. Beaucoup plus sûr. (P127) + Lire la suite.
mimienco a écrit une critique à 23 juin 2009. mimienco donne la cote 1607 pour Le Passeur. Résumé: Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéîssance et la révolte n'existent pas. L'harmonnie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le Comité des Sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux nés inaptes sont élargis, personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient le savoir: c'est le dépositaire de la mémoire. Lui sait comment était le monde , des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordianire l'attend. Un destin qui peut le détruire... Mon opinion: très bien! Ce roman est véritablement une apologie du libre arbitre et de la liberté. Jonas en devenant le dépositaire de la Mémoire acquiert la connaissancce du passé et surtout de la liberté: la liberté de choisir, de désirer, d'aimer, de penser... Au fil des souvenirs que lui transmet le Passeur, le héros se rend compte de la réalité d'une société aseptisée, aliénante et dépourvue de vie, de spontanéité. Refusant de s'y conformer plus longtemps, Jonas décide d'exercer sa liberté dont il a été privé trop longtemps. Grâce à une narration maitrisée, l'auteure nous offre le portrait d'une société qui fait froid dans le dos mais qui nous pousse à réfléchir. A travers ces deux romans, Lois Lowry traite d'une problématique profonde, qui fait question mais d'une façon totalement différente d'un roman à l'autre. A la société violente et persécutante de l'Elue s'oppose une société entièrement contrôlée et aseptisée dans le Passeur, dans laquelle les choix, les plaisirs, les sentiments n'ont pas lieu d'être. Les approches sont différentes mais la question reste la même. Je trouve que ces deux romans, par une fiction intéressante, abordent de façon pertinente une problématique complexe et s'adressent autant à des adultes qu'à des adolescents. A lire, vraiment! + Lire la suite.