Addict Par Jeanne Ryan (2013)

Posted on

Addict

Ou Telecharger Des Livres Gratuit Addict PDF EPub MOBI -Essayez différentes formes ou tailles jusqu'à ce que vous en trouviez U N avec vous serez à l'aise pour lire un livre électronique. Testez différentes formes ou tailles jusqu'à ce que vous en trouviez un avec lequel vous serez à l'aise pour lire un livre électronique. Essayez différentes formes ou tailles jusqu'à ce que vous en trouviez une avec laquelle vous serez à l'aise pour lire un livre livre électronique. Vous pouvez également enregistrer tous vos livres numériques dans la fournie ainsi que les afficher de manière, en and le logiciel superbe en les identifiant à partir de leur couverture spécifique. Vous pouvez également enregistrer tous vos livres numériques dans la l'utilisateur par le logiciel, les afficher et les consulter en les identifiant à partir de leur couverture spécifique. Votre sera moindre.Publié tous les mois publication The Horse offre de vrais conseils pratiques pour aider les propriétaires et les cavaliers à prendre soin de leur cheval. De plus de partager avec vous ce que vous devez savoir sur la documents Addict PDF en ligne gratuits pour les publications en ligne, je vais également révéler mes 1-1 outils favoris pour la creation de publications en ligne gratuits en Addict PDF. Pour vos publications en ligne gratuits Addict PDF, il existe une infinité d'options vous permettant de publier des Addict PDF en ligne, mais certaines sont que d'autres. Si vous vos magazines gratuits Addict PDF hors ligne, Boxoft orient le dernier outil de gratuit qui transformera votre Addict PDF statique en un magnifique journal à webpage pivotante. Avant de pouvoir commencer à planifier la création d'un Addict PDF p magazines en ligne gratuit, vous devez connaître les à la création d'un publication. Vous ne pouvez pas créer vos magazines Addict PDF gratuits en ligne avec le website Web Magzter vous pouvez l'héberger ici. Si vous êtes specified d'utiliser des outils et des programmes Addict PDF en ligne gratuits dans des magazines, Blurb est un bon choix pour des fonctionnalités avancées.

Description du Addict

Ou Telecharger Des Livres Gratuit Addict PDF EPub MOBI - Un jeu sans règle ni pitié. Qu'êtes-vous prêt à perdre pour gagner ? Vee, dix-sept ans, est sous l'étroite surveillance de ses parents depuis qu'ils l'ont retrouvée quelques mois auparavant endormie au volant de la voiture familiale, dans le garage, moteur allumé. Elle a beau plaider l'accident et non la tentative de suicide, elle n'a pas le droit de sortir sauf pour jouer son rôle de maquilleuse-costumière dans la production théâtrale du lycée. Un soir, elle...

Détails sur le Addict

Titre de livre : 431 pages
Auteur : Jeanne Ryan
Éditeur : Robert Laffont
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2221134109
Moyenne des commentaires client : 3.38 étoiles sur 5 262 commentaires client
Nom de fichier : addict.pdf (Vitesse du serveur 20.19 Mbps)
La taille du fichier : 34.36 MB

Commentaire Critique du Addict

Cielvariable a écrit une critique à 24 février 2013. Cielvariable donne la cote 262 pour Addict. Il prend une profonde inspiration et démarre le décompte. - Un. Jen lève un sourcil interrogateur en direction de Micky, mais celle-ci ne me quitte pas des yeux. - Deux. Je sens des sueurs froides me dégouliner le long du dos. La salle est plongés dans un silence total. Plus de musique ni même un canapé qui couine. Encore une respiration bruyante de Ian. Serons-nous les deux seuls à remettre la sécurité ? Un voile rouge devant mes yeux me fait craindre de tomber dans les pommes à tout instant. - Trois. Je m'apprête à repositionner la culasse, mais avant d'avoir le temps de le faire, le monde bascule dans le noir. Toutes les lumières se sont éteintes. Un stroboscope se met à pulser. Des cris résonnent. Des coups de feu retentissent. + Lire la suite.
Lire-une-passion a écrit une critique à 06 avril 2013. Lire-une-passion donne la cote 262 pour Addict. Waouh ! Je ressors de cette lecture dans je ne sais pas trop quel état. Je me sentais si proche de Vee que c'en devient complètement fou. J'en ressors pas bouleversée mais... je ne sais pas. Ce livre m'a touchée d'une façon que j'aurais du mal à expliquer. Durant cette lecture (qui, comme son nom l'indique, est cruellement addictive!) je n'ai pas su décrocher un seul instant. Si j'avais pu le lire d'une traite, croyez-moi, je l'aurais fait ! Mais mes yeux gagnaient toujours en jouant le coup de la fatigue (saletés!). Ce livre est addictif dans le sens où on se prend tout de suite d'amitié pour Vee qui a du mal à faire croire à ses parents qu'elle est saine d'esprit. Un accident s'est produit un an auparavant, et ses parents croient qu'elle a voulu se donner la mort et la punissent. Interdiction de sortie ou alors couvre-feu très tôt le soir, donc impossibilité pour elle de profiter de ses amis comme elle le voudrait. En fait, on pourrait comparer ses parents à des flics tellement ils sont à l'affût du moindre geste qu'elle fait. Et nous jeunes, on sait très bien à quel point cette situation peut s'avérer vite encombrante et particulièrement agaçante ! Alors ce petit bout de Vee, renfermée, silencieuse et transparente aux yeux de certains m'a plu. Elle est loin des personnages stéréotypés, parfaits, magnifiques et Ô combien agaçants et irritants avec leurs manières. Elle est simple et prête à tout pour aider ses amis. Puis un jour elle en a marre de cette transparence. Certes, elle est d'une aide indéniable envers Sydney, sa meilleure amie, mais elle souhaite trouver autre chose, qui lui donne de l'adrénaline, de l'action. Et quoi de mieux que de participer à « ADDICT » ? Un jeu mis en place pour on ne sait trop qui qui consiste à mettre en ligne des défis. Des personnes anonymes, et en accord avec les règles fondées pour le jeu, choisissent l'un des défis proposés et le tourne pour ensuite mettre la vidéo sur internet. Elle prendra le défi le plus simple en se mettant en tête qu'elle en sera pas choisie pour la suite de l'émission. Manque de bol, sa presque performance fera le buzz sur le net et elle sera ensuite contactée pour « ADDICT » pour un nouveau défi... qu'elle ne pourra refuser. À la clé : des cadeaux qu'elle ne peut refuser. Des lots qu'elle reverrait de posséder ! Alors il lui est difficile de dire non, surtout qu'elle va se trouver en binôme avec un garçon beau comme un dieu et d'une attention qu'on reverrait toutes de trouver ! Il s'appelle Ian et lui aussi a fait un défi auquel il est ressorti vainqueur grâce aux votes des « Observateurs ». À partir de là, une soirée comme jamais elle n'en a eu va se produire. J'avoue que de ce côté-là, j'ai plutôt été surprise. Oui, parce que je pensais que les défis qu'elle devrait faire seraient étalés sur plusieurs jours, genre une semaine. Mais non, ils se produisent tous en une soirée, et plutôt courte et intense, vu ce qu'elle va vivre. Je ne vous détaillerais pas ce qu'elle fera, sinon ça gâchera la découverte. Enfin bon, de grade en grade et en compagnie de Ian, elle aura des défis de plus en plus durs à dépasser. Elle aura mal (pas physiquement, mais moralement) et je dois dire que l'auteure a très bien joué là-dessus parce que moi aussi parfois j'avais mal pour elle et j'arrivais à me poser des questions telles que : et si ça m'arrivait, comment je réagirais ? Serais-je assez forte pour subir tout ça ? Est-ce que j'aurais assez de cran, moi qui suis très timide ? Bon, la réponse à la dernière question est évidemment non, mais quand je vois que Vee a réussi alors qu'elle semble aussi réservée et timide que moi, je me dis que tout est possible. Je ne sais pas si c'est un choix de l'auteure, mais j'avais l'impression de me retrouver dans une sorte de télé-réalité. Enfin en même temps, lorsqu'on lit le livre on se rend compte que c'est le cas mais... je ne sais pas comment expliquer en fait. C'est dur, j'ai tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer et surtout je ne veux pas spoiler la moindre chose qui pourrait vous surprendre ! Les derniers chapitres de l'histoire (les cinq derniers, je dirais) sont tellement prenants et haletants que je n'ai pas réussi à lever une seule fois les yeux de mon livre. À chaque fois je me disais « à la fin de ce chapitre, je fais une pause ». Puis arrivait un événement auquel on est obligé de continuer. Presque parce qu'on a peur qu'il arrive malheur à Vee et ses compagnons, comme si le livre était vivant et que l'histoire était réelle. Presque comme si l'auteure pouvait à tout moment et d'un seul clic changer le court de l'histoire pendant notre pause. En fait, on a tout simplement peur de quitter les personnages, peur de les retrouver dans une situation grotesque ou dangereuse. Mais la fin est tellement bien trouvée, que moi j'en reste baba. Oui parce que je me demandais bien comment ils allaient pouvoir s'en sortir car Jeanne Ryan trouvait toujours une couche à rajouter en faisant passer un message comme « ils ne s'en sortiront jamais. Ce jeu n'en est pas un. ». Et bien sûr, moi j'ai flippé parce que je me suis vraiment attachée aux personnages qui ont été façonnés de telle sorte qu'ils avaient chacun une vie différente et qu'il souffraient d'une manière différente. Même les plus irritants. Au fil du temps, on en apprend beaucoup sur eux, sans vraiment s'en rendre compte. Ce n'est qu'une fois le livre refermé qu'on se rend compte qu'ils nous manquent déjà. Et puis la dernière phrase du livre... Ce n'est pas possible que ce soit un tome unique ! Enfin si, la fin se suffit amplement à elle-même. On s'imagine nous-mêmes la suite, ce qui est extra je trouve. Mais... Une suite ne m'aurais pas du tout dérangée ! En résumé, un livre haletant, qui ne prend pas forcément aux tripes, mais notre coeur bat facilement devant les difficultés des personnages pour réussir leurs défis. Une plume de l'auteure vraiment agréable à suivre. Une histoire hautement « ADDICTE » comme le titre du livre (qui correspond à merveille!). Un livre que je suis sûre de relire tellement ça m'a marquée à tel point que les personnages arrivent à me manquer. À la lecture de cette chronique, je me rends compte que ce livre devient carrément un coup de foudre alors que ça ne devait être qu'une très très bonne lecture... :) Merci à Forbidden book de me faire confiance pour chroniquer ses livres et surtout de me passer des merveilles ! Justine P. Lien : http://lireunepassion.blogsp.. + Lire la suite.
liredelivre a écrit une critique à 06 mars 2013. liredelivre donne la cote 262 pour Addict. Comment dire ce qu'on pense d'un livre que l'on n'arrive pas à lâcher ? Sérieusement, j'étais incapable de me défaire du roman. Simplement parce qu'il est entraînant, addictif, haletant. Mais en même temps, on peut rester accro à quelque chose sans forcément que cela soit bon [non, je vous arrête, le chocolat est l'exception qui confirme la règle ;)]. Alors ce n'est pas une bonne introduction pour dire que ce roman m'a beaucoup plu... *Va falloir mieux faire, mag x)* L'argument le plus probant, c'est que je partais en week end, et je n'ai pris que trois livres... dont l'un était déjà bien entamé. Je savais que je ne pourrais pas tenir avec si peu dès que j'ai commencé Addict, sauf que même malgré la peur de me retrouver sans lecture, au moins pour une partie du retour, je ne pouvais pas ne pas dévorer chaque ligne d'Addict. Donc au-delà d'avoir été seulement accro, j'ai aussi bel et bien accroché à ce petit roman ♥ ADDICT est l'émission internet phare du moment : des jeunes qui se filment en train de réaliser des défis, du plus bateau au plus fou, dans l'espoir d'être sélectionnés pour la finale et d'acquérir encore plus de gains, et d'une valeur encore plus grande. Vee, une ado un peu effacée, décide un soir d'essayer... Un défi idiot, facile à faire, sans conséquence. C'est ce qu'elle croyait de prime abord. Mais après le premier défi, un deuxième s'enchaîne puis un troisième. Les récompenses sont trop alléchantes pour que Vee s'arrête... Et ADDICT en demande toujours plus. Jusqu'où l'adolescente sera prête à aller ? Et surtout, jusqu'où le jeu pourra-t-il l'entraîner ? J'ai craqué dès le prologue du roman, comme ça, au bout de quelques lignes. La plume de Jeanne Ryan, simple et fluide, n'a eu aucun problème à me faire entrer d'emblée dans l'histoire et à en ressentir les instants les plus forts. J'avais l'impression d'y être, quelque part dans un coin de la scène, en coulisses ou bien moi-même en train de tenir une caméra. J'étais une Observatrice, je faisais partie de l'histoire. Spectatrice silencieuse, invisible, muette face à l'horreur qui se dessine. Puis, parfois, j'étais Vee, cachée dans l'ombre, répétant la pièce derrière le rideau. Cachée, effacée, oubliée. Comment ne pas souhaiter du changement ? même une minime évolution ? Lorsque Vee réalise son premier défi, l'action - a proprement parlé - du roman démarre en trombe. Même si on ne sait pas si Vee continuera après le premier défi, on se doute bien que tout l'intérêt du roman repose justement dans cette idée. Tout ce qu'on ignore c'est quels vont être les rouages de l'action. Comment les personnes qui se cachent derrière ADDICT arrivent à appâter toujours plus leurs joueurs et comment Vee fera-t-elle son choix ? A la suite, les défis s'enchaînent et le récit n'est plus que sueurs froides, adrénaline et cruautés faciles. On tombe dans la bassesse des extrêmes, de la manipulation. ADDICT est prêt à tout pour conserver ses joueurs, et Vee est prête à tout pour les gains qu'on lui promet. Pis, ils savent ce qui lui plairait par dessus tout, alors pourquoi s'en priver. Et si le jeu en vaut largement la chandelle, pourquoi Vee dirait-elle non ? Entre espoirs et doutes, on suit Vee pousser son aventure au plus loin, les actions s'enchaînant sans nous laisser le temps de souffler. On essaie de lui dire d'arrêter, mais la question est aussi de savoir si nous en aurions fait de même à sa place... Désireux de savoir quelles seront les limites des défis, de manière perverse presque, on se prend au jeu d'ADDICT, on tourne chaque page avec appréhension et on se délecte de voir Vee toujours en lice. La compétition bat son plein au rythme des pulsations effrénées de notre coeur. Et une voix scande en arrière-fond : quelle sera l'issue de tout ça ? A certains moments, on se dit que ce n'est pas possible, qu'il faut fermer le roman parce que les choses vont trop loin et pourtant, dix pages après, on n'a rien lâché du tout... Simplement parce que nous sommes pris dans la spirale. le lecteur devient addict... Et comment ne pas le devenir ? ^^ Vee est un personnage très attachant, et j'ai beaucoup aimé Ian également. Même si Tommy... :p Sans être caricaturaux ou trop abstraits, les personnages ont une personnalité proche du réel, proche de nous. Si bien qu'on n'a aucun mal à se glisser dans leur peau, à ressentir ce qu'ils ressentent. Sans être hyper fouillés, ils possèdent tous une certaine profondeur, un certain vécu, qui loin de provoquer de la pitié, nous les présentent comme des ados de tous les jours, comme ils en existent partout. Chacun gagne ainsi en force et en réalité. Et chacun m'a plu pour diverses raisons : parce qu'ils se battent, parce qu'ils sont déterminés, pour leur courage et peut-être aussi parfois pour leur bêtise, parce qu'ils nous ressemblent. Aucun n'est à l'abri d'une erreur, et c'est aussi ça qui est touchant. Puis il y a ce lien, indéfinissable et rapide, du genre qui se créé dans l'urgence, entre Ian et Vee. Fait de promesses silencieuses, de regards, mais jamais de mots. Même si le rapprochement de ces deux personnages est attendu, il n'en reste pas moins surprenant, tant dans son écriture que dans son déroulement, dans sa profondeur que dans ses limites. Et puis il y a ceux qui réveillent en nous une aversion, du chagrin, du dégoût. Plongé dans une histoire qui va à cent à l'heure, d'actions en actions, le lecteur se retrouve également au centre d'un tourbillon de sentiments : ceux des personnages et les siens. Un cocktail qui ne manque pas de rendre le roman vivant ! A travers son roman, Jeanne Ryan nous livre un message très fort sur l'addiction, ses dangers et l'appât du gain. Alors que Vee va plus loin dans le jeu, les gains qu'elle peut empocher augmentent en nombre et en valeur, quelle raison aurait-elle à arrêter ? C'est là que toute la réflexion se met en place. le jeu ne semble avoir aucune limite et les participants être prêts à tout. Une dépendance arrive si vite. le lecteur voit Vee subir, affronter les épreuves une à une et répondre malgré tout oui à chaque défi. Raison et volonté mènent un combat acharné, et jusqu'à la fin, on ne sait laquelle prendra le dessus sur l'autre. de même, on tente d'imaginer dans quels extrêmes pourra plonger le jeu, on image des scénarios tous plus glauques les uns que les autres, sans avoir une idée de la nature des derniers défis à relever. Puis quand on en arrive au final, on ne peut qu'être muets de stupeur [ou d'horreur, parce qu'on a beau imaginé, une part inconsciente de nous continue de penser le monde comme le pays des bisounours]. Mais il n'existe pas de bisounours dans le monde de Vee, pas plus que dans le nôtre. Lorsque le roman se ferme, on pousse un soupir de soulagement, une pointe de regret en travers de la gorge. J'avais presque un sentiment de déjà-vu, des souvenirs de vieux films à suspense que je regardais avant, avec ces fins qui n'en sont pas vraiment. Des questions planent encore, des réponses à peine dévoilées, on sait que les personnages n'en ont pas encore fini avec le jeu, ou que le jeu n'en a pas encore fini avec eux. le problème avec une addiction, c'est qu'elle peut ne jamais s'arrêter... Lien : http://liredelivres.blogspot.. + Lire la suite.