L'Existentialisme Est Un Humanisme Par Jean-Paul Sartre (1996)

Posted on

L'Existentialisme Est Un Humanisme

Telecharger Des Epub L'Existentialisme Est Un Humanisme PDF DJVU -Il types de PDF, mais pour les besoins du présent document, il faudra un PDF prêt à imprimer pour le rendre compatible avec les imprimantes. Étant donné que les PDF ont une disposition statique, ils auront la même apparence sur différents appareils. Vous n'êtes pas obligé de fournir un PDF avec votre ebook, mais certains lecteurs l'apprécieront.

Description du L'Existentialisme Est Un Humanisme

Telecharger Des Epub L'Existentialisme Est Un Humanisme PDF DJVU - L'auteur a développé les idées fondamentales exprimées dans ce livre à l'occasion d'une conférence faite au 'Club Maintenant'. Il l'a répétée en privé pour offrir aux adversaires de sa doctrine la possibilité d'exprimer leurs objections. Dans les pages précédentes, on aura trouvé le texte des différentes intervention ainsi que les réponses de l'auteur. [édition NAGEL]

Détails sur le L'Existentialisme Est Un Humanisme

Titre de livre : 305 pages
Auteur : Jean-Paul Sartre
Éditeur : Gallimard
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2070329135
Moyenne des commentaires client : 3.65 étoiles sur 5 716 commentaires client
Nom de fichier : l-existentialisme-est-un-humanisme.pdf (Vitesse du serveur 18.65 Mbps)
La taille du fichier : 22.41 MB

Commentaire Critique du L'Existentialisme Est Un Humanisme

cinecirque a écrit une critique à 17 mai 2012. cinecirque donne la cote 716 pour L'Existentialisme Est Un Humanisme. Je reste mitigée en achevant cette conférence sur l'existentialisme donnée par Sartre en réponse aux critiques qui lui étaient faites. Trop peu connaisseuse de sa philosophie et de la philosophie en général, l'ouvrage ne m'ayant pas marqué, je ne m'aventurerai pas à remettre en cause ce grand esprit. Cependant, je trouve bien triste que le hasard tienne dans la pensée existentialiste si peu de place comme élément déterminant de nos vies. Ou bien le hasard serait-il partie prenante de la pensée existentialiste en tant que choix de ne pas s'engager? Mais je m'embarque là dans quelque chose d'un peu... capilotracté... car Sartre a bien précisé que l'existentialisme était une philosophie de l'action, et se soumettre au hasard, bien que cela fasse un bien fou de temps en temps, c'est rester passif face à sa responsabilité d'homme libre. Après tout pourquoi pas? Car si un quelconque dieu ne nous conditionne pas, nous sommes tout de même un brin conditionnés, en société, par l'acte d'autrui et, il faut bien l'avouer, par le hasard et la nature. C'est probablement une conséquence de la vulgarisation que Sartre a choisi pour clarifier et établir des distinctions de la pensée existentialiste auprès de l'élite et de la "non-élite" (l'esprit du professeur remonte ici et est d'ailleurs efficace dans l'ensemble...), mais j'ai l'impression qu'il prône un contrôle parfait de nos vies que je trouve un peu dommage. C'est en tout cas la prinicpale objection que j'ai à faire (si tant est qu'elle soit valable au vu de la vulgarisation de cette pensée). Néanmoins, on ne peut effectivement nier, après avoir lu cet Existentialisme est un humanisme, que cette pensée est profondément optimiste, puisque l'homme possède toujours la possibilité de choisir et est hors de tout déterminisme. Paradoxalement, si je suis très attirée par la puissance du hasard, je suis aussi séduite par cette idée, qui est en fait bien rassurante. En bref, je ne suis pas une grande existentialiste, mais (et je n'en suis pas fière) j'y pioche ce qui m'arrange dans le sens où ça m'arrange étant donné que je n'ai pas tout compris dans les moindres détails. Comme moults petites gens de la vile roture, probablement... Les romans basés sur cette pensée sont peut-être des compléments efficaces qui permettent de prendre position à partir de cas concrets. La Nausée, principalement, pourrait donc être un bon moyen de l'appréhender autrement. + Lire la suite.
Aficionado a écrit une critique à 07 avril 2010. Aficionado donne la cote 716 pour L'Existentialisme Est Un Humanisme. On connaît bien Sartre pour son immense intelligence. Sartre, l'être de cohérence pure, sans faille, ou si peu. L'existentialisme est un humanisme ne déroge pas à cette règle: quand bien même aurait-il faux par le concept en soi exposé dans son livre – livre tiré d'une conférence –, il y aurait raison par sa cohérence et sa forte plausibilité, – les grosses têtes retombent toujours à l'endroit. Le concept primordial abordé est celui d'existentialisme, qui affirme que l'homme existe avant tout, avant quelque essence (dénué de nature humaine, mais simplement compris dans une condition), et, partant de rien, se construira tel qu'il l'aura voulu. L'homme sera toujours responsable de ce qu'il deviendra, par les actes engendrés par ses choix pris en toute liberté. Cette logique purement athée exclut tout déterminisme et tout facteur d'influence extrinsèque par lequel l'homme pourrait céder – ou être subjugué. L'individu, dans son futur, est dévolu à l'individu présent qui doit pertinemment acter afin de s'octroyer le meilleur avenir – sans entrave à sa volonté. Vient se greffer à ce concept celui d'humanisme, – le postulat de départ. Ce en quoi, somme toute, l'existentialisme profite à l'homme, à l'humanité. Il ne faut en outre pas oublier que ce livre est une réponse aux critiques qui furent prodiguées à l'encontre de l'existentialisme, celles des gens qui le voyaient comme une doctrine pessimiste – alors qu'elle était optimiste face à eux, les vrais pessimistes au paradigme bien triste ; bref. En déterminant l'homme comme propre garant de son avenir, il ne peut être doctrine plus humaniste. Car, malgré le poids qu'ont le contexte historique et les agissements d'autrui sur la construction d'un soi-même vraiment voulu, l'homme reste toujours libre et volontaire, et est enclos dans un même cadre que les autres qui permet de parler d'universalité toujours mouvante conjoncturellement – car étant la résultante des choix de chacun – mais structurellement assez rigide, et de condition humaine, réduite à ses plus ténus facteurs de détermination – présence dans le monde, travail et mort. Mais abordé à l'inverse, le contexte historico-socio-culturel veut être relatif car tous les hommes, en s'engageant absolument à se créer eux-mêmes "chacun de leur côté", le créent. Au fond, rien ne pourrait sembler plus humaniste que cette doctrine en soi-même. Elle effectivement est hyperoptimiste, bien que certains points soient très hypothétiques au regard de la réalité. Ce livre comporte à la fin quelques objections de personnes qui ont assisté à la conférence, auxquelles Sartre répond. Il est très court et enrichissant, et aborde le concept d'existentialisme avec une certaine exhaustivité topique. Autrement dit, il permet d'aborder le sujet assez facilement, car le déroulement, le registre langagier et la segmentation de l'ouvrage sont clairs. La critique se veut ardue car dans la forme comme dans le fond, l'intelligence de Sartre est emprunte. À vous donc de voir! + Lire la suite.
Aficionado a écrit une critique à 07 avril 2010. Aficionado donne la cote 716 pour L'Existentialisme Est Un Humanisme. Le choix est possible dans un sens, mais ce qui n'est pas possible, c'est de ne pas choisir. Je peux toujours choisir, mais je dois savoir que si je ne choisis pas, je choisis encore..