After, Tome 1 Par Anna Todd (2015)

Posted on

After, Tome 1

Telecharger Epub After, Tome 1 EPub PDF -Le projet de développement logiciel gagnant est p contrôler la qualité et de réduire les risques. Dans le processus de développement logiciel courant de revenir en arrière par rapport à la date de fin du projet, ce qui entraîne l'échec complet du projet. Il existe une alternative de rapport disponible. Aucune choicen'est disponible pour modifier les couleurs d'impression dans les applications commerciales certaines tâches doivent être mises en surbrillance.

Description du After, Tome 1

Telecharger Epub After, Tome 1 EPub PDF - Tessa est une jeune fille ambitieuse, volontaire, réservée. Elle contrôle sa vie. Son petit ami Noah est le gendre idéal. Celui que sa mère adore, celui qui ne fera pas de vagues. Son avenir est tout tracé : de belles études, un bon job à la clé, un mariage heureux... Mais ça, c'était avant qu'il ne ne la bouscule dans le dortoir. Lui, c'est Hardin, bad boy, sexy, tatoué, piercé, avec un ' p... d'accent anglais ! ' Il est grossier, provocateur et cru...

Détails sur le After, Tome 1

Titre de livre : 243 pages
Auteur : Anna Todd
Éditeur : Hugo et Compagnie
Catégorie : Roman
ISBN-10 : 2755617330
Moyenne des commentaires client : 3.91 étoiles sur 5 1548 commentaires client
Nom de fichier : after,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 22.7 Mbps)
La taille du fichier : 39.16 MB

Commentaire Critique du After, Tome 1

Titania a écrit une critique à 21 décembre 2015. Titania donne la cote 1548 pour After, Tome 1. Pour ce lundi propulsé journée de l'orgasme, mes chers amis babeliotes, comme je ne recule devant rien, permettez un petit clin d'oeil amusé...j'ai lu After...le tome 1, et ça a éclairé d'une certaine façon, il est vrai, les statistiques peu glorieuses en la matière sur la sexualité de nos contemporains que publie aujourd'hui la presse. Au cours de ma lecture, comme j'avais l'impression d'être dans une production Harlequin vieillotte, juste un peu plus explicite , je suis allée vérifier l'âge de l'auteur, car tout ça me paraissait ringard d'une autre époque, et j'ai eu une surprise de taille. Comment une femme née en 1989 peut-elle produire un roman sentimentalo-érotique sur la base de clichés d'un autre temps ? L'amant de Lady Chatterley est un sommet de modernité à côté de cette campus Story pleine de conventions. J'attaque...le modèle est bien évidemment hétérosexuel, et conjugal, il valorise le sexe, mais avec grand amour et mise en couple, pas juste sans complexe et pour le plaisir. La virginité est toujours une valeur, et c'est l'homme ...le très jeune homme qui déniaise l'oie blanche, qui ne sait pas qu'elle est canon et qui plus est, jouit à tous les coups. Le couple idéal c'est la fille coincée et le bad boy caractériel, en moins bien que dans la fièvre du samedi soir ou West Side Story. Le niveau sonore est très élevé....on s'engueule sur les trois quarts des pages. On s'aime, se quitte et se rabiboche. Il va de soi que ces étudiants n'étudient pas beaucoup, n'ont pas trop de problèmes matériels. Elle vient de la middle class, il est le fils du président de l'université. Les références littéraires sont infiniment plus intéressantes que cette histoire. Je souffre pour Jane Austen et Emily Brontë qui ne pouvaient pas savoir en leur temps qu'elles allaient devenir des clichés dans des textes sentimentaux de notre époque . Pourquoi j'ai lu un roman pareil ? Par curiosité ...parce que ça fait partie du corpus Best sellers installé sur une liseuse empruntée à ma médiathèque, parce que je voulais aussi savoir ce qui fait vibrer mes contemporaines, moi qui suis une fille de la génération pilule et de la libération sexuelle conquises par celle de ma mère. Je voulais savoir comment se perpétuent des mythes, comme le prince charmant et une sexualité phallocentrée par des femmes qui lisent puis éduquent filles et garçons. Encore un peu de boulot pour voir une jeune auteure écrire un roman érotique bien écrit dans lequel les partenaires sont à égalité dans une histoire un peu complexe avec plus de contexte, pas prévisible, un peu plus troublante aussi. Passez une très bonne journée, vénérez Eros de toutes les manières qu'il vous plaira ! + Lire la suite.
Lexpress a écrit une critique à 05 janvier 2015. Lexpress donne la cote 1548 pour After, Tome 1. After, saison 1 pourrait bien être le 50 nuances de Grey des adolescents. Ceux qui ont trop honte de lire la même littérature érotique que leur mère trouveront sans doute du plaisir à suivre cette relation tumultueuse mâtinée de scènes coquines. En tant qu'adultes, en revanche, on passe gentiment notre tour..
wiggybis a écrit une critique à 13 janvier 2015. wiggybis donne la cote 1548 pour After, Tome 1. Il y a encore un mois j'ignorais totalement qui était Anna Todd et son histoire "After" qui a été lue plus d'un milliard de fois sur un site. C'est en me promenant dans ma librairie préférée que j'ai vu une énorme affiche annonçant sa venue pour une séance de dédicace. A en croire cette même affiche, il ne fallait surtout pas passer à côté de ce phénomène. Etant fan des romans ado/adultes, je me suis dit pourquoi pas... After nous raconte l'histoire de Theresa alias Tessa qui quitte sa maison, une mère très exigeante et son petit-ami parfait pour rejoindre le campus d'une université. Intelligente, innocente et douce, Tessa, pleine de préjugés comme sa mère, fait la grimace quand elle fait la rencontre de sa nouvelle colocataire et de ses amis, à l'opposé d'elle : tatouages, piercings, cheveux roses, mini jupes, et vestes en cuir sont la normes dans cette bande. Inquiète, elle se laissera finalement petit à petit guider vers le chemin de la liberté, de la féminité et sur celui de l'amour grâce à Hardin. Pas étonnant que leur roman préféré soit "Les hauts de Hurlevent" car ces deux-là semblent en être la version moderne. Trahisons, coups-bas et manipulations sont au menu de ce roman entrecoupés de scènes d'amour passionnées et de tendresse. S'il est vrai que parfois je me lassais de leurs scènes de ménage car les arguments sont presque toujours les mêmes, j'ai eu beaucoup de mal à lâcher le livre des mains ! Non, After n'est pas de la grande littérature mais il suffit à divertir. Les personnages sont plutôt bien creusés et l'histoire ne tourne pas en rond, même si l'évolution est lente, nous laissant sur une fin à la chute inattendue. C'est donc avec joie que je suis allée à cette dédicace où j'ai pu avoir ma petite signature et ma petite photo avec Anna Todd qui aura conquis une fan de plus ! Vivement la suite ! + Lire la suite.