Vernon Subutex, Tome 3 Par Virginie Despentes (2018)

Posted on

Vernon

Ebook Telechargementz Vernon Subutex, Tome 3 In French PDF EPub MOBI -

Description du Vernon Subutex, Tome 3

Ebook Telechargementz Vernon Subutex, Tome 3 In French PDF EPub MOBI - Vous l’attendez depuis deux ans, le voici ! Vernon Subutex 3, le retour de Vernon, suite et fin de la trilogie.

Détails sur le Vernon Subutex, Tome 3

Titre de livre : 432 pages
Auteur : Virginie Despentes
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Roman Social
ISBN-10 : 2253906727
Moyenne des commentaires client : 3.87 étoiles sur 5 490 commentaires client
Nom de fichier : vernon-subutex,-tome-3.pdf (Vitesse du serveur 25.54 Mbps)
La taille du fichier : 36.86 MB

Commentaire Critique du Vernon Subutex, Tome 3

Lexpress a écrit une critique à 14 août 2017. Lexpress donne la cote 490 pour Vernon Subutex, Tome 3. Il émane de Vernon Subutex 3 une puissance littéraire qui vous emporte et à laquelle il est impossible de résister..
rabanne a écrit une critique à 01 juin 2017. rabanne donne la cote 490 pour Vernon Subutex, Tome 3. Je vais apposer humblement une 8e critique, mais presque tout a déjà été dit, et fort bien. Pression ?... Non, je vais la faire comme je le sens, comme je suis, et sans spoiler. La bande à Vernon, en tous cas, elle nous aura bien fait trépigner d'impatience ! Quel régal de les retrouver, comme si je les avais quittés la vieille, avec leurs galères et leurs bleus à l'âme, leurs terreurs et leurs (dés)illusions. Mais aussi la solidarité, la simplicité, la lucidité (teintée de folie douce) et l'espoir, pour faire la nique au tous pour un, mais chacun pour soi de ce bas-monde !... Tout n'est pas trash, mais c'est cash, et c'est cela qui rend la lecture de cette trilogie sociale délectable. Je dirais que le scénario en devient même secondaire, bien qu'addictif et touchant de près l'actualité (attentats, société, économie, politique...). Virginie Despentes, que l'on aime ou pas, c'est toutes nos voix intérieures et nos gueulantes étouffées, nos mensonges et nos vérités, nos peurs et nos lâchetés, nos partages et nos égoïsmes, notre monstruosité et notre humanité réunies ; un tout qui explose dans un feu d'artifices verbal !! Enfin, il y a la magie de la musique et de la poésie, qui font danser les corps dans la nuit, dans la lumière, jusqu'à l'oubli... Envoûtant et addictif. L'on ne peut en sortir complètement indemne. NB : Drôle de cadeau pour la fête des mères ?! C'était le mien, à peine suggéré auparavant... ;-) + Lire la suite.
Merik a écrit une critique à 27 mai 2017. Merik donne la cote 490 pour Vernon Subutex, Tome 3. Après la chute le rebond. Ou plutôt l'élévation. Voilà un Vernon Subutex numéro 3 en guide de « convergences », shaman sans le vouloir ou presque, DJ spirituel de transes collectives et hypnotiques sur des arrangements de Bleach, dont même les plus rétifs subissent l'envoûtement : ... quand je reprends connaissance, je danse. Comme jamais j'ai dansé. J'avais les doigts de pieds qui dansaient, j'avais les cheveux qui dansaient, j'avais les narines qui dansaient... Connecté. Je ne vois que ce mot. Pas tout à fait stone comme avec des champignons, mais ce genre... je voyais des lumières qui me sortaient des paumes et qui s'enroulaient aux lumières des autres. Mais si les convergences sont des rendez-vous nomades et extatiques d'une sphère humaine gravitant autour de Vernon, elles agissent aussi comme point de ralliement pour la plupart des personnages du récit. Ciselés par une verve saillante, une prose au diapason du vrai, une empathie sans détour, ils forment toujours cette galerie hétéroclite et détonante, d'une Virginie Despentes aussi à l'aise à scanner les cerveaux humains qu'à manier le verbe. Sans parler de son décryptage affûté de la société. Ce tome élève Vernon vers la spiritualité, mais il n'en reste pas moins enraciné dans notre époque, teintée de ZAD, de nuit debout ou de terrorisme. C'est aussi un festival de réflexions décapantes, un régal de sentences, parfois aux accents céliniens: C'est rien du tout mourir. On s'en fait tout un cinéma mais quand ça arrive, c'est juste une légère détente. Mort de Charles en l'occurrence, dont les retentissements sur les vivants amorceront les premières divergences... Jusqu'au final, pour le moins surprenant. Ça a été un pur délice de lecture, longue et savoureuse, souvent à me retrouver en train de relire des passages pour ne pas les laisser filer comme ça, sans tenter de les retenir un peu. N'empêche que voilà... Vernon c'est fini. Snif. Mais quelle série ! + Lire la suite.