Isidore Et Les Autres Par Camille Bordas (2018)

Posted on

Isidore Et Les Autres

Livre Epub Gratuit A Telecharger Isidore Et Les Autres En France PDF EPub IBook -Vous pouvez écouter les livres lorsque vous conduisez. Certains des livres ici ont des droits d'auteur expirés. Vous pouvez rechercher et télécharger Isidore Et Les Autres des livres gratuits dans de nombreuses classes scientifiques, methods, p programmation, p fiction et de nombreux autres livres.Tous les livres sont en copie claire ici et tous les fichiers sont sécurisés. Inverser le livre permet également de résoudre un autre problème courant, à savoir la taille du fichier de sortie. Téléchargement de Google Livres Si vous souhaitez télécharger Isidore Et Les Autres des livres gratuits du domaine partir p Google Livres, commencez par sur votre ordinateur, puis et au format PDF.

Description du Isidore Et Les Autres

Livre Epub Gratuit A Telecharger Isidore Et Les Autres En France PDF EPub IBook - Difficile à onze ans de trouver sa place dans une famille de surdoués, surtout lorsqu'on se contente d'être « normal ». Entouré de cinq frères et s?urs qui dissertent à table des mérites comparés de Deleuze et Aristote, Isidore recherche d'abord l'affection de son meilleur ami, monument de douceur : son canapé. Dans sa famille, seul Isidore est capable d'exprimer des émotions, de poser les questions que les autres n'osent pas formuler. Et lorsqu'un drame survient, i...

Détails sur le Isidore Et Les Autres

Titre de livre : 312 pages
Auteur : Camille Bordas
Éditeur : Inculte - Dernière Marge
Catégorie : Roman Initiatique
ISBN-10 : 9791095086826
Moyenne des commentaires client : 4.12 étoiles sur 5 12 commentaires client
Nom de fichier : isidore-et-les-autres.pdf (Vitesse du serveur 28.96 Mbps)
La taille du fichier : 32.51 MB

Commentaire Critique du Isidore Et Les Autres

LeCombatOculaire a écrit une critique à 03 septembre 2018. LeCombatOculaire donne la cote 12 pour Isidore Et Les Autres. Quand j'étais plus petit, je pensais que les acteurs étaient les gens les plus intelligents du monde. J'étais persuadé qu'ils parlaient toutes les langues et se doublaient eux-mêmes dans tous les pays où leurs films étaient diffusées. Je croyais qu'ils passaient leur vie à voyager de capitale en capitale pour rejouer, dans une nouvelle langue, ce qu'ils avaient déjà joué dans plein d'autres. Ils devaient au moins parler douze langues (douze, c'est le nombre de langues dont j'étais sûrs qu'elles existaient), et donc être des vrais génies, vu que tout le monde disait de mon père qu'il était très intelligent parce qu'il en parlait quatre. + Lire la suite.
nadiouchka a écrit une critique à 28 août 2018. nadiouchka donne la cote 12 pour Isidore Et Les Autres. Rentrée littéraire 2018 ? Oui, voici un autre livre qui en a fait partie : Une famille, apparemment tout ce qu'il y a de plus normal, composée du père, de la mère, de six enfants : Isidore et cinq frères et soeurs, qualifiés de « surdoués » mais où Isidore lui, est « normal ». Dans « Isidore et les autres », Camille Bordas nous en raconte l'histoire avec, comme narrateur – fin observateur - le héros, Isidore que l'on surnomme parfois Dory. Il a onze ans et son meilleur ami est… le canapé. En parlant de ses proches, il dit : « J'aimais ma famille, je crois. Je n'en connaissais pas d'autre, c'est vrai, et du coup, je ne pouvais pas trop comparer, mais il me semblait que c'étaient des gens bien, corrects. Même s'ils étaient souvent perdus dans leurs pensées. Chacun dans sa bulle. Ils ne prêtaient pas vraiment attention aux autres, à personne en dehors de la famille, même pas à moi, parfois. » (p.6) Il est vrai que pour des bulles, chacun a la sienne bien particulière : outre Isidore qui s'attache à faire une interview de sa soeur Simone pour une biographie, on trouve Bérénice (sa grande amie, sa confidente mais elle est suicidaire) et Aurore qui préparent une thèse – Léonard qui travaille sur une thèse portant sur une « approche microbiologique » - Jérémie, toujours collé à son ordinateur, qui écoute sans cesse de la musique et qui est en train de finir deux masters, l'un en physique, l'autre en musicologie. Mais un jour arrive un drame, le décès du père et c'est là qu'Isidore se montre capable d'écouter et de réconforter. Seulement, il est fortement titillé par des désirs de fugues, ce qu'il tente plusieurs fois mais se retrouve toujours à nouveau dans son foyer malgré l'aide de Bérénice quand elle quitte le cocon familial. Il arrive tout de même à se faire une amie dans la personne de Rose qui tentera de le soutenir dans ce désir d'évasion. Avec « Isidore et les autres », Camille Bordas nous offre un texte tout en tendresse, d'humour, de sensibilité. On y suit le parcours d'un gamin épris de liberté et qui entre petit à petit dans l'âge adulte. Mais les adultes de sa famille paraissent l'être moins que lui. Quant à sa mère, il pense que s'il fugue, cela lui ferait plaisir car « elle se plaignait tout le temps » qu'ils n'étaient « pas assez aventureux », réflexion qu'il prenait très à coeur, étant surtout le cadet. Il voulait se démarquer, être différent, unique et donc, pourquoi ne pas la tenter cette aventure en fuguant ? : « J'étais persuadé que si je fuguais, ça ferait plaisir à ma mère. Elle se plaignait tout le temps qu'on n'était pas assez aventureux. Ça ne faisait ni chaud ni froid à mes frères et soeurs, qui étaient indifférents aux opinions d'autrui en règle générale, mais moi, je prenais ça à coeur. J'étais le dernier des six et je ne voulais pas qu'on m'attribue les bizarreries des autres. Je voulais être unique. Moi-même. Différent. En même temps, je n'avais pas trop le choix (j'étais moins beau et moins intelligent que les autres). Mais je n'avais pas non plus d'idée précise de ce que je devais être. Alors je me disais que je pouvais au moins essayer d'être ce que ma mère voulait et donner sa chance à l'aventure. « (P.14). L'auteur nous décrit ainsi une jolie fresque familiale, pleine de surprises, attendrissante et on dit d'elle qu'elle est « La fille spirituelle de J.D. Salinger. » (Zadie Smith). Ce troisième roman, déjà publié dans dix pays, devrait connaître un joli succès à mon avis. + Lire la suite.
nameless a écrit une critique à 01 septembre 2018. nameless donne la cote 12 pour Isidore Et Les Autres. Je veux bien que les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits, mais, s'ils décident de grandir sans ouvrir un bouquin, rien ne m'oblige à subir leur conversation..