Premier De Cordée Par Roger Frison-Roche (2002)

Posted on

Premier

Site Telecharger Torrent Premier De Cordée EPub PDF -Vous devriez voir le fichier de données de votre livre. Vous pouvez également publier des fichiers sur epub pour afficher la pratique dans les lecteurs. Vous pouvez toujours créer un fichier eBook eReader afin que votre public peut le télécharger sur son eReader. Aux États-Unis, il s'Family Feud, au Royaume-Uni, Family Fortunes, mais le format est. Différents formats incluent PDA, HTML, EXE compilé, PDF, etc.. Les formats onepub et PDF sont les formats les plus utilisés. Vraiment très utile vehicle il prend en control environ 1 000 formats de fichiers différents que la conversion CHM en PDF.

Description du Premier De Cordée

Site Telecharger Torrent Premier De Cordée EPub PDF - 'Alors en équilibre sur un clou de soulier et le corps collé à la paroi, il se concentre pour tenir. Il sentit tout à coup que sa jambe était prise d'un tremblement de fatigue, il fit un brusque mouvement pour retrouver la prise de main, mais déjà il basculait. Ses doigts griffèrent le granit sans l'accrocher et il tomba à la renverse sans pousser un cri.' Pour ramener à bon port le corps de son père, foudroyé en pleine ascension, Pierre est prêt à braver tous les d...

Détails sur le Premier De Cordée

Titre de livre : 336 pages
Auteur : Roger Frison-Roche
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Roman D'aventure
ISBN-10 : 2290328723
Moyenne des commentaires client : 3.88 étoiles sur 5 567 commentaires client
Nom de fichier : premier-de-cordée.pdf (Vitesse du serveur 20.32 Mbps)
La taille du fichier : 28.35 MB

Commentaire Critique du Premier De Cordée

sandrine57 a écrit une critique à 14 octobre 2012. sandrine57 donne la cote 567 pour Premier De Cordée. Chez les Servettaz, on est guide de haute montagne de père en fils depuis des générations. Jean a beau aimer son métier et être l'un des meilleurs guides de Chamonix, il sait combien la montagne peut être dangereuse et il rêve d'un autre avenir pour son fils Pierre. Hôtelier, ce serait bien. Il faudrait agrandir le chalet, aménager quelques chambres d'hôtes et Pierre pourrait vivre à la montagne sans s'exposer à ses dangers. Ces projets, ces rêves s'effondrent le jour où Jean meurt, foudroyé dans les Drus à cause de l'imprudence d'un touriste américain. Pierre participe à l'expédition chargée de redescendre le corps dans la vallée et fait une mauvaise chute. Pourtant, sa décision est prise : il sera guide, comme son père. Mais sa chute a laissé des séquelles, Jean découvre le vertige et ses angoisses. Heureusement, solidaires, les autres guides vont l'aider à surmonter sa peur. A travers la vie d'une famille de guides, c'est toute la vie des montagnards chamoniards que nous raconte FRISON-ROCHE. On y ressent l'amour des hommes pour leur métier et leur montagne. On vit, comme si on y était, la beauté des paysages, le froid mordant, le danger partout présent. On sent tout l'amour de l'auteur pour ces hommes forts, courageux et solidaires. Hymne à la montagne, aux hommes, aux traditions, Premier de cordée est un livre magnifique et émouvant qui ravira ceux qui connaissent et aiment les Alpes et donnera aux autres l'envie de courir la montagne, de rencontrer les guides, d'apprendre avec eux à la respecter. + Lire la suite.
mandarine43 a écrit une critique à 27 octobre 2011. mandarine43 donne la cote 567 pour Premier De Cordée. Les deux hommes avaient quitté Courmayeur le matin même, à l'heure où la rosée nocturne s'évapore en fumées bleues des lourds toits de lauzes grises. Marchant à grands pas sur la route d'Entrèves, ils atteignaient et dépassaient le petit bourg montagnard, encore assoupi dans sa conque verdoyante. Le sentier du col du Géant s'amorce là entre deux murettes de pierres sèches et court à la diable d'un lopin de terre à l'autre, respectueux des fantaisies du cadastre. À cette heure matinale, les étables déversaient sur le chemin leur trop-plein de bétail, cornes hautes et naseaux fumants, carillonnant de toutes leurs sonnailles. Dans les champs minuscules, épaulés de talus pierreux, quelques paysans binaient ; au passage des deux étrangers, ils arrêtaient un instant leur tâche, levaient la tête en gardant le buste mi-courbé vers le sol, et, l'outil en main, dévisageaient les voyageurs. Poliment, ces derniers saluaient : «Bien le bonjour ! - Bonne montée !» répondaient les paysans. Bientôt, le damier des champs cultivés cessa pour faire place à la forêt de mélèzes. Déjà la vallée semblait s'élargir, et le grondement de la Doire s'épandait plus librement dans l'air. Comme le sentier, au premier lacet, heurtait de front la montagne, les marcheurs firent halte. D'abord le jeune, un adolescent robuste qui jusque-là montait avec une certaine fantaisie, bondissant d'un bord à l'autre du chemin, sautant avec agilité sur les murettes, fauchant d'un large coup du manche de son piolet les orties qui gênaient sa marche, ou bien s'arrêtant brusquement, pour regarder en contrebas le village coincé entre les deux parois de la montagne, la vallée paisible et les lointains bleutés sous le ciel de saphir. Ensuite le vieux qui, à quelques toises derrière, allait lentement, d'une foulée égale, pliant légèrement le genou comme pour mieux sentir la terre sous ses grosses semelles cloutées. «Fini de faire le cabri, mon Pierre, dit-il en rejoignant le jeune, posons les sacs et soufflons.» + Lire la suite.
Nastie92 a écrit une critique à 11 septembre 2014. Nastie92 donne la cote 567 pour Premier De Cordée. Pour moi, Frison-Roche est à la montagne ce que Clavel est à la campagne. Tous deux célèbrent dans leurs livres la nature et les hommes qui l'habitent. Des hommes rudes, francs, entiers, qui ne sont pas corrompus comme ceux de la ville. Les deux écrivains savent nous brosser des portraits saisissants : on voit les personnes, là, devant nous, on distingue leurs traits comme sur une photographie, on connaît leur caractère, ils sont vivants. Le style de Frison-Roche est certes un peu daté, la vie à Chamonix telle qu'il la décrit dans Premier de cordée a naturellement changé (le livre date de 1941), mais qu'importe ! C'est si beau, si vrai, si fort, que le texte vous séduit d'emblée, que l'aventure vous emporte, et que vous vivez, le temps de votre lecture, avec tous ces magnifiques personnages du roman. La solidarité dans les cordées où chacun doit veiller sur les autres, la fraternité forte entre les grimpeurs, le respect mutuel, le rôle grisant et en même temps terrible du fameux premier de cordée sur qui pèse tant de responsabilité : vous suivez tout sans en perdre une miette. À travers l'histoire de Pierre, c'est à tous les alpinistes que Frison-Roche rend hommage, à travers Chamonix, c'est la montagne qu'il glorifie. Son roman est un cri d'amour à ces hommes magnifiques et aux sommets auxquels ils s'attaquent. Si vous ne l'avez pas encore fait, lancez-vous dans l'aventure avec Frison-Roche, et n'ayez pas peur du vertige : laissez-vous guider avec confiance par un premier de cordée de grand talent. + Lire la suite.