Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours Par Jules Verne (1976)

Posted on

Le

Site Telechargement Bd Gratuit Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours En Français PDF -Vous pouvez maintenant enregistrer vos livres en ligne. Les livres imprimés peuvent fournir deux choses que les livres peuvent pas. Alors, vous pouvez demander des livres en ligne, oui, mais aller en personne le moyen le plus convivial et le plus efficace. L'échange de livres par la poste est une affaire incroyable, mais l'achat dans une librairie d'occasion présente l'avantage supplémentaire de soutenir une entreprise de quartier.

Description du Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours

Site Telechargement Bd Gratuit Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours En Français PDF - Phileas Fogg est un homme d'une ponctualité infaillible. Ce Londonien discret et fortuné a un emploi du temps immuable. On ne lui connaît qu’une occupation, le Reform-Club, et qu’un seul vice, le whist ! Ce portrait aurait pu en décourager plus d’un. Pas Jean Passe-Partout, son nouveau domestique français : enfin un maître sans histoire. Mais, le jour même où il l’engage, Fogg parie qu’il réalisera le tour du monde en quatre-vingts jours pour prouver la vérac...

Détails sur le Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours

Titre de livre : 273 pages
Auteur : Jules Verne
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Roman D'aventure
ISBN-10 : 2253012696
Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 2572 commentaires client
Nom de fichier : le-tour-du-monde-en-quatre-vingts-jours.pdf (Vitesse du serveur 23.97 Mbps)
La taille du fichier : 35.76 MB

Commentaire Critique du Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours

TheBookFetish a écrit une critique à 12 novembre 2012. TheBookFetish donne la cote 2572 pour Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours. Si nous sauvions cette femme ? dit-il. — Sauver cette femme, monsieur Fogg !… s’écria le brigadier général. — J’ai encore douze heures d’avance. Je puis les consacrer à cela. — Tiens ! Mais vous êtes un homme de cœur ! dit sir Francis Cromarty. — Quelquefois, répondit simplement Phileas Fogg. Quand j’ai le temps..
Fifrildi a écrit une critique à 28 mars 2018. Fifrildi donne la cote 2572 pour Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours. Dernière lecture scolaire de ma fille de 12 ans. Cette fois-ci, je ne l'ai pas attendue pour le terminer (d'habitude on se la joue LC) car elle n'avance pas du tout. Je suppose qu'elle n'accroche pas ^_^ Qui ne connaît pas Philéas Fogg? Il me rappelle mon enfance. https://www.youtube.com/watch?v=dpQqIn1w8Y0 Philéas Fogg fait le pari d'effectuer le tour du monde en 80 jours et mise la somme de 20.000 livres. Il quitte Londres sur le champ avec son domestique Passepartout qu'il vient tout juste d'engager. Il vont donc faire le tour du monde et y croiser la route du détective Fix (qui le croit coupable d'un vol) et d'une veuve (Madame Aouda) condamnée au bûcher pour suivre son défunt mari dans l'au-delà. Il s'agit, d'un roman d'aventures pur jus : péripéties, suspense, rebondissements, exotisme, etc. Par contre, je me suis demandée pourquoi ce livre était tagué science-fiction/anticipation? Bref, une lecture fort plaisante qui m'invite à poursuivre l'exploration de mon intégrale numérique. + Lire la suite.
Malivriotheque a écrit une critique à 07 juin 2017. Malivriotheque donne la cote 2572 pour Le Tour Du Monde En Quatre Vingts Jours. Phileas Fogg, gentleman londonien au caractère impassible et à la vie millimétrée, lance le pari aux pairs de son club qu'on peut effectuer le tour du monde en exactement 80 jours et met toute sa fortune sur la table. Il embarque avec lui et sans s'attarder son nouveau domestique Passepartout, plutôt mécontent de l'affaire, lui qui espérait se mettre au service d'un homme à la vie monotone. Ce que les deux hommes ignorent en revanche, c'est qu'une troisième personne les suit incognito dans cette épopée dans un but pourtant bien précis... Le pur roman d'aventures, comme les auteurs du 19ème siècle savaient si bien le faire. C'est une ode aux nouvelles technologies de ce même siècle (surtout maritimes et locomotives), une invitation au voyage. Tous les ingrédients sont réunis pour entraîner le lecteur dans des péripéties continues, avec une demoiselle en détresse à sauver, un maître et son domestique qui se vouent une fidélité sans bornes, un policier en chasse qui risque de tout compromettre, le Temps qui joue un rôle primordial, la découverte du monde entier au-travers de descriptions généreuses, des défis, des rebondissements, un personnage énigmatique... Rien ne manque. Parfois les situations sont assez grosses (comme le passage où Fogg et un colonel se voient autorisés à procéder à un duel à bord d'un train et tous les voyageurs semblent ravis de la situation, ou comment Fogg arrive on ne sait trop comment et par miracle-bravoure-héroïsme-qui-sort-d'on-ne-sait-où à sauver Passepartout des méchants Sioux), et Verne donne à son personnage Phileas Fogg bien trop de qualités (il est dévoué, généreux, ouvert...) pour n'en faire rien d'autre que l'archétype du héros. Sauf que la bébête est toujours décrite comme calme, résolue, impassible... Et au final, on ne sait pas pourquoi, et en plus on s'en fiche de savoir. La morale finale voulant lui donner un coeur en ayant rencontré l'amour sur ce chemin incroyable à 360° est plutôt faible, sachant qu'on le voit fondre devant une femme sans vraiment qu'on ait d'explication valable sur les raisons de ce changement d'attitude. En cela, la fin est un peu bâclée et facile. Ce n'est d'ailleurs pas un personnage auquel on s'attache vraiment puisqu'il semble avoir peu de failles, lui qui prend toutes les nouvelles de la même manière, qu'il soit en difficulté ou non. Est-il vraiment humain ? Mmh, on pourrait débattre sur la question pendant longtemps. Jules Verne souhaitait-il, grâce à Phileas Fogg, conférer un statut légendaire et parfait à George Francis Train, le premier homme à effectuer le tour du monde en 80 jours deux ans avant la publication de ce livre et dont bien évidemment notre auteur s'est inspiré ? En vérité, on lit cet ouvrage pour son caractère classique, cette expédition assez incroyable et ce voyage contre le Temps. Pour l'adrénaline en sorte, même si les évènements qui ralentissent le sieur Fogg n'ont rien de bien excitant et palpitant en soi. Pour sûr on ne le lira pas pour les stéréotypes qu'il contient (sur les femmes notamment, ou les Indiens d'Amérique, pour ne citer qu'eux) et le caractère souvent raciste des descriptions de certaines populations (certes d'époque mais qui tranchent beaucoup avec la vision de l'Homme et de la Femme d'aujourd'hui dans les sociétés occidentales). Il reste néanmoins un incontournable de la littérature française. Et réviser ses classiques comme le dit si bien l'expression consacrée, ça permet en tout cas à certains (comme moi) de se rendre compte qu'il n'y a en fait jamais eu de montgolfière dans le Tour du monde en 80 jours et qu'il n'y a bien qu'une seule façon de faire tomber des idées reçues : se cultiver. Lien : http://livriotheque.free.fr/.. + Lire la suite.