La Jument Verte Par Marcel Aymé (1972)

Posted on

La

Zone Free Telechargement La Jument Verte In French PDF IBook PDB - Le site Web est agréable à regarder et les La Jument Verte pdf gratuits télécharger facilement car le lien de téléchargement est fourni. Notre site Web populaire encourage également les nouveaux auteurs du monde de l'auto-publication et de présenter son travail. Le site Web du projet Gutenberg est réservé aux utilisateurs. N'oubliez pas de donner votre avis sur les livres que vous avez lus. Donc, si vous êtes à la recherche de livres d'amour à harmonious instant de la journée ou de la nuit, vous savez où venir! Certains livres peuvent être inclus dans la bibliothèque gratuite, mais leur statut peut avoir transform pour être payé. Vérifiez-le avant de le télécharger La Jument Verte. Les livres au format e pub. Sur le projet Gutenberg, les livres du domaine sont gratuits. Le catalog compte près de 43 000 livres du domaine community.

Description du La Jument Verte

Zone Free Telechargement La Jument Verte In French PDF IBook PDB - Au village de Claquebue naquit un jour une jument verte, non pas de ce vert pisseux qui accompagne la décrépitude chez les carnes de poil blanc, mais d'un joli vert de jade. En voyant apparaître la bête, Jules Haudouin n'en croyait pas ses yeux, ni les yeux de sa femme. - Ce n'est pas possible, disait-il, j'aurais trop de chance. Cultivateur et maquignon, Haudouin n'avait jamais été récompensé d'être rusé, menteur et grippe-sou...

Détails sur le La Jument Verte

Titre de livre : 405 pages
Auteur : Marcel Aymé
Éditeur : Gallimard
Catégorie : Rivalités
ISBN-10 : 2070368173
Moyenne des commentaires client : 3.54 étoiles sur 5 338 commentaires client
Nom de fichier : la-jument-verte.pdf (Vitesse du serveur 22.4 Mbps)
La taille du fichier : 16.32 MB

Commentaire Critique du La Jument Verte

gill a écrit une critique à 21 février 2012. gill donne la cote 338 pour La Jument Verte. Au village de Claquebue naquit un jour une jument verte, non pas de ce vert pisseux qui accompagne la décrépitude chez les carnes de poil blanc, mais d'un joli vert de jade. En voyant apparaître la bête, Jules Haudouin n'en croyait ni ses yeux ni les yeux de sa femme. - Ce n'est pas possible, disait-il, j'aurais trop de chance. Cultivateur et maquignon, Haudouin n'avait jamais été récompensé d'être rusé, menteur et grippe-sou. Ses vaches crevaient par deux à la fois, ses cochons par six, et son grain germait dans les sacs. Il était à peine plus heureux avec ses enfants et, pour en garder trois, il avait fallu en faire six. Mais les enfants, c'était moins gênant. Il pleurait un bon coup le jour de l'enterrement, tordait son mouchoir en rentrant et le mettait à sécher sur le fil. Dans le courant de l'année, à force de sauter sa femme, il arrivait toujours bien à lui en faire un autre.... (premières lignes du premier chapitre) + Lire la suite.
Nastasia-B a écrit une critique à 21 août 2012. Nastasia-B donne la cote 338 pour La Jument Verte. Si Marcel Aymé avait tenu jusqu'au bout le ton et la cadence qu'il donne à son livre dans les premières pages, il aurait sans conteste signé le plus pêchu et le plus sarcastique roman de la littérature française, dans la catégorie des tout grands, comme Voyage Au Bout de la Nuit. Mais, le léger fléchissement de la verve, me laisse un petit goût d'inachevé, un peu comme ces boxeurs qui gagnent aux points alors qu'on les sait capables d'un K.O. Il demeure un roman bien agréable à lire, souvent drôle, franchouillard, à la gouaille campagnarde, où l'auteur ne se prend pas au sérieux et exprime les refoulements de la libido de ses personnages à travers le regard d'une jument (déjà c'est fort), mais en plus verte (encore plus fort), de laquelle jument il ne reste plus qu'un portrait (là c'est le pompon) exécuté par un jeune artiste libidineux lui-aussi. Bien évidemment, cette jument verte est un clin d'oeil, ou un appel du pied, comme vous voudrez vers L'Âne D'Or d'Apulée. L'orgueil, l'étiquette et les choix politiques sont passés au crible du désir sexuel par cette étonnante jument psychanalyste des moeurs sexuelles familiales. A priori, c'est surprenant, mais tout bien réfléchi, ce n'est peut-être pas si idiot. À vous de lire car ceci n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand chose. + Lire la suite.
marjojo95 a écrit une critique à 10 mars 2016. marjojo95 donne la cote 338 pour La Jument Verte. Lu (ou entamé tout au moins) quand j'étais enfant, ce livre me perturbait par son caractère franchement osé. J'avais du mal à concevoir que c'était le même auteur que celui des Contes du chat perché que j'aimais tant. Par contre, plus jeune, j'étais insensible aux charmes véritables de ce livre, que j'ai relu avec un plaisir imprévu. J'ai d'abord beaucoup aimé la langue, le style enlevé. Aymé mélange avec bonheur les envolées lyriques, presque mystiques sur l'amour et la sexualité des familles, le rapport à la terre – et les tournures très parlées, simples, délicieuses en même temps par leur caractère désuet. J'ai aimé aussi l'inscription dans un contexte politique et social, la bataille des cléricaux et des républicains au tournant du 20e siècle, les familles rurales de l'époque, la place des enfants, de l'amour, des sentiments... Pour autant, ce livre ne semble pas avoir l'ambition d'être un grand marqueur de son temps. Ce n'est pas non plus un simple livre un peu érotique sur des troussages de jupon dans les campagnes. L'histoire n'a d'ailleurs pas grande importance. C'est une sorte de réflexion un peu mystique sur les liens entre la sexualité, le désir, la famille, la terre… Servie par un mélange heureux d'humour et de surnaturel. Truculent, je dirais d'un mot. + Lire la suite.