Dark And Dangerous Love, Tome 3 Par Molly Night (2018)

Posted on

Dark And Dangerous Love, Tome 3

Telecharger Ebook Gratuits Dark And Dangerous Love, Tome 3 In French PDF IBook -Vous pouvez ouvrir et afficher des fichiers Dark And Dangerous Love, Tome 3 PDF (Portable Document Format) dans Adobe Reader. Si un Dark And Dangerous Love, Tome 3 PDF a été numérisé et sous forme d'image, le peut être interrogé en la reconnaissance optique la fonction de reconnaissance de texte et du document that is l'enregistrement. Par exemple, vous pouvez signer un Dark And Dangerous Love, Tome 3 PDF dans ou même appliquer une pâte de blanchiment virtuelle.

Description du Dark And Dangerous Love, Tome 3

Telecharger Ebook Gratuits Dark And Dangerous Love, Tome 3 In French PDF IBook - Un amour mortel ou la vie éternelle, le choix impossible ? R i e n ne va plus à Utopia, la capitale de l'Empire Vampire. Le Roi Atticus, dévoré par sa passion morbide pour la jeune Evelyn Blackburn, a emprisonné ses deux rivaux : Ethan Redfern, l'amour d'enfance de la jeune femme, et Lord Hansel, l'un de ses plus proches compagnons... Peu à peu, Evelyn découvre que toutes les promesses que lui avaient faites le Roi Vampire n'étaient que mensonges éhontés. Hansel, po...

Détails sur le Dark And Dangerous Love, Tome 3

Titre de livre : 343 pages
Auteur : Molly Night
Éditeur : Hugo et Compagnie
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2755645350
Moyenne des commentaires client : 2.9 étoiles sur 5 5 commentaires client
Nom de fichier : dark-and-dangerous-love,-tome-3.pdf (Vitesse du serveur 25.97 Mbps)
La taille du fichier : 30.09 MB

Commentaire Critique du Dark And Dangerous Love, Tome 3

FiftyShadesDarker a écrit une critique à 18 mai 2018. FiftyShadesDarker donne la cote 5 pour Dark And Dangerous Love, Tome 3. - L'amour nous fait faire des choses stupides..
MelieGrey a écrit une critique à 06 juin 2018. MelieGrey donne la cote 5 pour Dark And Dangerous Love, Tome 3. Je viens juste de refermer mon roman et autant dire que je suis déception... Avec la fin du tome 2, je me suis imaginer de nombreuses fins possibles pour ce roman, allant de la plus tragique à la plus joyeuse et je me trompais totalement. Si la quasi totalité du roman est aussi passionnante que les deux premiers tomes, autant dire que les cinquante dernières pages viennent tout gâcher... L'histoire reprend là où elle s'était arrêtée. Evelyn est en ville pour quelques jours, Atticus est seul dans son palais. Les problèmes sont toujours les mêmes : Eve pourra t'elle éprouver de la confiance voir de l'amour pour le Roi ? Ou sera t'elle consumée par son amour pour le jeune Ethan ? Autant dire qu'avec un Roi dévoré par les ténèbres, l'issue était loin d'être évidente. Toute fin heureuse semblait compromise. Avant de commencer le roman, je savais comment il se terminait. J'ai eu quelques semaines pour me préparer, mais rien n'a pu me convaincre dans cette fin. Avant de parler des personnages, je vais parler de la fin, sans spoiler, mais aussi de tout l'univers. Déjà l'univers, histoire de commencer quelque part. Adepte des trilogies de romance mêlant du fantastique, j'avais un certain nombre d'attentes sur ce tome 3. Parce que clairement, l'univers n'avait été utilisé jusqu'à présent que pour justifier la violence d'Atticus. Donc j'attendais, avec un immense espoir, un développement autour du présent entre le roi et les rebelles d'Australie. Parce que, sinon : à quoi cela servait d'introduire Venice dans les précédents tomes ? Je dois avouer qu'il est très difficile pour moi de ne pas spoiler la fin dans cette chronique, parce que tout tourne autour de ça. Mais selon moi, l'auteure avait un univers de fou furieux, absolument dingue et génial et elle l'a sous exploité. Elle ne s'en sert que pour justifier le comportement d'Atticus. C'est déjà pas mal. Mais du coup, quid du reste du monde ? Parce que bon, on est clairement dans un genre de dystopie où c'est la loose et les rebelles qui pourraient renverser la dictature sont inutiles au possible. A vrai dire, je ne vois même pas l'intérêt de les avoir mentionnés tout au long de la trilogie... Quant à la fin. Elle ne faisait clairement pas partie de celles que j'avais envisagé. Mais je suis ouverte d'esprit donc prête à accepter n'importe laquelle tant qu'elle reste cohérente. Mais là, c'est une vaste blague. Genre en deux secondes, on passe d'un Atticus ultra violent à un gentil toutou ? Je suis désolée, mais non. Et, pour ceux qui auront lu ce tome 3, je ne parle pas du tout dernier dénouement, mais bien celui qui se joue dix pages avant. J'étais l'un des plus fervent soutien de Atticus au long de ces trois romans, j'avais énormément de compréhension pour le personnage, je n'ai jamais réussi à le détester. Mais en deux chapitres l'auteure vient, selon moi, mettre en l'air son personnage pourtant si bien construit. En fait, la fin est totalement bâclée. Il manque au moins une centaine de pages, voire un tome complet qui expliquerait ce revirement. Pourtant, si les cinquante dernières pages sont exclues, je ne peux pas dire que ce fût une mauvaise lecture. Parce que le reste du roman reste dans la même veine que les deux premiers tomes et que j'ai adoré. Et j'aurais tant voulu accrocher à cette fin, pour faire de cette saga, une de mes sagas chouchoutes. Alors oui, clairement, on aime ou on n'aime pas. Et la blogo a vu suffisamment d'avis controversés sur ce roman. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé et d'ailleurs je crois que ma déception sur cette fin est à la hauteur de mon addiction et mon affection pour la trilogie. Et pour mettre un terme à cette longue explication, je rajouterai simplement que, la fin n'est pas nulle en elle même, juste que, comme elle est présentée, elle n'a aucun sens. Pour le reste, j'aurais bien aimé un tome supplémentaire pour voir comment les choses auraient évoluées par la suite, je suis assez curieuse de voir comment les personnages vont tourner. Pour ce qui est de Eve, dans ce tome elle apprend enfin comment se battre dans l'univers d'Atticus et autant dire que ce n'est pas du luxe pour elle. Elle porte toujours tout le poids du monde sur les épaules, mais des personnes inattendues pourraient bien lui venir en aide. Je suis admirative de sa force morale et mentale. Malgré tout ce qu'elle endure, elle continue de se battre et d'avoir de l'espoir et clairement c'est un personnage que j'apprécie. Quant à Atticus, il se débat encore et toujours avec les Ténèbres. Et je suis admirative du combat qu'il mène. Je pense que peu d'hommes ou vampires auraient lutté aussi longtemps avant de se laisser envahir. Il est peut être cruel, mais il se contient et pourrait être tellement pire. Et puis, je suis incapable de le détester. Je crois que je l'aime, au moins un peu. Le style de l'auteure est toujours autant addictif. Et si je suis toujours déçue par cette fin, je ne peux pas enlever toutes les qualités du roman, avec une intrigue dingue et une histoire passionnante. Mais il me reste tellement, mais tellement de questions à la fin, comme si rien n'était résolu au final, que forcément, cela joue sur mon avis. En bref, qu'on aime ou qu'on n'aime pas, cette série marque l'esprit. Si j'ai adoré voir l'évolution des personnages, le côté très noir du roman et surtout du Roi, les efforts faits, souvent en vains, la fin me laisse sur ma faim. J'aurais bien aimé un tome supplémentaire pour fixer les choses. Lien : http://meliegrey.blogspot.co.. + Lire la suite.
FiftyShadesDarker a écrit une critique à 18 mai 2018. FiftyShadesDarker donne la cote 5 pour Dark And Dangerous Love, Tome 3. "Les gens changent, mademoiselle Blackburn. Vous ne m'intéressez plus comme avant.".