Chemin Faisant Par Jacques Lacarrière (1977)

Posted on

Chemin

Telecharger-ebook-gratuit Chemin Faisant PDF FB2 IBook - Engineeringcom propose une vaste gamme de matériaux pour les étudiants. Vous pouvez écrire votre livre directement dans le navigateur ou l'importer à partir de Word. Si vous cherchez un moyen génial d'apprendre un français authentique, personnalisé et addictif comme un bon livre auquel vous ne pouvez pas vous devriez essayer FluentU. Il est possible de créer gratuitement un beau livre de retournement.

Description du Chemin Faisant

Telecharger-ebook-gratuit Chemin Faisant PDF FB2 IBook - Qu'est-ce, me direz-vous, qu'un véritable voyageur ? Celui qui, en chaque pays parcouru, par la seule rencontre des autres et l'oubli nécessaire de lui-même, y recommence sa naissance.. Jacques Lacarrière ne se contente pas de dévoiler le monde à travers son regard nu de marcheur : saisons, insectes, animaux, vallées, falaises, écluses, moulins à vent, carrières, églises, calvaires, dolmens et autres t...

Détails sur le Chemin Faisant

Titre de livre : 463 pages
Auteur : Jacques Lacarrière
Éditeur : Fayard
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2213004331
Moyenne des commentaires client : 4.2 étoiles sur 5 88 commentaires client
Nom de fichier : chemin-faisant.pdf (Vitesse du serveur 26.63 Mbps)
La taille du fichier : 30.6 MB

Commentaire Critique du Chemin Faisant

RChris a écrit une critique à 10 mai 2017. RChris donne la cote 88 pour Chemin Faisant. Après le livre d'Axel Kahn, j'ai continué ma route avec la lecture de celui-ci qui appelle la comparaison. Lacarrière est parti des Vosges en août, improvisant les étapes de son voyage alors que le généticien, parti des Ardennes en mai, avait réservé ses chambres d'hôtes, parfois ses repas et empruntait les G.R. Ce périple était contraint dans le temps, l'obligeant ainsi à subir la galère d'un mois de mai pluvieux. Par opposition, l'aventure de Lacarrière est plus nomade avec ses conséquences : les chiens agressifs rencontrés, les sandwichs à l'aspect S.N.C.F mangés dans le Nord., les étapes improvisées et parfois inhospitalières... Lacarrière intègre harmonieusement les commentaires nés de son voyage. Ses remarques sont parfois très critiques envers certains Français rencontrés alors que les réflexions de Kahn sont plus indulgentes à l'égard de l'esprit égocentré des Français du Nord et paraissent plus plaquées. Ce livre est celui d'un errant pédestre amoureux des mots qui fait l'apologie des ambulants, des divagants, des itinérants qui affrontent «l'imprévu quotidien des rencontres» à contrario des sédentaires, aujourd'hui dominant. + Lire la suite.
BRIGITTEB a écrit une critique à 15 juin 2013. BRIGITTEB donne la cote 88 pour Chemin Faisant. Je me disais : moi aussi j'aurai mon livre des chemins, mon bréviaire des sentes, mon évangile des herbes et des fleurs, bref ma bible des routes et La Divine Comédie me parut bien convenir. J'avais depuis longtemps envie de la relire. Mais très vite, je finis par oublier le livre, ne plus penser à lui ou y penser comme à un compagnon présent mais de moins en moins essentiel. Dans la journée, j'aimais m'étendre au pied d'un arbre (chêne ou non, séculaire ou non) sans penser à rien d'autre qu'à la forme changeante des nuages, aux bruits lointains signalant une ferme, un hameau, un village. Et le soir - même quand l'atmosphère du café où j'avais pu trouver refuge rappelait le Purgatoire ou l'Enfer de Dante - je préférais rester là, avec les clients quand il y en avait ou seul, à lire le journal local, écouter les bruits et les silences d'un café, ce temps insidieux, anonyme des lieux qui soudain sont désertés de leur cris vivants, leur brouhaha, et leur rumeur humaine comme un rivage dont la mer vient de se retirer. Car même en ces endroits souvent sinistres, je me sentais plus réceptif qu'en allant m'isoler dans ma chambre pour lire un livre que je pourrais toujours retrouver à la fin du voyage. Les livres et les routes demeurent mais les rencontres, les paroles, elles, sont éphémères. Et c'est l'éphémère que je venais chercher dans la pérennité géologique des chemins ou la mouvance des visages. Cet éphémère égrené dans le fil des jours et qui se mue ainsi en petites éternités, à chaque instant recommencées. » + Lire la suite.
madameduberry a écrit une critique à 23 octobre 2013. madameduberry donne la cote 88 pour Chemin Faisant. La pratique de la marche et l'exercice de la pensée ont toujours fait bon ménage, en témoigne la création par Aristote de l'Ecole péripatéticienne. Par ailleurs ne dit-on pas de quelqu'un qui a avancé dans sa construction interne, qu'il a cheminé? Ce livre magnifique est un voyage dans la campagne française à la fin des années soixante dix, loin des autoroutes et des grands axes. C'est un espace à l'échelle humaine, où le temps est mesuré par les pas du marcheur. Les rencontres scandent le récit, le chemineau comme on disait autrefois, dépendant étroitement de l'asile qu'on lui accorde pour le gîte et parfois le couvert. Etranger et même étrange par le mode de voyage qu'il a choisi, Lacarrière note judicieusement que l'ennemi le plus féroce du marcheur est le chien, l'homme étant maintenant associé au véhicule motorisé, il effraie quand il se déplace sur ses jambes. J'ai reconnu des paysages aimés, traversés en voiture ou parcourus en randonnée. J'aime l'écrivain et l'amoureux de la Grèce de jadis et d'aujourd'hui qu'était Jacques Lacarrière. Il nous laisse des ouvrages à la fois simples et érudits, comme lui. Il nous laisse un éternel Eté grec. + Lire la suite.