Les Nuits Blanches Par Fiodor Dostoïevski (2005)

Posted on

Les Nuits Blanches

Livres A Telecharger Gratuitement Sur Tablette Les Nuits Blanches In French RTF PDF -Téléchargez Amazon Kindle pour Mac pour lire des livres électroniques d'Amazon. Avec un Kindle, vous ne pouvez pas acheter d'ebooks auprès de fournisseurs autres qu'Amazon et Smashwords. Toutefois, vous pouvez acheter des fichiers MOBI directement auprès d'éditeurs et les charger p côté sur votre Kindle. L'ebook comprend avec des tonnes de références, 60 pages d'informations, astuces, exemples et listes de pour le référencement. L'ebook est accompagné de liens vers des outils p référencement utiles, des exemples concrets pour inspirer et des graphiques utiles. Vous pouvez maintenant télécharger des livres électroniques d'Amazon by way of l'application, ou vous pouvez synchroniser d'autres livres électroniques que vous avez achetés auparavant d'Amazon sur. Notre assortment p 8 ebooks gratuits livrera à coup sûr des connaissances de base en SEO mais également des connaissances and avancées. Vous pouvez télécharger 45 000 livres électroniques gratuits sur des appareils portables tels que l'iPad, le Kindle, le Sony Reader, l'iPhone et Android.

Description du Les Nuits Blanches

Livres A Telecharger Gratuitement Sur Tablette Les Nuits Blanches In French RTF PDF - Les Nuits blanches, c'est d'abord un vrai roman d'amour. Un jeune homme solitaire et romanesque rencontre, une nuit, dans Petersbourg désert, une jeune fille éplorée. Désespérée par un chagrin d'amour, Nastenka se laisse aller au fantasme du jeune homme, amoureux depuis le premier instant, le berce - et se berce - dans l'illusion d'une flamme naissante... La nouvelle traduction d'André Markowicz tire de ce roman un parti stylistique étonnant. Discordante, ir...

Détails sur le Les Nuits Blanches

Titre de livre : 239 pages
Auteur : Fiodor Dostoïevski
Catégorie : Récits
ISBN-10 : Éditeur : Babel Actes Sud (06/05/1992)
Moyenne des commentaires client : 3.92 étoiles sur 5 196 commentaires client
Nom de fichier : les-nuits-blanches.pdf (Vitesse du serveur 29.68 Mbps)
La taille du fichier : 36.11 MB

Commentaire Critique du Les Nuits Blanches

Eve-Yeshe a écrit une critique à 07 février 2017. Eve-Yeshe donne la cote 196 pour Les Nuits Blanches. « La nuit était merveilleuse – une de ces nuits comme notre jeunesse en connu, cher lecteur. Un firmament si étoilé, si calme ; qu’en le regardant on se demandait involontairement : peut-il vraiment exister des méchants sous un si beau ciel ? – et cette pensée est encore une pensée de jeunesse. Mais puissiez-vous avoir le cœur bien longtemps jeune. ».
Nastasia-B a écrit une critique à 25 mars 2014. Nastasia-B donne la cote 196 pour Les Nuits Blanches. Les Nuits Blanches, c'est l'histoire d'un éclair, puis la nuit. Les Nuits Blanches, c'est l'histoire d'un coup de chance suivi d'un coup de malchance ou l'inverse, selon le point de vue que l'on décide d'adopter. Les Nuits Blanches, c'est l'histoire probable d'une rencontre improbable entre deux êtres improbables. Dostoïevski est vraiment tout à fait lui-même dans cette nouvelle ; torturé, hypersensible, amoureux, naïf, pessimiste et inadapté socialement. Ses personnages sont tout cela, et l'on y sent en germe les fragiles penchants du prince Muichkine de L'Idiot. Un homme, un original, un rêveur, un marginal passe son temps à se construire des contes (des films dirait-on aujourd'hui, mais les films n'existaient pas à l'époque) à propos de tout ; des lieux, des personnes qu'il croise, de la psychologie intime ou du revêtement extérieur de chaque maison qu'il côtoie. Le soir, c'est son moment favori, car il y peut à loisir laisser divaguer son esprit fécond dans de folles digressions quand la nuit drape d'un voile de ténèbres ces si belles rues de Pétersbourg, ses confidentes, les témoins de ses nuits blanches. Un soir précisément, alors qu'il est occupé à détailler les faciès des hommes et les façades des maisons, à moins que ça ne soit l'inverse, les faciès des maisons et les façades des hommes, bref, peu importe, un soir, donc, notre homme croise une femme accoudée au parapet d'un pont sur la Neva. Elle semble pleurer. Gauche, timide, peu sûr de lui et conscient de sa relative inadaptation au monde des humains, le narrateur hésite à l'aborder, d'ailleurs, elle s'est détournée de lui. En voilà assez à notre homme pour dix jours de conjectures sur le pourquoi de cette femme sur ce pont à cette heure et dans cette attitude. Dommage, il aurait aimé s'approcher d'elle. Soudain, un homme sur l'autre trottoir. Un homme éméché qui semble vouloir chercher noise à la petite créature du pont. le narrateur court lui porter secours. L'importun est écarté, la conversation peut commencer… et il est temps pour moi de me taire. Fiodor Dostoïevski met toute sa sensitivité, sa sensibilité, son acuité émotionnelle dans la narration de cette nouvelle, une pure et délectable histoire d'amour. Je ne veux surtout pas vous en dévoiler davantage et vous laisse le soin de la découvrir en vous rappelant que ceci n'est que mon avis, un avis aussi peu fiable et errant que les pensées du héros des Nuits Blanches, c'est-à-dire, pas grand-chose. + Lire la suite.
Nastasia-B a écrit une critique à 28 avril 2016. Nastasia-B donne la cote 196 pour Les Nuits Blanches. Soudain il m'apparut que j'étais seul, abandonné de tous, et que tout le monde s'écartait de moi. On serait en droit, bien sûr, de me demander : mais qui donc, " tous " ? - puisque voici huit ans que j'habite Pétersbourg et que je n'ai su m'y faire presque aucune relation..