Mer Agitée Par Christine Desrousseaux (2018)

Posted on

Mer

Telecharger Gratuitement Ebook Mer Agitée PDF RTF DJVU -Ailleurs, il a été dit de ne rien publier avant d'avoir trois livres. Deuxièmement, installez l'application Kindle sur le périphérique sur lequel vous souhaitez lire des livres. Vous pouvez des livres à partir de l'application. Vos livres seront synchronisés sur vos appareils, y compris votre ordinateur vous pourrez des livres dans l'application. Vous pouvez lire des livres Google perform directement dans votre navigateur Web. Branchez votre Nook, comme vous le feriez pour les livres autorisez le Nook et faites glisser le fichier e-pub téléchargé vers le Nook, de Google engage in. Si vous envisagez de lire des vous devez télécharger Adobe Digital Editions.Records to Go, les utilisateurs peuvent ouvrir des fichiers PDF les envoyer et les recevoir sans effort. Un style plein écran est également à leur portée lorsqu'ils souhaitent se concentrer sur leurs fichiers. Lors de l'installation de Foxit Reader, ils ont la possibilité de désactiver les extensions du qui intégreraient les fonctions du logiciel dans l'explorateur Windows. Les utilisateurs de PC sont sans doute familiarisés avec Adobe Acrobat.

Description du Mer Agitée

Telecharger Gratuitement Ebook Mer Agitée PDF RTF DJVU - Sur une plage désertée par les estivants, Jean se plonge dans l’eau glacée. Quel que soit le temps, il part nager, pour oublier son corps trop vieux, oublier son petit-fils Léo, enfermé dans sa chambre et replié sur lui-même depuis son retour d’Afghanistan. Léo qui crie la nuit, Léo qui lui fait peur. À quel moment s’est envolé l’enfant rieur dont il était si proche ? Le jour où sa mère a disparu sans laisser de traces ? Ou lors de l’une de ses missions ? Un ...

Détails sur le Mer Agitée

Titre de livre : 234 pages
Auteur : Christine Desrousseaux
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2253071412
Moyenne des commentaires client : 3.74 étoiles sur 5 27 commentaires client
Nom de fichier : mer-agitée.pdf (Vitesse du serveur 19.62 Mbps)
La taille du fichier : 28.51 MB

Commentaire Critique du Mer Agitée

-Olivier- a écrit une critique à 27 mai 2017. -Olivier- donne la cote 27 pour Mer Agitée. Jean, la soixantaine passée, habite une presqu'île, un de ces petits villages côtiers où tout le monde se connaît sans savoir vraiment qui est son voisin. Depuis que son petit-fils Léo a trouvé refuge chez lui, militaire en permission après une mission en Afghanistan, Jean écrit un journal Journal de mes baignades. C'est vrai qu'il y tient à ses baignades quotidiennes, et il ne s'agit pas de le mettre en garde contre les dangers auxquels son vieux corps s'expose lorsqu'il nage dans ces conditions, quelque soit le temps. Pour lui, les baignades sont une manière de se libérer l'esprit en s'immergeant dans cette eau froide, tandis que son journal lui permet de penser aux doutes qui l'assaillent, aux inquiétudes qui perturbent son existence. Car Léo n'est plus l'enfant qui a passé de nombreuses vacances d'été chez son grand-père, un enfant pas forcément expansif et joyeux, mais un gosse curieux, concentré, attentif à l'existence du monde concret autour de lui, aimant observer la nature, y puisant un savoir personnel. Léo ne dort plus, mange à peine, ressemble chaque jour davantage à un mort vivant, est complètement renfermé sur lui-même, et devient même irascible pour un rien. Un soir, éméché, Léo agresse une jeune femme. Quelques jours plus tard une autre disparaît. Les gens parlent. La rumeur s'amplifie. Léo est-il coupable ou innocent ? Jean va-t-il pouvoir le défendre et le protéger ? Mer agitée est un roman prenant, émouvant, à l'atmosphère dramatique et intense. La présentation des événements sous forme de journal, et la distillation des informations essentielles au compte-gouttes, assurent un rythme de lecture plutôt dynamique. Les personnages sont attachants, avec une psychologie recherchée. Jean, malgré son côté ours mal léché, a un comportement juste, touchant, plein de sagesse, vis à vis de Léo et des autres protagonistes de l'histoire. Christine Desrousseaux nous mène habilement en bateau et notre conviction de culpabilité n'a de cesse de tanguer sous l'effet des vagues de cette mer agitée. Au-delà de ce drame, c'est aussi un superbe roman d'amour, une explication sur le stress post traumatique, et une réflexion sur les jugements et les regards des autres. Mon blog littéraire : http://bibli-oli.blogspot.be + Lire la suite.
MadameTapioca a écrit une critique à 17 avril 2018. MadameTapioca donne la cote 27 pour Mer Agitée. Lecture dans le cadre du prix des lecteurs du Livre de Poche 2018 Voilà typiquement le genre de bouquin que je n'aurais jamais acheté de moi-même. Un livre et un auteur qui me sont totalement inconnus, une quatrième de couv qui ne m'attire pas particulièrement. Erreur car j'ai fait une jolie petite découverte. Sur une presqu'ile isolée, Jean, retraité et veuf, sent son corps devenir vieux. Tous les matins il va se baigner, se frotter à l'eau froide de la mer. Drogué à l'immersion dans l'eau glacée, Jean tient, tel un fil rouge, le journal de ses baignades. Depuis quelque temps, son petit-fils de retour de mission en Afghanistan est venu le rejoindre dans ce bout du monde et rompre sa vie quasi monacale. Léo qui fut un enfant joyeux, est aujourd'hui un jeune adulte taciturne, mutique, inaccessible, à l'occasion violent. le lien qui les unissait est détruit. Quand une adolescente disparait, les habitants de la presqu'ile ont vite fait de trouver en ce jeune homme un coupable idéal. Jean, malgré des doutes, des aveux, refuse que son petit soit l'auteur d'un acte aussi affreux. Il va falloir affronter la suspicion, l'acharnement des voisins, la rumeur. En contrepoint, une femme raconte autre chose. La mère de Léo, par petites touches, laisse pressentir le drame qui traumatisera son fils tout autant que son expérience de soldat. Au fil des pages le mystère s'épaissit. En entremêlant un journal de baignade, une histoire de filiation et une trame policière, Christine Desrousseaux construit un récit prenant d'une écriture maitrisée et fluide. Rythmé par les saisons et les marées, un roman battu par les vents et les vagues dans lequel j'ai littéralement plongé. + Lire la suite.
Goewin a écrit une critique à 06 juillet 2017. Goewin donne la cote 27 pour Mer Agitée. Quand tout est contre vous… Jean, le narrateur, décide de se baigner tous les jours maintenant que les vacanciers ont déserté les plages. Il tient un Journal de ses baignades qui l'aident à se réapproprier son corps, à faire le point mais aussi à tenter de comprendre son petit-fils Léo rentré d'Afghanistan qui ne va pas bien du tout. Il ne dort pas, fait des cauchemars, est d'une humeur très sombre, il est presque devenu un étranger pour son grand-père qui ne reconnaît pas l'enfant qui venait passer ses vacances auprès de lui chaque année. Pire encore, un soir qu'il était ivre Léo a agressé et frappé une jeune fille. L'affaire n'a pas de suites, Léo ayant accepté de présenter ses excuses aux parents et à la jeune fille. Mais lorsque quelques jours plus tard, une autre jeune fille est retrouvée violée et étranglée non loin de leur demeure, il n'en faut pas plus pour que tout le village considère Léo comme coupable. Je remercie NetGalley ainsi que les Éditions Kero pour la lecture de ce Service Presse. Dès le départ, nous découvrons que Léo souffre de stress post-traumatique et nous nous demandons quels évènements il a pu vivre même si nous nous en doutons plus ou moins vu qu'il rentre d'Afghanistan mais comme il refuse de parler ou de se soigner, le suspense demeure. Ensuite, autre blessure très importante, sa mère Antonia a disparu alors qu'il avait six ans et nul ne sait ce qu'elle est devenue. Léo reste la plupart du temps enfermé dans sa chambre et l'une de ses rares sorties s'est soldée par l'agression d'une jeune femme qu'il a frappée et poursuivie de ses insultes alors qu'il avait trop bu. Aussi quand le cadavre d'une adolescente est retrouvé, nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander : « et si c'était Léo ? » Nous ne voulons pas qu'il soit coupable mais le doute demeure. Les personnages créés par Christine Desrousseaux sont attachants et proches de nous. Chacun a ses failles et fait au mieux pour vivre avec. Jean, le grand-père de près de soixante-dix ans, refuse de se laisser vaincre par la vieillesse et il se baigne dans la Mer du Nord quel que soit le temps, quelle que soit la température. La Mer est ici un personnage à part entière et elle ajoute sa poésie et sa sauvagerie au texte. Léo est touchant même si parfois j'ai eu envie de le secouer pour le faire réagir et j'ai croisé les doigts pour qu'il ne soit pas le coupable. L'auteur décrit magnifiquement le climat qui peut exister dans une communauté qui vit repliée sur elle-même. Dès que le meurtre est découvert, tout le monde se retrouve suspect. Et il est tellement plus facile d'accuser et de condamner le dernier venu que de chercher la vérité. Mais cela va beaucoup plus loin et cela devient franchement méprisable : c'est dans l'adversité que la lâcheté et la bêtise humaines se révèlent alors pleinement. Pour tout le village, cela ne fait aucun doute, Léo est le coupable et ils ne vont pas chercher plus loin. Jenny et Magali sont également deux autres personnages bouleversants d'humanité. Christine Desrousseaux nous décrit tout en finesse la psychologie des différents protagonistes. Elle nous raconte l'histoire de Léo et de Jean avec simplicité, d'une plume fluide et élégante. Les scènes qu'elle dépeint sont d'une grande force et nous touchent en plein coeur. Mer agitée est avant tout un excellent roman mais il peut aussi être classé dans les thrillers psychologiques car l'auteur maintient le suspense jusqu'à la fin. Au final, une lecture bercée par le chant des vagues et addictive. Lien : http://au-pays-de-goewin.ove.. + Lire la suite.