Wild Par Cheryl Strayed (2014)

Posted on

Wild

Site De Telechargement Torrent Gratuit Wild FB2 PDF -De nombreuses publier votre livre électronique et de le distribuer aux libraires. La meilleure chose à propos des ebooks est qu'ils sont généralement moins chers que les versions cartonnées auto ils contournent le coût du transport, p l'édition, de la taxe de vente, etc.. Alors que vous pouvez vraiment profiter d'un livre numérique à partir de votre appareil, avoir un eReader rend encore and agréable et amusant.

Description du Wild

Site De Telechargement Torrent Gratuit Wild FB2 PDF - Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s'en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Che...

Détails sur le Wild

Titre de livre : 344 pages
Auteur : Cheryl Strayed
Éditeur : 10-18
Traducteur : Anne Guitton
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2264062207
Moyenne des commentaires client : 4.3 étoiles sur 5 482 commentaires client
Nom de fichier : wild.pdf (Vitesse du serveur 20.88 Mbps)
La taille du fichier : 17.75 MB

Commentaire Critique du Wild

Aziliz a écrit une critique à 06 janvier 2015. Aziliz donne la cote 482 pour Wild. Le pire, quand on perd sa mère aussi jeune, ce sont les regrets. De petites choses qui me faisaient mal rien que d'y penser : toutes les fois où j'avais levé les yeux au ciel quand elle essayait d'être gentille, eu un mouvement de recul lorsqu'elle me touchait ; le jour où je lui avais dit : "Tu ne trouves pas que je suis incroyablement plus sophistiquée que toi à vingt et un ans ?" En y repensant, ce manque d'humilité me donnait la nausée. Je me comportais en sale petite arrogante et, tout à coup, ma mère était morte. Oui, j'avais été une fille aimante et oui, j'avais été là pour elle, mais j'aurais pu mieux faire. Devenir ce que je l'avais suppliée de dire que j'étais : la meilleure fille au monde. + Lire la suite.
isabelleisapure a écrit une critique à 28 février 2016. isabelleisapure donne la cote 482 pour Wild. Marcher pour survivre c'est ce qu'entreprend sur un coup de tête Cheryl Strayed. Plus rien ne va dans sa vie, Entre une mère trop aimée, brutalement disparue en à peine trois mois après un diagnostic de cancer, un divorce douloureux et un lourd passé de toxicomane, Cheryl vacille. « J'avais pris la route pour réfléchir à ma vie, à tout ce qui m'avait brisée, afin de pouvoir me reconstruire ». Pour se mettre à l'épreuve, le moins que l'on puisse dire est qu'elle ne fait pas dans le détail. le « Pacific Crest Trail » sentier de randonnée reliant à la frontière mexicaine à la frontière canadienne, 1600 kms à vol d'oiseau sera son terrain d'action. Et elle marche du matin au soir, à travers des parcs naturels, des réserves protégées, des déserts, des montagnes, des forêts et des routes nationales. Malgré l'épuisement, les privations, la chaleur, la monotonie, la douleur, la soif, la faim elle avance. Malgré la peur des ours, des serpents à sonnettes ou des pumas, elle continue pas après pas, jour après jour. Parfois quelques rencontres, quelques mots échangés avec des randonneurs lui apportent un peu de distraction. Le plus souvent son seul compagnon est son sac à dos qu'elle a baptisé « Monster », tant il lui a donné de mal par sa taille et son poids monstrueux. « Wild » est un récit exceptionnel ou une jeune femme arrive à vaincre ses démons à force de volonté. On ne peut s'empêcher de ressentir de la sympathie pour elle tant est grand son courage. Beaucoup d'émotion tout au long de ce récit. Mais le rire est parfois au rendez-vous. « Wild » est un hymne à la nature, mais aussi un hymne au courage et au dépassement de soi. + Lire la suite.
Aziliz a écrit une critique à 04 janvier 2015. Aziliz donne la cote 482 pour Wild. En milieu d'après-midi, j'ai ressenti un tiraillement familier au bas-ventre et compris que j'allais avoir mes règles. Pour la première fois depuis que j'étais sur le chemin. J'avais presque oublié que ça arriverait. La nouvelle perception que j'avais de mon corps depuis le début de ma randonnée avait occulté mes anciennes habitudes. Finies les subtiles analyses pour savoir si j'étais infinitésimalement plus grosse ou plus mince que la veille. Finies les journées où j'étais de mauvaise humeur parce que je me trouvais mal coiffée. Toutes ces sensations mineures étaient oblitérées par la douleur franche qui ne me quittait pas, de mes pieds sanguinolents aux muscles de mes épaules et de mon dos, si noués et si brûlants que je devais m'arrêter plusieurs fois par heure pour faire des étirements qui m'offraient un peu de répit. + Lire la suite.