Gros Sur Le Coeur Par Carène Ponte (2018)

Posted on

Gros

Site De Telechargement Epub Gros Sur Le Coeur MOBI PDF -Au cours de la phase de définition rassemblez les informations que vous avez créées et recueillies lors de la phase Empathize. Appuyez sur la touche E p votre clavier vous devez modifier des informations de livre électronique pour le fichier, telles que l'éditeur. Vous y trouverez des informations spécialisées pour les avocats, les volontaires de contact, ainsi que de lois grecques et européennes. Les ressources sont divisées en groupes de droits de l'homme spécifiques à des réfugiés et en groupes de droits de l'homme généraux, et ordonnées grossièrement (selon ce que je peux comprendre sans les lire toutes en détail) par ordre croissant de complexité et de niveau d'anglais. Toutes les ressources resteront en ligne, une fois le cours terminé, à nouveau gratuitement. NON, auto la meilleure ressource est toujours la personne qui a écrit ce livre. Heureusement, la ressource en est assez puissante etest level conséquent, le nombre de fonctions ne sera pas un défi.Vous pouvez trouver tout ce que vous voulez et télécharger des livres gratuitement et sans frais. Les livres téléchargés au format Gros Sur Le Coeur PDF ou Kindle. Tous les livres sont en copie claire ici et tous les fichiers sont sécurisés, alors ne vous inquiétez pas. Vous pouvez trouver des livres en une recherche ou en naviguant sur le site Internet. Les livres téléchargés en Gros Sur Le Coeur PDF gratuitement et sans inscription. Des livres gratuits sur obooko sont disponibles dans tous les genres et catégories auxquels vous vous attendez, y compris les affaires, l'argent, les voyages, la philosophie, la santé, l'éducation, la politique, le new-age, etc. lire sur la plupart des appareils installés avec la technologie et les applications pour prendre en charge le format epub.

Description du Gros Sur Le Coeur

Site De Telechargement Epub Gros Sur Le Coeur MOBI PDF - C'est l'histoire d'une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile. C'est l'histoire d'un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent. C'est l'histoire d'un professeur d'allemand qui séduit. Mélissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, un nouveau lycée. Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre dégoût de soi, et renaissance.

Détails sur le Gros Sur Le Coeur

Titre de livre : 336 pages
Auteur : Carène Ponte
Éditeur : Michel Lafon
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 1022403168
Moyenne des commentaires client : 4.24 étoiles sur 5 27 commentaires client
Nom de fichier : gros-sur-le-coeur.pdf (Vitesse du serveur 28.31 Mbps)
La taille du fichier : 31.4 MB

Commentaire Critique du Gros Sur Le Coeur

Ninis47 a écrit une critique à 08 novembre 2018. Ninis47 donne la cote 27 pour Gros Sur Le Coeur. Carène Ponte est une auteure que j'adore. Ces récits sont toujours drôles et touchants, pleins de réalisme et de vie. J'ai eu l'occasion de la rencontrer il n'y a pas longtemps à Gradignan pour le salon Lire en Poche et en plus elle est vraiment adorable donc quand ce roman a été proposé je n'ai pas hésité bien longtemps. Nous rencontrons Mélissa 17 ans qui doit une nouvelle fois déménager car son père, militaire, est muté. Elle doit quitter son lycée, sa meilleure amie, toute sa vie et lorsque l'on rentre en terminale ce n'est pas une étape évidente, d'autant plus que Mélissa est complexe car elle se trouve trop grosse. Son arrivée dans son nouveau lycée ne va vraiment pas être simple pour elle... J'ai lu ce roman en une après midi, j'ai été totalement entraînée dans l'histoire de Mélissa. Ce petit livre a été le coup de poing en pleine face, le coup de coeur que je n'avais vraiment pas vu venir. Je savais qu'il traitait d'une adolescente complexée par son poids et du harcèlement scolaire, mais je ne m'attendais absolument pas à ressentir autant de choses et à prendre un gros uppercut par la figure. J'ai tout ressenti avec ce livre, je suis passée par une myriade d'émotions. de la joie, aux rires en passant par les pleurs et la colère, on a un vrai concentré de sentiments. Et c'est là qu'est le talent de Carène de nous faire vivre tout ça dans un si petit roman. Mélissa m'a énormément touchée. C'est une ado comme il en existe des centaines, à l'âge où l'on doute de soi,où l'on se cherche, où l'apparence est primordiale. Elle a un léger surpoids mais pour elle, c'est bien plus que ça. Quand elle était en terrain connu, dans un lycée où elle connaît tout le monde, où elle avait sa meilleure amie à ses côtés tout était facile mais dans son nouveau lycée, son surpoids va rapidement être pointé du doigt, et les railleries du départ vont vite prendre un tout autre tournant. Plus des chapitres passés, plus j'avais de la peine pour Mélissa. Ce qu'elle vit et ce qu'elle doit endurer est juste atroce et certaines situations m'ont retournée le coeur. C'est une jeune fille qui manque cruellement de confiance en elle et ce qu'elle vit au lycée ne l'aide absolument pas. A de nombreuses reprises j'avais envie de rentrer dans le livre pour lui faire un gros câlin et apaiser ses peines. Même si je n'ai pas été d'accord avec les décisions qu'elle prend à la fin du roman, je les ai comprise, à la vue de tout ce qu'elle endure tout au long du roman. Carène Ponte arrive à aborder un sujet grave qu'est le harcèlement scolaire en y mettant les mots justes, sans trop en faire, sans tomber dans le mélodrame toujours dans le réalisme et la justesse. Le personnage de Mélissa est tellement réaliste, et je crois que c'est ça qui fait la force de ce roman, c'est son réalisme. Mélissa pourrait être n'importe qui et ça m'a terriblement touché. J'étais à la fois peinée et très en colère pour ce que vit Mélissa et je me disais mince quelqu'un autour d'elle va bien réagir, et non... Et c'est ça le pire dans ces situations là, c'est que personne ne réagit. le harcèlement scolaire est un vrai problème de société que l'on ne doit plus taire et si des romans comme celui ci peuvent aider les gens à en prendre conscience tant mieux... Tout ce que Carène nous expose est ancré dans la réalité, on passe de moments de joie, de bien être à des moments plus durs qui m'ont tirés les larmes. J'ai tout vécu avec ce livre, du rire, de la joie, des larmes... C'est un roman très addictif et la plume de l'auteure est belle et réaliste. Vous l'aurez sans doute compris, ce roman est une pépite, un petit bijou qui devrait être mis entre toutes les mains, que tout le monde devrait lire et en particulier les ados... Mon avis ne rend absolument pas justice à cette histoire et à ce personnage, donc s'il vous plait, lisez le! + Lire la suite.
Jangelis a écrit une critique à 06 novembre 2018. Jangelis donne la cote 27 pour Gros Sur Le Coeur. Un livre IN-DIS-PEN-SA-BLE, à lire et faire lire ! Commence de façon assez classique. Mélissa 17 ans, déménage pendant les vacances. Furieuse de quitter son lycée, ses copines, son inséparable amie Camille. D'autant plus qu'elle a quelques problèmes avec son poids et son image, et craint d'avoir du mal à s'intégrer. Et ça va s'avérer bien pire que tout ce qu'elle pouvait craindre. La première partie semble assez classique, mais Carène Ponte se glisse étonnamment dans la peau d'une lycéenne. Au fil des lignes, j'ai retrouvé des souvenirs, mais surtout des sensations de mon adolescence, pourtant fort lointaine, et pas du tout concernée par ce problème de poids. Mais tout est tellement juste, tellement bien évoqué qu'on replonge immédiatement dans cette période. Au passage, je m'interroge, dans chaque roman où une scène de ce genre apparaît, sur la cruauté des professeurs de sport, qui semblent de génération en génération s'obstiner à faire constituer les équipes à chaque cours par deux leaders, qui appellent les élèves dans l'ordre de leur préférence. Ce qui crée un malaise énorme pour ceux qui ne sont jamais choisis, qui ont déjà des problèmes par ailleurs, et qu'on enfonce délibérément. Ces professeurs n'ont-ils jamais été ados ? C'est anecdotique dans un livre tellement fort par ailleurs, mais tellement condamnable pour des jeunes qu'on désespère un peu plus à chaque petite attaque. Et puis, après un début intéressant, le roman s'accélère soudain, et on ne peut plus lâcher Mél, à la fois angoissé et plein d'espoir pour elle. Des rencontres qui lui ouvrent des horizons, vont-elles enfin être positives, amitié, amour ... ou finir de l'enfoncer dans son mal-être ? Un brin de fantastique, qui n'en est pas vraiment mais qui donne une originalité au roman, et surtout, qui donne sans doute des pistes pour s'en sortir. Un livre sur le harcèlement scolaire comme je n'en avais jamais lu, qu'il faut absolument mettre entre toutes les mains. Celles des harcelés, parce qu'il aide à voir qu'on n'est pas seul, et qu'il est possible de s'en sortir. Celles des harceleurs ; pour les meneurs, je n'espère guère qu'une lecture suffira pour leur faire comprendre la cruauté de leur attitude, mais peut-être pourrait-on toucher les suiveurs, ceux sans qui le harcèlement ne pourrait être mené, ceux qui suivent parce que ça leur paraît drôle, ou surtout parce que c'est plus facile d'être dans le camp de la méchanceté que de se retrouver de l'autre côté (et ça bascule vite). Celles des adultes, famille et écoles, qui ne voient rien, n'entendent rien, ou ne veulent rien voir car ils ne savent pas trouver des solutions. Un tout petit passage qui pourrait passer inaperçu, mais pourtant révélateur de cette cécité volontaire des adultes : lors du voyage scolaire, les bagages de Mélissa sont perdus, elle se retrouve donc sans rien. Non contents de l'avoir installée dans la chambre de ses pires ennemies (est-ce donc trop difficile de repérer ça en classe ?) les profs lui conseillent de demander à se faire prêter des vêtements par les filles de sa chambre, sachant qu'elles sont toutes minces contrairement à Mélissa. Il est intéressant aussi de montrer qu'au delà du harcèlement, il est important de travailler sur l'image qu'on a de soi, qui peut nous entraîner dans le bon ou le mauvais sens, même s'il n'est pas question de se sentir responsable de ce qu'on subit. Important de lire aussi que parfois, on peut consentir à quelque chose mais parce que quelqu'un a pris la domination sur vous (j'ai un peu de mal à exprimer cela sans trop dévoiler de l'intrigue, mais c'est extrêmement bien rendu) J'ai découvert Carène Ponte en lisant Avec des Si et des Peut-être que j'ai beaucoup aimé, mais je ne m'attendais pas ici à un livre de cette intensité, ni à certains rebondissements, je n'ai vraiment pas pu le lâcher. J'admire l'autrice d'avoir probablement mis autant d'elle dans ce roman. Il n'a pas dû être facile à écrire. Ce doit être la réédition de Mélissa sac à gras, paru en numérique en auto-édition. Je félicite les Éditions Michel Lafon d'avoir décelé cette pépite dans les méandres du net, et de le mettre ainsi à disposition du plus grand nombre. Avec une courte postface donnant des pistes pour chacun, pour lutter contre le harcèlement. Lien : https://livresjeunessejangel.. + Lire la suite.
MissMymoo a écrit une critique à 19 février 2019. MissMymoo donne la cote 27 pour Gros Sur Le Coeur. Je remonte l’historique de la page, pendant près de trois heures, je lis chaque post, chaque commentaire qui sont comme autant de coups de couteau dans une plaie à vif..