La Dimension Fantastique, Tome 1 Par Barbara Sadoul (2003)

Posted on

La Dimension Fantastique, Tome 1

Telecharger Livre Audio Uptobox La Dimension Fantastique, Tome 1 En Français PDF DJVU -Vous pouvez modifier les paramètres pn'importe quelle webpage en simplement gliss-er la du panneau et en accédant à des tels que le quantity, blue tooth et 3G. Le site internet est segments telles que, le et le téléchargement torrent, offrant l'utilisateur plus d'options. Le site Web est simple et le processus de. Le site Web offre une navigation facile et vous pouvezet pour parcourir les classes et les sujets sans fin qu'ils ont à offrir. Il existe différents internet sites Internet pour une demande special et le choix est si vaste qu'il devient difficile de choisir le site Web à partir duquel vous souhaitez lire les livres.

Description du La Dimension Fantastique, Tome 1

Telecharger Livre Audio Uptobox La Dimension Fantastique, Tome 1 En Français PDF DJVU - Fantômes, revenants, monstres, automates grinçants, objets menaçants, personnages aux pouvoirs surnaturels... Ils sont tous là ! Ils approchent! Ce sont nos peurs qui se réveillent et prennent forme, grouillent et rampent à nos pieds... Entendez-vous les loups ? Surgis de l'imagination des plus grands écrivains classiques et modernes, ces personnages sont éternels. Ils raniment, le temps d'une lecture, la magie mais aussi les terreurs de l'enfance. Théophile Gautier...

Détails sur le La Dimension Fantastique, Tome 1

Titre de livre : 333 pages
Auteur : Barbara Sadoul
Éditeur : J'ai Lu
Catégorie : Récits
ISBN-10 : 2290335320
Moyenne des commentaires client : 3.59 étoiles sur 5 132 commentaires client
Nom de fichier : la-dimension-fantastique,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 28.2 Mbps)
La taille du fichier : 29.13 MB

Commentaire Critique du La Dimension Fantastique, Tome 1

Masa a écrit une critique à 15 mars 2017. Masa donne la cote 132 pour La Dimension Fantastique, Tome 1. « La dimension fantastique » est pour moi l'occasion de découvrir des auteurs classiques dont les noms sont intemporels. J'ai quelquefois honte de mon ignorance en littérature. J'ai donc opté pour faire un voyage au travers le temps pour visiter ces textes anciens. Ce recueil se compose de 13 nouvelles, d'une introduction par Barbara Sadoul et d'exercices littéraires – puisqu'il s'agit d'un livre pédagogique. Sommaire : → L'homme et le sable (Der Sandmann – 1816) – Ernst Theodore Amadeus Hoffman → La cafetière (1831) – Théophile Gautier → le portrait ovale (1842) – Edgar Allan Poe → le monstre vert (1852) – Gérard de Nerval → La montre du doyen (1860) – Erckmann-Chatrian → L'homme à la cervelle d'or (1866) – Alphonse Daudet → L'orgue du Titan (1873) – George Sand → Véra (1874) – Auguste Villiers de l'Isle-Adam → La chevelure (1884) – Guy de Maupassant → Je suis ailleurs (1926) – Howard Philips Lovecraft → La choucroute (1947) – Jean Ray → le meneur de loups (1947) – Claude Seignolle → Escamotage (1953) – Richard Matheson Ce qui est marrant, c'est que j'ai fait le jeu du saute-mouton, à savoir que la première nouvelle signée Ernst Theodore Amadeus Hoffman, je ne l'ai pas aimé, trop longue, mais qui démarrait plutôt bien avec un conte revisité sur le marchand de sable. La seconde, je l'ai adorée. Théophile Gautier m'a émerveillé, il m'a littéralement transporté dans cette chambre hantée – énorme coup de coeur. La troisième, je ne l'ai pas aimé. La quatrième, j'ai beaucoup aimé, un récit de malédiction. La cinquième ne m'a pas emballé. La sixième – celle d'Alphonse Daudet – m'a énormément plu. J'ai adoré ce conte fantastique d'un homme qui naît avec le cerveau en or. George Sand nous propose une excursion dans les pentes des volcans d'Auvergne. À défaut d'une histoire passionnante, j'ai beaucoup aimé ces descriptions de paysages. Les textes de Auguste Villiers de l'Isle-Adam et de Guy de Maupassant ne m'ont pas laissé le moindre souvenir de lecture. Quant à Howard Phillips Lovecraft, je suis toujours réfractaire à son écriture pourtant très chirurgicale. Les auteurs très populaires et moi, ne sommes visiblement pas amis. J'ai pris plaisir à retrouver Jean Ray, même si son histoire n'est pas la meilleure qu'il a écrite. Par contre, quelle belle surprise que le récit de Claude Seignolle. Une belle histoire magnifique et surtout qui est très bien écrite. J'ai beaucoup aimé cette mélodie de mots. Pour terminer, Richard Matheson m'avait habitué à bien mieux que ça. Je me suis endormi sur la dernière nouvelle. J'avoue que de voir tous ces noms célèbres et classiques, m'ont quelque peu freiné à le lire. Si j'avais eu d'autres romans dans ma PAL – qui s'est miraculeusement réduite –, je l'aurais laissé encore quelque temps prendre la poussière. Un je-ne-sais-quoi de psychologique m'a bloqué. Pourtant, une fois la lecture commencée, j'ai été charmé par la découverte de ces grands noms. Je retiens surtout deux textes qui m'ont époustouflé, deux coups de coeur : « La cafetière » de Théophile Gautier et « L'homme à la cervelle d'or » d'Alphonse Daudet. Qui sait, ces deux rencontres pourraient ouvrir une voie vers de nouvelles lectures. + Lire la suite.
Missonly a écrit une critique à 29 septembre 2015. Missonly donne la cote 132 pour La Dimension Fantastique, Tome 1. C'est un plaisir de ce plonger dans ce livre de recueil de nouvelles fantastiques qui regroupe des histoires de vampires, de monstres ou de fantômes ou de faits surnaturels. Cela fait découvrir des auteurs que je n'ai pas encore lu. Amatrice du genre, je ne peux qu'apprécier et ce n'est pas fini, il y a d'autres tomes à lire !.
Ophelien a écrit une critique à 23 janvier 2015. Ophelien donne la cote 132 pour La Dimension Fantastique, Tome 1. 13 nouvelles fantastiques et classiques à savourer au coin du feu, le soir, ou la nuit, pour bien s'immiscer dans l'ambiance ! L'idée est bonne : réunir des maîtres du fantastique et d'autres que l'on n'aurait peut-être pas imaginé dans ce style. Personnellement j'ai adoré "Véra" d'Auguste Villiers de l'Isle-Adam : plus qu'une histoire un véritable poème. Il maîtrise bien les mots et les accordent avec perfection. "La chevelure" de Guy de Maupassant : une petite merveille. Ou la toute dernière, très dérangeante "Escamotage" de Richard Matheson. J'ai été moins fan des autres, certaines ne m'ont pas fascinées, et sont restées même un peu trop brouillons à mon goût. Néanmoins ça reste un bon livre pour découvrir des nouvelles fantastiques !.