Art Par Yasmina Reza (2004)

Posted on

Art

Telechargement Sans Inscription Art PDF PDB CHM -Notre bibliothèque contient des éditions uniques de livres Art pdf dans de nombreuses groups, y compris la amusing, manhattan project nonfiction et les genres pour enfants. C'est une ressource de haute qualité pour les livres Art PDF gratuits, qui sont une version numérisée des livres qui ont atteint le statut p general community. Manhattan project bibliothèque obooko vous garantit une lecture quels que soient vos goûts. Il contient une vaste gamme de gratuits en ligne dans tous les genres, y compris pour les femmes.

Description du Art

Telechargement Sans Inscription Art PDF PDB CHM - 'Mon ami Serge a acheté un tableau [...] un tableau blanc avec des liserés blancs.' Médecin dermatologue, Serge aime l'art moderne et Sénèque, qu'il trouve 'modernissime'. Ingénieur dans l'aéronautique, Marc a des goûts plus traditionnels et ne comprend pas que son ami Serge ait pu acheter 'cette merde deux cent mille francs'. Quant à Yvan, représentant dans une papeterie, il aimerait ne contrarier aucun de ses deux précieux amis. Mais les disputes esthétiques autou...

Détails sur le Art

Titre de livre : 255 pages
Auteur : Yasmina Reza
Éditeur : Magnard
Catégorie : Pièce De Theatre
ISBN-10 : 221075447X
Moyenne des commentaires client : 4.05 étoiles sur 5 563 commentaires client
Nom de fichier : art.pdf (Vitesse du serveur 26.55 Mbps)
La taille du fichier : 18.33 MB

Commentaire Critique du Art

patatipatata a écrit une critique à 04 juin 2012. patatipatata donne la cote 563 pour Art. Trois hommes amis de longue date. Marc, mentor du trio, ne va pas supporter que Serge achète une toile d'un peintre contemporain sans lui avoir demandé son avis. Par cet acte solitaire, il s'émancipe de l'emprise de Marc. C'est ce que Marc ne peut accepter, au point de remettre en cause leur amitié. Yvan jouera le rôle de tampon dans l'affrontement qui va les opposer. On ne peut s'empêcher de penser à la pièce de Nathalie Sarraute «pour un oui, pour un non» où une amitié se brise pour un petit silence entre deux mots : «-c'est bien.... ça !». Un rien qui en dit long. Comment Serge sauvera cette amitié, je ne vous le dévoilerai pas. Ce serait vous enlever le plaisir de découvrir la chute. On rit beaucoup à la lecture de cette pièce, et le monologue d'Yvan avec sa mère au téléphone est à pleurer de rire. ( ceux qui ont eu la chance d'assister à la représentation doivent encore se souvenir de l'interprétation inoubliable de Pierre Arditi dans ce rôle). Selon moi, ne voir qu'une critique acerbe de l'art contemporain serait réducteur. C'est avant tout une formidable réflexion sur l'amitié. + Lire la suite.
Nastasia-B a écrit une critique à 10 avril 2016. Nastasia-B donne la cote 563 pour Art. MARC : Cher ? SERGE : Deux cent mille. MARC : Deux cent mille ?... [...] SERGE : Mais mon vieux, c'est le prix. C'est un ANTRIOS ! MARC : Tu n'as pas acheté ce tableau deux cent mille francs ! SERGE : J'étais sûr que tu passerais à côté. MARC : Tu as acheté cette merde deux cent mille francs ?!.
Nastasia-B a écrit une critique à 22 septembre 2014. Nastasia-B donne la cote 563 pour Art. Dans « Art », Yasmina Reza pose des questions indécentes. Indécentes car embarrassantes. Embarrassantes car touchant trop à l'intime de notre façon de fonctionner, aussi bien en amitié qu'en société. Trois amis, Serge, Marc et Yvan, connaissent une amitié sans ombre depuis une quinzaine d'années. Jusqu'au jour où Serge achète le tableau d'un artiste contemporain renommé. Ce tableau coûte une petite fortune et est essentiellement blanc, peut-être avec de vagues nuances gris clair par-ci par-là. Ce tableau et tout ce qu'il représente (son acquisition à prix exorbitant, sa relation au monde « branché art », son apparent monochrome dénué de sens) va semer la discorde entre les trois hommes. Marc trouve le tableau absolument nul et ne se prive pas de le dire à Serge, qui forcément le prend mal. Marc essaie d'obtenir l'appui d'Yvan afin de convaincre le détenteur du tableau. Yvan ménage la chèvre et le chou dans une position fort inconfortable sachant qu'il est lui-même englué dans une affaire de mariage pas des plus simples à régler. Ce tableau va donc semer les graines de la discorde entre nos trois compères (lors de la création de la pièce en 1994, le rôle de Serge était tenu par Fabrice Luchini, celui de Marc par Pierre Vaneck et celui d'Yvan par Pierre Arditi) et faire ressortir bon nombre de non-dits et même faire questionner les protagonistes sur le fondement même de leur amitié. Quelle part d'égoïsme y a-t-il dans une relation d'amitié ? Quelle part d'accaparement ? Quelle part de manipulation ? Quelle part de vanité ? Quel rôle y joue l'étiquette sociale ? Quelle carte dans le jeu des relations amicales de l'autre jouons-nous et quelle carte dans notre propre jeu représente-t-il ? Pour quelle(s) raison(s) acquérons-nous des objets de valeur ? Quelle est la part du jugement esthétique et celle du jugement social que nous attribuons à certaines oeuvres ? Qui sont les plus à même d'attribuer des significations aux oeuvres abstraites ? Autant de questions (et probablement beaucoup d'autres) que soulève cette admirable petite comédie sociale, drôle, philosophicaustique, très corrosive par endroits, ironique souvent et dont vous auriez tort de vous priver. Mais tout ceci n'est que ma vision subjective de l'Art, autant dire, pas grand-chose. + Lire la suite.