Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition Par Nancy Springer (2007)

Posted on

Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition

Telecharger Ebooks Uptobox Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition PDB PDF -Belle façon d'obtenir votre pour héberger vos Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition livres que vous pouvez personnaliser. Par conséquent, vous pouvez vous connecter àn'importe lequel, voire à plusieurs, pour explorer les Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition livres de votre choix et de vos besoins. Le livre est attrayant, facile à lire sur ordinateur et lisible de manière raisonnable sur mon Kindle paper white. Votre livre Smashword dupliquera d'autres endroits si vous ne regardez pas attentivement. Par conséquent, si vous voyez un livre de votre choix sur Google engage in guides, vérifiez tout d'abord Amazon et le fournisseur natif de votre appareil, vehicle cet e book existe probablement également. Le téléchargement d'ebooks sur deux software est beaucoup plus simple que le suivi de plusieurs software. Vous pouvez lire des Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition livres Nook dans le navigateur Web de votre Mac avec Nook for Internet.Une fois que vous avez cliqué sur OK, vous avez converti fichier PDF en fichier Microsoft entry. Si le PDF vous invite à entrer un mot de passe pour visualiser, éditer ou apporter des modifications, essayez de trouver le mot de passe. Téléchargement gratuit de au format PDF Télécharger Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition le livre électronique 23e version Principes et pratique de la médecine p Davidson gratuitement Télécharger Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition gratuitement les ouvrages médicaux.

Description du Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition

Telecharger Ebooks Uptobox Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition PDB PDF - S'il est une chose que j'aimerais savoir, c'est pourquoi ma mère m'a nommée ' Enola '. Enola qui, à l'envers, se lit: alone. En anglais: seule. Et c'est bel et bien seule que je me suis retrouvée le jour de mes quatorze ans, ma mère ayant disparu de notre manoir de façon inexpliquée. J'ai alors été contrainte d'en informer mes frères aînés que je n'avais pas revus depuis dix ans - Mycroft et Sherlock Holmes. Or ce n'était pas eux qui a...

Détails sur le Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition

Titre de livre : 443 pages
Auteur : Nancy Springer
Éditeur : Nathan
Traducteur : Rose-Marie Vassallo-Villaneau
Catégorie : Mystère
ISBN-10 : 2092513001
Moyenne des commentaires client : 3.9 étoiles sur 5 304 commentaires client
Nom de fichier : les-enquêtes-d-enola-holmes,-tome-1-la-double-disparition.pdf (Vitesse du serveur 27.94 Mbps)
La taille du fichier : 24.11 MB

Commentaire Critique du Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition

LeScribouillard a écrit une critique à 14 mars 2018. LeScribouillard donne la cote 304 pour Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition. Comme il y a un courant néo-lovecraftien, il y a un courant néo-holmesien, le concept étant sur le papier de repopulariser l'univers d'un auteur mythique en le débarrassant des scories racistes et misogynes de ce dernier, dans les faits de créer un maximum de films, de livres ou de séries TV racontant la jeunesse de Holmes, la vie d'un membre de sa famille, voire même sa vieillesse, sans se soucier de la corrélation ni avec les autres oeuvres, ni même parfois avec celles d'Arthur Conan Doyle. Au premier rang de cette mitraille intellectuelle, il y a évidemment le livre jeunesse, sous le prétexte qu'il faut que les enfants, d'une façon ou d'une autre, connaissent le cultissime détective comme toute personne qui se respecte. Sauf que voilà : à trop parler du Sherlock Holmes, à trop vendre du Sherlock Holmes, le personnage se retrouve relégué au fond du placard des D Artagnan et autres Merlin l'Enchanteur : celui des personnages réduits à une série ou bien de clichés, ou bien de spin-offs par des éditeurs désireux d'un yacht de croisière, pour qu'au final les gamins s'en désintéressent et se tournent vers des futilités moindres telles que la nouvelle vidéo de Squeezie. Alors, Enola Holmes, qu'est-ce que ça vaut au final ? C'est jeunesse après tout, et c'est une série à rallonge sur une soeur qu'on ne connaissait pas et qui hop ! comme par miracle, prend la première place de l'univers de Doyle ! Eh bien, s'il y avait une série avec laquelle on pourrait faire un parallèle efficace entre le courant néo-lovecraftien et celui néo-holmesien, ce serait celle-là : au lieu de nous refourguer des protagonistes mâles, blancs et xénophobes sur les bords, Nancy Springer nous fait pénétrer dans l'avant-guerre par ses principales victimes : les femmes et les ouvriers. Toutes les mauvaises conditions sociales sont pointées du doigt, en dénonçant chaque mauvais traitement avec une pelletée d'exemples. Si par bonheur l'auteure ne fait pas empiéter le côté engagé sur celui du récit, il n'en est pas moins qu'elle passe à rebrousse-poil toute l'idéologie victorienne à laquelle Doyle était adepte, jusque dans les plus petits détails (cf. les opinions trop tranchées sur les Romanichels). C'est bien sûr une bonne chose, mais trop insister sur l'ampleur peut parfois la faire oublier. Mais qu'on ait pu distiller efficacement ou non le message féministe et socialiste n'est pas ce qui compte le plus au final, car nous sommes dans un roman policier, que diable ! Est-ce que nous avons affaire à une bonne enquête ? Pas trop. Il s'agit de retrouver un gosse de riche qui s'est fait la malle. Allons bon, v'là aut'chose. Pas une très bonne idée de commencer une série d'au moins six tomes par un mystère aussi précaire. Et là, vous me dites : Pas étonnant d'avoir choisi un public jeunesse ! Je dois dire, moi aussi, que je m'attendais à mieux de la part de la soeur de Sherlock qui serait, selon la quatrième de couverture, encore plus grande détective que lui. Sauf que. Comment est-ce qu'une femme peut-elle être détective dans le Londres victorien, avec a fortriori deux frères célèbres qui cherchent quasi à la mettre au couvent ? Pour cela, il faut savoir brouiller les pistes, et avec un enquêteur aussi réputé, il faudra prendre sa logique à contresens. Enola connaît le système de déduction de son frère, elle met donc en place des fausses évidences et profite de son statut de femme pour masquer son intelligence. Par la suite, elle utilise toutes sortes de messages codés et de déguisements, ce qui fait qu'on en apprend pas mal sur comment devaient se débrouiller les James Bond de l'époque. Mais plus encore, l'idée de mettre Sherlock Holmes en antagoniste, voulant brider sa soeur pour mener ses enquêtes par lui-même, était brillante. le personnage n'est pas dénaturé, restant dans son aura intelligente et grinçante, mais exhibant cette fois-ci toute la facette sombre et cynique de son génie. Aucun besoin de Moriarty, sans compter que désormais le méchant n'est pas tout noir et on espère de lui qu'il montre enfin un peu d'humanité à sa rivale. Par contre, au niveau du style, il y avait matière à mieux faire. Les petites digressions sont de mise dans la narration d'Enola, plus ou moins justifiées. Finalement, les seuls chapitres bien racontés sont le prologue et l'épilogue, au présent de la troisième personne, faisant régner une atmosphère noire et crépusculaire bien, bien plus digne de Sherlock Holmes que le reste du texte qui sera même adapté en BD rose à paillettes (quand ils veulent un yacht, c'est qu'ils veulent un yacht). Au final, "Les enquêtes d'Enola Holmes" est une série pas mauvaise du tout, dont on espère néanmoins un peu mieux de la plume, et surtout des intrigues vue l'intelligence de sa protagoniste. À voir si les tomes suivants rectifieront le tir. + Lire la suite.
claireo a écrit une critique à 16 janvier 2018. claireo donne la cote 304 pour Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition. Tout à la fois enquête policière et roman d'aventure, on rentre vite dans l'histoire. Enola est une héroïne dynamique et intéressante, qui essaie de s'en sortir dans un siècle ou ce n'est pas facile pour les filles. Petite soeur de Sherlock Holmes, elle va suivre les traces de son frère, tout en essayant de rester indépendante..
BDGest a écrit une critique à 29 septembre 2015. BDGest donne la cote 304 pour Les Enquêtes D'Enola Holmes, Tome 1 : La Double Disparition. La double disparition constitue une jolie surprise qui, à l’image de cette superbe couverture mate aux belles surimpressions vernies, met en valeur tous les talents d’auteure de la dessinatrice aixoise ..