Mes Chères Voisines Par Marisa De Los Santos (2010)

Posted on

Mes Chères Voisines

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse Mes Chères Voisines In French MOBI PDF -Cliquez sur OK, puis sur le bouton Créer de la barre d'outils et choisissez le fichier à protéger. Les fichiers P D F peuvent être difficiles à gérer pour les logiciels de lecture d'écran. Il existe plusieurs types de formats de fichier de sortie pour convertir un file PDF. Le format P D F (Portable Document Format) est conçu pour fournir une impression précise de fichiers pouvant inclure du texte et des graphiques. Vous ne pouvez pas savoir si un livre Mes Chères Voisines est disponible au téléchargement ou non. Les livre Mes Chères Voisiness de la série peuvent être utilisés outfit comme un cours complet ou pour cibler des compétences spécifiques. Le deuxième livre Mes Chères Voisines de la série, tunes Café Maracanda, at the Garden household et le troisième, sont également disponibles gratuitement sur notre site.

Description du Mes Chères Voisines

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse Mes Chères Voisines In French MOBI PDF - La banlieue américaine ne se résume pas à ses pelouses manucurées, ses parterres de fleurs bien ordonnés et ses barbecues entre voisins. A travers des portraits de femmes tout en nuances, Marisa de los Santos révèle les fêlures d'une société obsédée par la perfection. Cornelia Brown en surprend plus d'un lorsqu'elle décide de quitter l'agitation de Manhattan pour s'installer dans une banlieu...

Détails sur le Mes Chères Voisines

Titre de livre : 317 pages
Auteur : Marisa De los Santos
Éditeur : Les Presses De La Cite
Traducteur : Anouk Neuhoff
Catégorie : Mystère
ISBN-10 : 2258079454
Moyenne des commentaires client : 3.56 étoiles sur 5 27 commentaires client
Nom de fichier : mes-chères-voisines.pdf (Vitesse du serveur 21.95 Mbps)
La taille du fichier : 26.01 MB

Commentaire Critique du Mes Chères Voisines

Cielvariable a écrit une critique à 02 juin 2018. Cielvariable donne la cote 27 pour Mes Chères Voisines. L'amour n'est pas tout : il n'est ni viande ni eau. Peut-être serai-je amené à vendre ton amour en échange de la paix. A tronquer contre un diner le souvenir de cette nuit. Cela se peut. Je ne crois pas que j'accepterais..
lejardinauxlivres a écrit une critique à 26 septembre 2016. lejardinauxlivres donne la cote 27 pour Mes Chères Voisines. Mes chères voisines est un roman à trois voix: celles de Cornélia, Piper et Dev. D'abord, Cornélia qui s'est enfuit de la ville, où elle étouffait, pour emménager dans cette banlieue douillette où elle pense que ses espoirs vont enfin se concrétiser. Entre son désir d'enfant, et son envie de s'intégrer à la communauté, elle va devoir batailler dur! Ensuite, Piper, la vipère du quartier, qui aime les pelouses bien tondues, les fleurs bien entretenues, va voir son univers de perfection s'écrouler petit à petit, à la suite des nombreuses catastrophes qui vont craqueler son masque de rigidité. Enfin Dev, 13 ans. Bien plus intelligent que la plupart des enfants de son âge (et que beaucoup d'adultes). Sa vie, entre un collège pas fait pour lui, et une mère complice qui est sa meilleure amie, va changer du tout au tout quand sur un coup de tête, Lake, sa mère, décide de déménager à l'autre bout du pays. Un trio bien sympathique qui est entouré de pleins de personnages, amusants, étranges ou carrément loufoques, qui m'ont fait passer un très bon moment. le final est très réussit, on comprend ce qui lit certains personnages, la clé du mystère! + Lire la suite.
afleurdemots a écrit une critique à 24 septembre 2013. afleurdemots donne la cote 27 pour Mes Chères Voisines. Cornelia et son mari Teo viennent de quitter New York pour un quartier résidentiel. La jeune femme a beaucoup de mal à trouver sa place dans ce tout nouvel univers au milieu de ses voisines avec lesquelles elle partage peu de points communs et avec une en particulier: Piper Truitt, la « reine des abeilles ». Heureusement, Cornelia fait aussi la rencontre de l'excentrique Lake, mère célibataire qui tout comme elle vient de débarquer avec son fils, Dev. Chik Lit' ? Dificile de vraiment le dire, ça me fait plus penser à du Pancol, dans la verve de « les yeux jaunes des crocodiles » où les vies de différents personnages se croisent, où on suit tour à tour chacun des protagonistes. D'ailleurs certains personnages m'ont clairement fait penser à ceux de Katerine Pancol. En fait, le livre se construit autour de trois principales intrigues dont certaines vont se croiser ou rejoindre par la suite. Il y a d'abord celle autour de Cornelia et de son arrivée dans cette banlieue résidentielle. A priori le couple qu'elle forme avec Teo est un ménage heureux, une histoire d'amour née après des années d'amitié; on sent que c'est du solide. Puis on découvre une blessure profonde. Un désir d'enfant qui n'arrive pas à se concrétiser, une fausse couche par le passé… Ensuite nous avons Piper, « reine des abeilles » (et aussi reine des glaces tant elle est chaleureuse!), elle est bien installée dans ce quartier avec son mari, leurs deux enfants. Elle est populaire, a de nombreuses amies, incarne une certaine forme de réussite et à prime abord ne paraît pas très sympathique avec ses réflexions, ses piques et ses remarques acerbes. Pourtant sa vie est loin d'être aussi lisse qu'il n'y paraît: entre son couple qui bat de l'aile et sa meilleure amie, Elizabeth qui souffre d'un cancer (autre gros morceau du livre), Piper va se révéler bien plus courageuse et attentionnée que ce qu'on pourrait penser, consacrant tout son temps et toute son énergie à prendre soin de sa meilleure amie. Entre Cornelia et elle, le courant ne va pas franchement passer dans un premier temps mais les épreuves qu'elles vont affronter chacune de leur côté va finir par les rapprocher peu à peu. Enfin il y a Dev, petit génie de 13 ans qui vient lui aussi d'emménager dans le coin avec sa mère, Lake, qui l'a élevé seule. Après avoir passé une année scolaire désastreuse, il va trouver enfin sa place dans cette nouvelle école où il fera la connaissance de Lyssa, une jeune fille « complètement désaxée » ainsi que d'Aiden et commencera enfin à goûter au bonheur. Seule ombre au tableau: il ne connaît pas son père et se pose beaucoup de questions (il se pose beaucoup de questions de façon générale) sur les raisons qui ont véritablement poussées sa mère à vouloir déménager ici de façon aussi subite: troisième intrigue. Sa quête de vérité, avec l'aide d'Aiden, Lyssa et de Clare (son coup de foudre) lui permettra peu à peu de rassembler les pièces manquantes de son existence mais mettra aussi en avant les mensonges de sa mère. Ajoutez à ces principaux personnages des personnages secondaires décapants: je pense par exemple à Toby le frère de Cornelia, qui a l'insouciance et le comportement d'un gamin de 12 ans; ou à sa soeur Collie qui alors que Cornelia voudrait avoir ses conseils, lui délivre un mail interminable où elle dresse une analyse quasi psychiatrique de son comportement… du bonheur! C'est facile à lire, on tourne les pages à une vitesse folle. Sans oublier quelques pointes d'humour, des répliques parfois très drôles qui pimentent le tout et rende définitivement ce moment de lecture agréable. Je me suis sacrément prise d'affection pour Cornélia, ce petit bout de femme pleine d'humour. Ce sont peut-être les chapitres qui lui étaient consacrés que j'ai le plus pris de plaisir à lire avec ceux de Piper. Lake et son fils, Dev troisième narrateur de ce livre, m'ont beaucoup rappelé la relation mère/fils de Shirley et Gary dans « les yeux jaunes des crocodiles » mais pour le coup, j'ai moins apprécié les passages qui lui étaient dédiés; sa façon de réfléchir, de penser avec toutes les allusions scientifiques, sa manie à comparer ses sentiments ou ce qui lui arrivait avec des théories scientifiques à tout bout de champ m'a rapidement tapé sur les nerfs. Quant à Piper, je l'ai bien aimée. Comme l'indique le résumé, on se rend vite compte que sous ses airs de fille superficielle, il y a une personne profondément bonne, généreuse et attentionnée mais qui se soucie beaucoup trop de l'opinion des autres. Toute l'intrigue autour de la maladie d'Elizabeth m'a beaucoup touchée. Enfin pour parler de la fin sans tomber dans le spoiler, je trouve la façon dont les intrigues se rejoignent inattendue et réussie; en revanche le dernier chapitre intitulé « dix mois plus tard » n'apporte rien d'après moi. + Lire la suite.