Good Morning, Midnight Par Lily Brooks-Dalton (2017)

Posted on

Good

Sites Telechargements Gratuits Good Morning, Midnight Paperback PDF PDB CHM -Vous pouvez remonter jusqu'à manhunter création p la page. Si une page p vérification apparaît, entrez dans la zone de texte le texte affiché dans une police déformée. Une webpage s'ouvrira affichant la couverture du livre dans un e-reader intégré à votre navigateur. Une fois que vous vous êtes authentifié, vous pouvez analyser gratuitement toutes les pages de fans de Facebook.

Description du Good Morning, Midnight

Sites Telechargements Gratuits Good Morning, Midnight Paperback PDF PDB CHM - Augustin, un brillant astronome, est en mission dans l'Arctique lorsque sa base est évacuée. Alors que les militaires rapatrient ses collègues, il refuse de quitter l'Observatoire. Quel que soit le danger, il veut finir ses jours ici, les yeux dans les étoiles. La rencontre avec une fillette de huit ans change ses plans : il doit reprendre contact avec le monde pour qu'elle soit sauvée. Mais toutes ses tentatives restent sans réponse… Alors qu'une je...

Détails sur le Good Morning, Midnight

Titre de livre : 496 pages
Auteur : Lily Brooks-Dalton
Éditeur : Les Presses De La Cite
Catégorie : Mystère
ISBN-10 : 2258133955
Moyenne des commentaires client : 3.29 étoiles sur 5 34 commentaires client
Nom de fichier : good-morning,-midnight.pdf (Vitesse du serveur 28.44 Mbps)
La taille du fichier : 15.02 MB

Commentaire Critique du Good Morning, Midnight

Cricri124 a écrit une critique à 12 février 2017. Cricri124 donne la cote 34 pour Good Morning, Midnight. Ainsi prend fin le monde, non dans une explosion mais dans un murmure. TS Eliot. Cette citation qui illustre la quatrième de couverture pourrait laisser à penser qu'il s'agit d'un livre sur l'apocalypse. Que nenni! (D'ailleurs la quatrième de couv révèle également un autre élément qu'elle aurait mieux fait de taire!) Dans ce livre, la fin du monde n'est réellement que murmurée, elle n'est qu'un décor un peu flou visant surtout à mettre en scène l'homme, ses convictions et ses doutes. Plus qu'un livre de SF, il s'agit d'un livre d'introspection axé principalement sur 2 personnages: Augustin, dit Augie, un astronome solitaire de 78 ans, et Sully une jeune astronaute passionnée. A des milliers de kilomètres l'un de l'autre, tous deux sont amenés à s'interroger sur leur vie, leur choix, les sacrifices qu'ils ont été amenés à faire, ponctués d'espoirs et de désillusions. 2 personnages, et 2 histoires que nous découvrons à tour de rôle. L'écriture est délicate. Les descriptions de l'Arctique et de l'espace sont fabuleuses. Les nuances de la solitude se déclinent de mille et une manières entre l'immensité immaculé de l'Arctique, celles infinies de l'espace, ou celles atrophiées des sentiments. La délicieuse ambivalence du titre, Good Morning, Midnight, se relaie au fil des pages et de ces 2 histoires confinées au sein d'un espace temps délimité, comme une période de transition d'une époque à une autre, d'un monde à un autre. Et pourtant, pourtant...alors que cette histoire avait tout pour me plaire, je me suis ennuyée. J'ai eu du mal à accrocher à certains personnages, en particulier celui d'Augie. Son absence d'empathie envers les autres m'a agacé. J'ai également trouvé, en refermant ce livre, que bien trop de questions restaient ouvertes, pas seulement sur le contexte mais aussi sur les personnages. J'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur Iris, cette énigmatique et silencieuse fillette, par exemple. Pour moi, il y a trop d'éléments sans réponses pour que ce livre n'appelle pas une suite, même si rien n'est évoqué en ce sens. Entre ces questions ouvertes et le résumé éditeur, au final, je reste sur ma faim. Et c'est bien dommage. Car ce livre a d'indéniables qualités, comme ces descriptions de l'Arctique et de l'espace, de l'aérospatiale et des communications, ou de ces personnages de l'extrême pétris de vulnérabilités. Certes, je le déconseille aux aficionados d'action et de suspens, mais il trouvera indéniablement ses adeptes. Malheureusement, cette fois, je ne ferai pas partie du voyage. Je remercie cependant Babelio et les éditions Presses de la Cité pour cette découverte. + Lire la suite.
lilice_brocolis a écrit une critique à 19 janvier 2017. lilice_brocolis donne la cote 34 pour Good Morning, Midnight. Continents et pays ne rimaient à rien pour Augustin, qui ne s'intéressait qu'au ciel, à ce qui se déroulait de l'autre côté de la fenêtre atmosphérique. Il avait une solide éthique professionnelle, un ego boursouflé. Éternel insatisfait, quelle que soit l'excellence de ses résultats, il ne recherchait ne la réussite ni la célébrité, ne songeait qu'à l'Histoire : il voulait fendre l'univers comme une pastèque bien mûre et mettre de l'ordre dans le fouillis de pépins devant ses collègues abasourdis. Saisir entre ses mains le fruit rouge et juteux, sonder les entrailles de l'infini, être ramené à l'aube des temps et avoir un aperçu de l'origine du monde. Il voulait qu'on se souvienne de lui. + Lire la suite.
lilice_brocolis a écrit une critique à 19 janvier 2017. lilice_brocolis donne la cote 34 pour Good Morning, Midnight. Sully retourna vers Petite Terre, flottant dans les tours et détours de l'astronef : des parois en apparences vides, tapissées de mémoire informatique et d'électronique, les organes de l'Aether camouflés derrière ses tunnels gris clair. [...] Elle traversa un étroit tunnel où la pesanteur la rattrapa et atterrit assez brutalement sur la plate-forme du carrousel, entre le canapé et les appareils de gymnastique. Le sol se colla à ses pieds comme si les semelles de ses chaussures étaient munies de ventouses. + Lire la suite.