Say I Love You, Tome 1 Par Kanae Hazuki (2014)

Posted on

Say

Telecharger Livre Gratuit Say I Love You, Tome 1 En Français PDF FB2 -La prochaine étape pour rendre twist novel online est d'effectuer la transformation. Vous réfléchissez à manhunter generation d'un livre en ligne qui se present aujourd'hui orient de savoir opinion créer un fichier Say I Love You, Tome 1 PDF au format Flip comme un livre. Non seulement vous allez créer un livre en ligne, mais tout le monde love! Iln'est pas facile de créer un livre en ligne, ni p convertir un fichier Say I Love You, Tome 1 PDF en un livre for-me ou non par Adobe. Un seulement cela, mais vous savez aussi comment faire du livre Flip en ligne gratuitement! Vous pouvez créer un livre en ligne à partir de document, mais le plus souvent. Vous pouvez faire un livre en ligne à propos de pratiquement tout, et tout à coup, il est meilleur que jamais!

Description du Say I Love You, Tome 1

Telecharger Livre Gratuit Say I Love You, Tome 1 En Français PDF FB2 - Mei, 16 ans, est le souffre-douleur de son lycée. Harcelée par ses camarades, elle n’a aucun ami jusqu’au jour où elle frappe par erreur Yamato, l’élève le plus populaire du lycée. Sidéré du manque d’intérêt qu’elle lui porte, Yamato décide de se rapprocher de cette fille singulière. Malgré les moqueries de ses camarades, il la salue, lui parle et l’invite, sans se soucier d’être ignoré par une Mei bien étonnée qu’on lui témoigne tant d’attentions. C’est le début d...

Détails sur le Say I Love You, Tome 1

Titre de livre : 254 pages
Auteur : Kanae Hazuki
Éditeur : Pika Edition
Catégorie : Manga
ISBN-10 : 2811615598
Moyenne des commentaires client : 3.78 étoiles sur 5 49 commentaires client
Nom de fichier : say-i-love-you,-tome-1.pdf (Vitesse du serveur 23.23 Mbps)
La taille du fichier : 26.16 MB

Commentaire Critique du Say I Love You, Tome 1

SerialBookineuse a écrit une critique à 07 juillet 2017. SerialBookineuse donne la cote 49 pour Say I Love You, Tome 1. Les mangas mettent souvent en scène des personnages victimes de brimades à l'école ce qui reflète en soi la dure réalité de certains étudiants nippons. Dans un pays où la violence psychologique prévaut sur les agressions physiques, la pop culture japonaise met en lumière ces débordements et tente de passer un message préventif sous forme de divertissement. Say I love you de Kanae Hazuki constitue un exemple parmi d'autres. J'avais commencé ce manga y a un bail mais j'ai décidé de le relire pour me rafraîchir la mémoire en vue de cet avis. Comme je m'y attendais, ça a été une lecture légère et sans prise de tête, qui m'a fait passer un bon moment ! Nous suivons donc Mei Tachibana, une jeune fille de 16 ans qui subit les railleries de ses camarades depuis l'enfance sans raison apparente. Il faut dire que les enfants n'ont souvent besoin d'aucun motif pour s'en prendre aux plus vulnérables. Mei décide alors de faire profil bas et tire un trait sur toute interaction sociale avec son entourage. Elle arrive ainsi à vivre, plus ou moins, une scolarité tranquille en étant le plus discrète possible. Toutefois, le jour où un garçon essaye de la taquiner en tirant sur sa jupe, c'est la goutte qui fait déborder le vase. Mei régit au quart de tour en balançant un coup de pied retourné qui vient frapper, non pas son enquiquineur mais, Yamato, le garçon le plus populaire du lycée. Il en tombe aussi bien sous le charme que par terre. Je me suis attachée autant à Mei qu'à Yamato. Bien que tout les oppose, ils iront au delà des apparences et se donneront une chance. Mei va vivre alors sa première expérience amoureuse et découvrira tous les tumultes qui vont avec. J'ai bien aimé sa personnalité car bien qu'elle semble réservée et introvertie, elle a son petit caractère et parvient à s'imposer et faire preuve d'indépendance vis à vis de son petit ami. D'ailleurs, il n'est pas envisageable pour elle de céder au bon vouloir de ce dernier. Yamato est, quant à lui, l'archétype du mec beau et populaire, adulé par toutes les filles. Je l'ai trouvé plutôt intéressant dans le sens où de l'écolier banal et transparent qu'il était, Yamato va opérer un changement aussi bien physique que comportemental pour plaire en tant que lycéen. Qui n'a jamais songé à s'embellir pour attirer l'attention? Ainsi, il n'est pas difficile de s'identifier à nos protagonistes. Les personnages secondaires sont également bien mis en avant et leurs personnalités ne manquent pas de les faire sortir du lot. Par ailleurs, on retrouve volontiers les codes de base du shojo avec un schéma narratif à la fois spécifique et prévisible, ainsi que des personnages assez stéréotypés mas on se laisse prendre dans l'histoire qui reste très divertissante. Say I love you offre davantage qu'une romance classique avec une relation qui se met en place tout doucement et sans précipitation. Mei et Yamato prennent le temps de se connaître et se découvrent aussi bien des défauts que d'importantes qualités. Les autres thèmes abordés comme le harcèlement scolaire ou le développement personnel apportent un petit plus au récit. Pour ce qui est du charadesign, le trait graphique Kanae Hazuki est superbe, tout en finesse et en maîtrise. Les personnages sont particulièrement expressifs et on peut deviner leurs sentiments rien qu'en les observant. En bref, Say I love you est un manga frais que j'ai pris plaisir à lire. le premier tome est principalement introductif mais le ton, à la fois léger et chargé d'émotions nous donne qu'une envie, lire la suite ! Lien : https://serialbookineuse.wor.. + Lire la suite.
MercyThompson a écrit une critique à 05 juin 2016. MercyThompson donne la cote 49 pour Say I Love You, Tome 1. Le manga s'ouvre sur une héroine qui se fait moquer par son absence de petit-ami et d'amis. La jeune fille est la tête de turc des autres enfants depuis son plus jeune âge.J'ai adoré l'arrivé du personnage masculin fier et sûr de lui. J'aime le dessin de la mangaka. Les deux personnages Mei et Yamato s'opposent et Yamato trouve cette jeune fille très intéressante. Mais la lycéenne a beaucoup de mal à faire confiance et pense qu'elle ne sera que celle qu'on embête alors elle ne veut pas d'amis. La mangaka touche un sujet très répandu dans le domaine scolaire. Il y a beaucoup d'humour entre l'héroine qui reste sur la défensive et Yamato qui veut la sortir de sa solitude. Durant un karaoké, une fille, Asamicchi, raconte à Mei que Yamato a embrassé presque toutes les filles du lycée, sauf une son premier amour. Elle cherche surement à faire passer le message que Yamato ne s'intéresse pas plus à Mei qu'à une autre fille et qu'il ne faut pas qu'elle se fasse d'illusions. Et puis ça fait d'elle une rivale en moins. Mei s'intéresse au premier amour de Yamato mais celui-ci dément très vite sa relation avec elle et lui fait comprendre que c'est Mei qui l'intéresse, un moment trop kawaï. Nous retrouvons Asamicchi qui va être elle aussi embêtée à cause de sa forte poitrine. Yamato comprend Mei car il n'a pas toujours été populaire et à connu des années de solitude. Cette révélation les rapproche et le tome se termine tout en douceur. Le manga n'est pas original dans le sens où un héros populaire s'éprend d'une héroine introvertie, ce qui me fait penser à « Sawako ». Mais le thème du harcèlement à l'école touche beaucoup de personnes et la mangaka dénonce même si c'est de manière légère ces pratiques, ce que j'ai beaucoup apprécié. Et puis il y a le personnage masculin pour qui j'ai eu un véritable coup de coeur. Un très bon premier tome et j'ai hâte de lire la suite. Lien : https://maviedelivre.wordpre.. + Lire la suite.
ptitelily01 a écrit une critique à 04 septembre 2014. ptitelily01 donne la cote 49 pour Say I Love You, Tome 1. Si on fait confiance aux autres. Si on s’implique avec eux. Si on se met à les aimer. Ça crée aussi de nouveaux problèmes. Différent de ceux que l’on rencontre quand on est seul. Seulement… J’ai décidé, d’apprendre à les regarder en face, ces nouveaux problème..