Week End à Zuydcoote Par Robert Merle (1972)

Posted on

Week

Telecharger Ebook Week End à Zuydcoote In French FB2 PDF -Si vous aimez le résumé, vous pouvez trouver gratuitement toute la Science de devenir riche livre en Week End à Zuydcoote PDF en cliquant ici. Résumé de la science de l'enrichissement Week End à Zuydcoote PDF Il existe un p partir duquel toutes les choses sont fabriquées et qui, dans son état first, pénètre et remplit les interstices de l'univers, imprègne. Un livre résumé du livre Science of Getting Rich, disponible en Week End à Zuydcoote PDF Le livre Science of Getting Rich that a été écrit diploma Wallace D. Wattles en 1910. Le premier livre de de téléchargement gratuit est disponible, il vous suffit de vous abonner à notre libraire. , remplissez le formulaire d'inscription et la copie du livre numérique vous sera présentée. Si vous êtes assez intelligent, faire une bonne recherche sur divers.Contrairement à d'autres sites, vous pouvez transférer des dans TOUT structure numérique sur votre appareil. Vous pouvez consulter et contribuer aux livres électroniques ici. Les livres au arrangement lus ici en ligne sous forme de fichiers html. Nos livres Week End à Zuydcoote PDF sont conçus avec une table des matières facile à naviguer qui permet aux lecteurs de naviguer facilement entre les chapitres des livres. Avec nos étagères complètes, on peut trouver des livres Week End à Zuydcoote pdf gratuits sur tous les sujets, pour les lecteurs de tous.

Description du Week End à Zuydcoote

Telecharger Ebook Week End à Zuydcoote In French FB2 PDF - - ... Enfin, ce qu'on peut dire pour les Anglais, c'est qu'eux au moins, ils embarquent leurs hommes, tandis que du côté français !... En principe, ça se passe à Dunkerque et à Malo, mais jusqu'ici au compte-gouttes et seulement par unités constituées. Il a jouta au bout d'un moment : - Ce qui nous exclut, bien entendu. Il ne se passa rien de notable dans la minute qui suivit. Alexandre avait ses deux grosses mains croisées sur les genoux. Il ét...

Détails sur le Week End à Zuydcoote

Titre de livre : 401 pages
Auteur : Robert Merle
Éditeur : Gallimard
Catégorie : Littérature
ISBN-10 : 2070367754
Moyenne des commentaires client : 3.82 étoiles sur 5 231 commentaires client
Nom de fichier : week-end-à-zuydcoote.pdf (Vitesse du serveur 22.95 Mbps)
La taille du fichier : 34.47 MB

Commentaire Critique du Week End à Zuydcoote

Renod a écrit une critique à 13 janvier 2017. Renod donne la cote 231 pour Week End à Zuydcoote. « Week-end à Zuydcoote ». Avec un tel titre, on pourrait penser que le roman porte sur un séjour dans une station de la mer du Nord... Alors oui, « Il y a le ciel, le soleil et la mer», mais ce week-end se déroule aux heures les plus tragiques de notre Histoire. C'est la « débâcle », les troupes britanniques et françaises, coupées de leurs arrières par l'Armée allemande, sont prises en étau dans la poche de Dunkerque. L'objectif est de rapatrier les soldats en urgence, sous le feu allemand. Des soldats désarmés et isolés de leur unité s'acheminent en longues files vers la plage dans l'espoir d'être embarqué vers l'Angleterre. La hiérarchie n'est plus écoutée. Les règles ont disparu. Maillart, le personnage principal, déambule au milieu de ce chaos. La guerre se montre nue , dans sa laideur et sa cruauté. Tout n'est qu'angoisse... Les troupes allemandes sont à dix kilomètres, les obus sifflent et frappent aveuglément, les chasseurs de la Luftwaffe bombardent en piqué en faisant hurler leurs sirènes. Quand ce ne sont pas les Allemands, ce sont les soldats français qui se livrent à des exactions. La mort est partout et peut frapper chacun, à tout moment. Mais surtout, la guerre est absurde. Maillart fait des rencontres improbables. Une jeune femme reste dans sa maison contre toute logique, malgré les dangers. Des hommes se terrent dans un abri de fortune. Des soldats se résignent à l'incendie de leur navire et ne cherchent pas à s'enfuir. Face à de tels événements, chacun réagit à sa manière et selon son tempérament. Maillart occupe une roulotte avec plusieurs copains de fortune. le cupide trafique et combine pour obtenir des profits immédiats. le prêtre se recueille et se pose des questions morales. Un soldat héroïque tire sur les Stukas au fusil mitrailleur sans craindre leurs représailles. Un Sétois fait la popote en évoquant les doux souvenirs et les projets familiaux. Et Maillart lui promène son désespoir et subit le spectacle de l'absurdité du monde. L'évacuation de Dunkerque va revenir à l'ordre du jour cette année avec la sortie prochaine d'une superproduction signée Christopher Nolan : Dunkerque. On peut déjà imaginer les scènes réalistes et spectaculaires bourrées d'effets spéciaux. Mais « Week-end à Zuydcoote » apporte à ces événement tragiques un regard plein de questionnement philosophique. A mes yeux, ce roman ce situe entre « Kaputt » de Malaparte et « l'Etranger » de Camus. Il y a d'une part des scènes cruelles et morbides, de l'autre ce désarroi de l'homme qui se sent étranger dans un monde et une existence dont il ne saisit plus le sens. + Lire la suite.
gill a écrit une critique à 27 avril 2012. gill donne la cote 231 pour Week End à Zuydcoote. - Les vaches ! répéta l'homme. Quand ils ont demandé ceux qui savaient conduire, j'aurais dû me méfier, je me suis laissé biter comme un bleu. Vous savez conduire ? qu'il me dit le pitaine, bon ! et hop ! il me colle le nez sur un macab, entre deux brancards ! J'en suis devenu tout pâle. Virrel ! qu'il me dit, le pitaine, Vous n'allez pas vous dégonfler ! Il s'agissait bien de ça ! Je m'en foutais un peu, du macab ! Il n'y comprenait rien, le pitaine ! Mais entre deux brancards, dis donc ! Comme un bourrin !... Il lança un coup d'oeil à Maillat. - Moi, tu comprends, dans le civil, je suis chauffeur de taxi à Paname... (extrait du premier chapitre Samedi matin) + Lire la suite.
lecassin a écrit une critique à 25 juillet 2012. lecassin donne la cote 231 pour Week End à Zuydcoote. La poche de Dunkerque, de sinistre mémoire… « Week-end à Zuydcoote » est le premier ouvrage de Robert Merle, Prix Goncourt 1949 (pour un coup d'essai… ). Trois cent mille hommes sont cernés dans la poche de Dunkerque. Une seule voie de salut pour ces troupes vaincues, s'embarquer à bord de navires anglais qui font les allers-retours dans le détroit. Robert merle nous décrit ce « sauvetage » sous les attaques incessantes de l'aviation allemande. A circonstances exceptionnelle, personnages exceptionnels. On suivra les tribulations de Julien Maillat, sergent et personnage principal du livre. de Pierson, aussi, le curé ; et d'Alexandre, l'ingénieur en céramique, de Dhéry, aussi… Un week-end d'ennui et de danger pour ces hommes qui n'avaient le choix qu'entre un hypothétique embarquement ou la captivité, ou une mort inutile autant qu'absurde. Adapté au cinéma, impossible d'oublier l'interprétation de Maillat par Jean-Paul Belmondo..