La Porte Par Magda Szabo (2017)

Posted on

La

Telecharger Kindle Gratuit La Porte Paperback In French PDF DJVU -e-bookvente chaud au instant où vous avez écrit votre nom, votre créativité est épuisée.Vous avez probablement déjà rencontré l'acronymePDF lorsque vous naviguez sur Web ou que vous téléchargez des documents au formatPDF. Le format PDF est ce que beaucoup de gens utilisent pour obtenir leurs files dans un format portable et sûr. Avec l'introduction d e Opinion pirater le marché boursier PDF, U N manuel mis à la disposition de tous John Bell sur Internet un investisseur boursier.

Description du La Porte

Telecharger Kindle Gratuit La Porte Paperback In French PDF DJVU - « C’est moi qui ai tué Emerence. Je voulais la sauver, non la détruire, mais cela n’y change rien. » La Porte est une confession. La narratrice y retrace sa relation avec Emerence Szeredás, qui fut sa domestique pendant vingt ans. Tous les oppose : l’une est jeune, l’autre âgée ; l’une sait à peine lire, l’autre ne vit que par les mots ; l’une est forte tête mais d’une humilité rare, l’autre a l’orgueil de l’intellectuelle. Emerence revendique farouc...

Détails sur le La Porte

Titre de livre : 227 pages
Auteur : Magda Szabo
Éditeur : Le Livre de Poche
Catégorie : Littérature
ISBN-10 : 225307022X
Moyenne des commentaires client : 3.85 étoiles sur 5 551 commentaires client
Nom de fichier : la-porte.pdf (Vitesse du serveur 27.25 Mbps)
La taille du fichier : 38.78 MB

Commentaire Critique du La Porte

Sachenka a écrit une critique à 22 novembre 2017. Sachenka donne la cote 551 pour La Porte. Je rêve rarement. Quand cela se produit, je me réveille en sursaut, baignée de sueur. Alors je me rallonge, j'attends que mon coeur cesse de battre la chamade, puis je médite sur le pouvoir magique, irrésistible de la nuit. Dans mon enfance, dans ma jeunesse, je n'avais pas de rêves, ni de bons ni de mauvais. À présent, c'est l'âge qui charrie sans relâche les alluvions du passé en une masse de plus en plus compacte, horreur dense d'autant plus alarmante qu'elle est plus étouffante, plus tragique que ce que j'ai jamais vécu. + Lire la suite.
Fortuna a écrit une critique à 06 juillet 2016. Fortuna donne la cote 551 pour La Porte. Je crois que nous jouissions pleinement de la vie, si un étranger venu chez nous pour la première fois, en voyant Emerence vaquer à la cuisine, l’avait prise pour ma tante ou ma marraine, je ne l’aurais pas détrompé, il était impossible d’expliquer la nature, l’intensité de notre relation, ou le fait qu’ Emerence était pour chacun de nous une nouvelle mère, bien qu’elle ne ressemblât à aucune des nôtres. La vieille femme ne nous harcelait pas de questions, nous ne lui en posions pas non plus, elle livrait ce qui lui semblait bon, mais en fait, elle parlait peu, comme une véritable mère dont le passé ne compte plus quand elle ne s’occupe de rien d’autre que de l’avenir de ses enfants. + Lire la suite.
jeunejane a écrit une critique à 13 juillet 2017. jeunejane donne la cote 551 pour La Porte. Emerence est concierge d'un immeuble dans une ville de Hongrie. C'est une vieille dame très courageuse, toujours en train de travailler. Elle parle avec beaucoup de monde dont un policier important mais jamais personne ne rentre chez elle. La porte est fermée au sens propre comme au sens figuré. Tout cela nous le savons par l'intermédiaire de sa patronne, une écrivaine qui nous raconte le personnage très particulier d'Emerence avec ses moments d'attirance et ses moments de répulsion ou de méfiance. Emerence est une femme qui a beaucoup souffert dans son enfance, notamment lors d'un orage où elle a perdu des êtres chers. L'auteure, Magda Szabo s'est inspirée d'une gouvernante qui travaillait dans sa maison pour dresser le portrait de cette étrange dame. A plusieurs reprises, la voyant atteinte de névroses incontrôlables, je l'ai imaginée profitant des bons soins de Sigmund Freud car le récit se situe au début du vingtième siècle. Un roman très bien écrit, qui fait froid dans le dos et qui m'a fait éprouver beaucoup d'empathie pour Emerence qui sait qu'elle est capable de maladresses et de violences et les répare comme elle peut, à sa façon. Quand on a lu le livre et même avant la fin, on comprend le symbole que représente la porte. Emerence ne veut pas qu'on rentre dans son monde intérieur plein de noeuds. L'écriture est magnifique et ne souffre pas du tout de la traduction. + Lire la suite.