Gatsby Le Magnifique Par Francis Scott Fitzgerald (1976)

Posted on

Gatsby Le Magnifique

Ou Telecharger Gratuitement Gatsby Le Magnifique In French PDF EPub IBook -Vous pouvez facilement fixer le document et le lire d'un toucher du doigt that is straightforward. Si le document contient des formulaires. En outre sous forme de fichiers contenant uniquement du texte, supprimant ainsi toutes les images ou tous les objets sans aucune diversion, et accédant uniquement au texte.

Description du Gatsby Le Magnifique

Ou Telecharger Gratuitement Gatsby Le Magnifique In French PDF EPub IBook - Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu'il génère, est réputé pour les soirées qu'il donne dans sa somptueuse propriété. L'opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne...

Détails sur le Gatsby Le Magnifique

Titre de livre : 453 pages
Auteur : Francis Scott Fitzgerald
Éditeur : Le Livre de Poche
Traducteur : Victor Liona
Catégorie : Littérature
ISBN-10 : 2253007900
Moyenne des commentaires client : 3.82 étoiles sur 5 3171 commentaires client
Nom de fichier : gatsby-le-magnifique.pdf (Vitesse du serveur 18.64 Mbps)
La taille du fichier : 39.49 MB

Commentaire Critique du Gatsby Le Magnifique

Jooh a écrit une critique à 24 août 2012. Jooh donne la cote 3171 pour Gatsby Le Magnifique. Le visage clair de Daisy se levait lentement vers lui, et il sentait son cœur battre de plus en plus vite. Il savait qu'au moment où il embrasserait cette jeune fille, au moment où ses rêves sublimes épouseraient ce souffle fragile, son esprit perdrait à jamais l'agilité miraculeuse de l'esprit de Dieu. Il avait alors attendu, écouté encore un moment la vibration du diapason qui venait de heurter une étoile, puis il l'avait embrassée, et à l'instant précis où ses lèvres touchaient les siennes, il avait senti qu'elle s'épanouissait comme une fleur à son contact, et l'incarnation s'était achevée. + Lire la suite.
michemuche a écrit une critique à 17 mai 2014. michemuche donne la cote 3171 pour Gatsby Le Magnifique. F. Scott Fitzgerald " le magnifique" auteur du merveilleux roman "Gatsby" n'a pas fini d'émouvoir le lecteur, moi le premier. Ce n'est pas tant l'histoire qui m'émeut quoique... Les histoires d'amours finissent mal en général c'est ce que dit la chanson. Donc le narrateur Nick Carraway diplômé de Yale débarque de son middle-west natal pour embrasser la carrière de courtier en assurance à New-York. Les retrouvailles avec sa cousine Daisy et son mari Tom Buchanan va l'entrainer dans un univers de strass, de paillettes, mais aussi de rumeur. Rumeur sur un étrange personnage Jay Gatsby. Arrêtons nous justement sur ces personnages; d'abord Nick, le brave type toujours prêt à rendre service, le confident de Gatsby bref le genre de personne que l'on aimerait avoir pour ami. Ensuite Daisy, cousine de Nick fille bien née, immature que l'oisiveté n'arrange pas, son mari Tom Buchanan parfait prototype du "WASP" cynique, violent, raciste, coureur de jupon. Gatsby, homme affable, discret et secret de lui nul ne sait rien. Et miss Jordan Baker , garçonne en tenue de golf, fière, hautaine... Tout ce petit monde va se retrouver dans des fêtes somptueuses entouré de profiteurs, d'alcooliques, de starlettes. ce côté kitch de ces soirées. Peut à peut l'ambiance bascule de la légèreté vers le côté triste du roman. On va découvrir le destin croisé de Jay et Daisy, l'amoureux transi face à une femme frivole. Mon plus grand regret c'est d'avoir vu le film avant d'avoir lu le livre, d'où cette critique un peut légère. j'ai aimé le roman et j'ai adoré le film, cela vaut bien quatre petites étoiles, qu'en pensez vous? + Lire la suite.
Nastasia-B a écrit une critique à 05 juin 2014. Nastasia-B donne la cote 3171 pour Gatsby Le Magnifique. Je n'avais jamais rien lu de F.S. Fitzgerald avant d'aborder le grand Gatsby, il y a quelques années déjà. de prime abord, j'avais trouvé son style plaisant mais pas transcendant et le fond pas non plus désagréable mais pas davantage à baver d'allégresse, d'où une impression moyenne " à la normande " (normal me direz-vous, je suis Normande). L'histoire se déroule durant l'été 1920 aux États-Unis (à ce titre il peut être intéressant de le comparer à un roman tout à fait contemporain comme Manhattan Transfer). L'auteur nous y décrit le monde très prout-prout de l'époque. À y réfléchir maintenant et avec quelques années de recul, indépendamment d'un battage médiatique lié à la sortie du film qui en est issu, je trouve que ce livre de Francis Scott Fitzgerald a aujourd'hui une valeur documentaire sur la vie et les moeurs de cette période si spéciale de l'histoire qu'on nomme, les années folles (peut-être est-ce la raison secrète pour laquelle l'ouvrage a plus de succès de nos jours qu'à l'époque de sa publication où chaque lecteur connaissait cette époque puisque c'était la sienne) et qu'il est, en ce sens, plus intéressant qu'il n'y paraît à première vue. Gatsby est touchant de délicatesse à l'égard de son aimée. Les personnages secondaires féminins sont, il faut bien le reconnaître, assez caricaturaux mais très intéressants. J'ai beaucoup aimé la façon que l'auteur a de nous endormir dans le feutre du récit pour mieux nous bousculer, ainsi que ses personnages, dans le coup de tonnerre final. Fitzgerald nous livre également une réflexion sur la réussite sociale et le bonheur. Que ceux qui ne veulent rien de rien savoir avant de l'avoir lu arrêtent la lecture de mon commentaire ici, pour les autres, sans trop de spoil, voici une idée du synopsis : Nick Carraway, un jeune homme du Middle West américain atteignant la trentaine, se rend à New York pour travailler dans la finance comme agent de change. Par hasard, il trouve à louer une petite bicoque à Long Island, zone résidentielle très huppée et snob de la banlieue new-yorkaise. Sa demeure, presque invisible, est située dans West Egg entre deux énormes et luxueuses villas. de là, la vue est imprenable sur East Egg, l'endroit le plus cossu et sélect de toute la zone. C'est là qu'habite Daisy, sa cousine germaine et Tom Buchanan, son mari, issu de la même promotion que Nick à l'université Yale. Nick se rend un soir chez les Buchanan, qu'il connaît à peine, sur invitation de Daisy. Tom, beau et riche colosse, mais quelque peu bourru paraît végéter auprès de Daisy, laquelle semble tout autant s'ennuyer ferme avec son mari. Elle passe le plus clair de son temps avec son amie Jordan Baker, une joueuse de golf professionnelle. Tom, peu de temps après, demande à Nick de l'accompagner pour lui présenter sa maîtresse, Myrtle Wilson, la femme d'un garagiste sur la route qui relie New York à Long Island. Nick, témoin de l'inconstance de Tom, de l'enlisement du couple qu'il forme avec Daisy, n'aurait guère d'intérêt à fréquenter les Buchanan s'il n'y avait le rapprochement de plus en plus sensible avec la belle Jordan. Celle-ci s'étonne qu'il ne connaisse pas Gatsby puisqu'il habite West Egg, comme lui, et qu'on ne parle que de cet homme à la richesse fabuleuse. Gatsby, justement, c'est son voisin. C'est lui qui possède l'immense maison très animée qui occulte la misérable de Nick. Gatsby donne fréquemment des réceptions somptueuses qui accueillent des centaines de convives. Mais qui est Jay Gatsby ? D'où vient-il ? Que fait-il ? Les rumeurs les plus folles circulent sur son passé et sa fortune, même au sein de sa propre maison. C'est ce que Nick brûle de découvrir lorsqu'un jour il reçoit une invitation pour passer la soirée chez Gatsby. Et c'est ce que moi je brûle de ne pas vous dire afin de vous laisser jouir de l'étonnante histoire qui va lier Nick, Tom, Gatsby, Jordan, Myrtle et Daisy... Un roman doux-amer, avec une sorte de petit caillou qui crisse sous la plume feutrée de Fitzgerald, pour nous dépeindre son Amérique, telle qu'il l'a perçue. Peut-être pas un incontournable, mais un bon livre baromètre d'une époque, aujourd'hui révolue et appartenant au fantasme vintage. Voici un avis, un parmi tant d'autres, c'est-à-dire, pas grand-chose. + Lire la suite.