L'orange Mécanique Par Anthony Burgess (2010)

Posted on

L'orange

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse L'orange Mécanique In French PDF EPub IBook -Si vous envisagez de vendre vos livres électroniques à partir de votre propre site Web, je vous recommande fortement d'investir dans un logiciel antivol p livres électroniques fiable. Au lieu de cela auprès p proposant des livres électroniques Adobe L'orange Mécanique PDF ou e-pub. Les ebooks électroniques (également connus sous le nom de Kindles) sont devenus très populaires ces dernières années et pour une bonne raison.

Description du L'orange Mécanique

Telecharger Dictionnaire Gratuit Pour Liseuse L'orange Mécanique In French PDF EPub IBook - Le décor inquiétant de cette fable anti-utopique, nous le connaissons bien : c'est celui de la banlieue concentrationnaire qui va recouvrir peu à peu la surface habitable de la planète. Une immense zone urbaine d'ennui, de désolation et de peur. Sur ce monde déshumanisé et ses habitants asservis, Alex, le voyou au charme pervers féru de musique classique et de langues anciennes, entend régner par la violence et la terreur. A la tête de sa horde adoles...

Détails sur le L'orange Mécanique

Titre de livre : 385 pages
Auteur : Anthony Burgess
Éditeur : Robert Laffont
Traducteur : Georges Belmont ,Hortense Chabrier
Catégorie : Littérature
ISBN-10 : 2221108493
Moyenne des commentaires client : 3.95 étoiles sur 5 587 commentaires client
Nom de fichier : l-orange-mécanique.pdf (Vitesse du serveur 27.86 Mbps)
La taille du fichier : 17.36 MB

Commentaire Critique du L'orange Mécanique

MissSherlock a écrit une critique à 08 avril 2014. MissSherlock donne la cote 587 pour L'orange Mécanique. Bon, alors, ça sera quoi, hein ? L'Orange Mécanique de Anthony Burgess est un livre oudzassny qui m'a laissé toute pleine de radotsie et un malenky eberloqué, Ô mes frères. Beaucoup connaissent l'histoire d'Alex et de ses Drougs grâce au film tzarrible de Stanley Kubrick mais peu savent que c'est c'est ce vesche qui est à l'origine de tout. Alex est un maltchick qui traîne la nuit avec Pierrot, Jo et Momo, ses trois Drougs. Ce qu'ils aiment le plus : drinker du moloko au Korovo Milkbar avant de s'offrir une tournée d'ultra-violence. Ça toltchocke, ça se skvate, ça craste, ça oubivate à coups de nodz ou de britva et ça joue au bon vieux dedans-dehors des familles avec des ptitsas qui ne sont pas d'accord. Mais un jour Alex tue une vieille devotchka et se retrouve enfermé à la Prita jusqu'à ce qu'on lui propose de prendre part au programme Ludovico... L'Orange Mécanique est devenu culte parce que c'est un livre qui parle de plein de vesches tzarribles genre la violence, le mal ou encore le libre arbitre. Mais c'est surtout parce que Alex utilise des slovos étranges, une nouvelle langue inventée par Burgess : le nadsat. Au début, le lecteur se sent tout bezoumni, il est obligé de se creuser le rassoudok pour pommer tous ces slovos mais, au bout de quelques pages, ces nouveaux slovos deviennent ceux du lecteur qui ne se sent plus du tout gloopy. Alors le lecteur avale zoum le livre et le ferme tout bouhou-houant parce qu'il est déjà fini. On ne peut pas dire que L'Orange Mécanique soit pour tous les devotchkas et les maltchicks parce que c'est un malenky peu spécial au niveau du style et de l'histoire. Et puis, Ô mes frères, il y un malenky beaucoup d'ultra-violent qui pourrait bien vous laisser bolnoï quand ce bratti d'Alex fait couler du krovvi rouge rouge. C'est possible que vous ayez besoin d'un écossais ou d'une cancerette pour vous remettre. Encore un slovo et je vous laisse tranquille (toutes mes exqui cucuses usées si ça vous a semblé long) mais j'ai préféré la fin de Stanley Kubrick à celle de Burgess qui n'est pas aussi puissante dans ses slovos que celle du film. Mais ce n'est que l'avis de votre Humble Serviteur, mes frères. L'Orange Mécanique est un des meilleurs livres que j'ai lu de toute ma jiznée, merci Anthony ! + Lire la suite.
brigittelascombe a écrit une critique à 31 mars 2012. brigittelascombe donne la cote 587 pour L'orange Mécanique. Dans un futur proche, d'une violence inouïe, inventé par Anthony Burgess (écrivain,essayiste,compositeur,critique, l'un des auteurs anglais majeurs du XX° siècle) Alex chef de bande, monstre froid,égoïste, cynique et intelligent, est arrêté suite à un énième meurtre. Soumis à la méthode Ludovico accompagnée de projection de films violents et de musique classique, il subit un lavage de cerveau pour devenir pacifiste.Transformé en orange mécanique conditionnée, il est torturé par une victime dont il a violé la femme. Orange mécanique (best-seller international adapté au cinéma), sous son image d'apologie de la violence( jugement surtout du au film encore plus violent que le livre:ce qui déplaisait à Anthony Burgess) remue le lecteur et l'interpelle. La violence est elle toujours consécutive à la violence? Peut-on conditionner l'être humain?Les pulsions sauvages sont-elles innées ou acquises?La loi du plus fort est-elle la meilleure? Ce livre de science fiction (dont le langage des voyous est complètement inventé) est plus intellectuel et philosophique qu'il ne paraît au prime abord! + Lire la suite.
Allantvers a écrit une critique à 01 octobre 2015. Allantvers donne la cote 587 pour L'orange Mécanique. Frisson au souvenir de ce roman d'époque, seventies jusqu'au bout des virgules avec son langage inventé pour la circonstance, mais dont la modernité d'alors pique aujourd'hui les yeux et qui a été supplanté en notoriété par l'esthétique agréablement démodée du film de Kubrick. La réflexion sur la violence du monde moderne que porte ce roman n'en mérite pas moins qu'on s'y intéresse car celle-ci, pour le coup, a traversé les années sans une ride. Relire le livre ou revoir le film?.