Manon Lescaut Par Abbé Prévost (2006)

Posted on

Manon

Telecharger Des Livre Gratuitement Manon Lescaut RTF PDF -Vous pouvez en suite télécharger le fichier EPUB à partir p Google perform et le lire à tout second sur Adobe electronic Editions si vousn'êtes pas en ligne. Trouvez en-suite le livre électronique que vous voulez lire et choisissez p le télécharger au format e-pub. Vous pouvez toujours obtenir des fichiers e book MOBI pour p Smashwords, car or truck Smashwords ne pas ses e mails that are crypte.PDF24 Article en PDF. La conversion de messages utiles en PDF est une fonctionnalité de la plupart des sites populaires. Le site propose une longue liste de catégories comprenant santé, humour, fiction, drame, roman, affaires, etc.. Il est très bien classé level thèmes, avec 12 niveau supérieur et plus de 150 sous-catégories. Il continue à faire face à des problèmes juridiques en raison de l'accès aux livres Manon Lescaut et aux articles. Il vous donne des livres Manon Lescaut électroniques gratuits au format PDF. Vous pouvez visiter le site Web respectif de la bibliothèque participante ou utiliser une plate-forme commune pour emprunter des livres Manon Lescaut. Le website Library Genisis est un site Web basé en qui est en un moteur de recherche qui vous permet de télécharger des livres Manon Lescaut et des content liés à la science.

Description du Manon Lescaut

Telecharger Des Livre Gratuitement Manon Lescaut RTF PDF - 'Manon était une créature d'un caractère extraordinaire. Jamais fille eut moins d'attachement qu'elle pour l'argent, mais elle ne pouvait être tranquille un moment avec la crainte d'en manquer. C'était du plaisir et des passe-temps qu'il lui fallait. Elle n'eût jamais voulu toucher un sou, si l'on pouvait se divertir sans qu'il en coûte.'

Détails sur le Manon Lescaut

Titre de livre : 397 pages
Auteur : Abbé Prévost
Éditeur : Flammarion
Catégorie : Littérature
ISBN-10 : 2080712985
Moyenne des commentaires client : 3.43 étoiles sur 5 1443 commentaires client
Nom de fichier : manon-lescaut.pdf (Vitesse du serveur 21.59 Mbps)
La taille du fichier : 14.06 MB

Commentaire Critique du Manon Lescaut

bouquine a écrit une critique à 21 août 2013. bouquine donne la cote 1443 pour Manon Lescaut. Il ne fallait pas compter sur elle dans la misère. Elle aimait trop l'abondance et les plaisirs pour me les sacrifier. Je la perdrai, m'écriai-je. Malheureux Chevalier ! Tu vas donc perdre encore tout ce que tu aimes ! Cette pensée me jeta dans un trouble si affreux, que je balançai, pendant quelques moments, si je ne ferais pas mieux de finir tous mes maux par la mort. Cependant je conservai assez de présence d'esprit pour vouloir examiner auparavant s'il ne me restait nulle ressource. + Lire la suite.
michfred a écrit une critique à 08 avril 2017. michfred donne la cote 1443 pour Manon Lescaut. Dans un très long ŕoman, Les Mémoires d' un homme de qualité, l'abbé Prévost a enchâssé, par un systeme d'emboitement de récits, cher aux romans à tiroirs, une petite perle qui seule est restée à la postérité et constitue un des fleurons de la littérature française :Manon Lescaut...dont le titre est déjà une apocope révélatrice de la fascination que l'héroïne a exercée sur les générations de lecteurs. Éclipsant en effet le pâle et tendre chevalier Des Grieux avec qui elle partageait le titre - et sa couche - Manon est passée en front page... Manon la gourgandine, la petite théâtreuse pas farouche, la coquette , la fille entretenue. La perverse Manon, chantait Gainsbourg qui avait des lettres...et a su trouver les trois qui lui convenaient et la résumaient...à moitié :NON. Ma-Non, la femme qui se donne et se refuse, celle qui toujours échappe. .. Après Manon Lescaut, on verra fleurir un nouveau type chargé d'incarner l'éternel féminin. Manon, femme fatale et femme-enfant, fragile et traîtresse, désarmante et manipulatrice, confiante et fuyante. Un paradoxe en jupons! Pourtant le récit ne vaut pas que pour cette avant-première d'un archétype qui fera long feu: ce serait oublier que le roman est aussi fortement ancré dans son siècle, et que, à la remorque de sa dévorante passion pour Manon, des Grieux arpente pour lui plaire, pour la retrouver, la garder, la suivre au bout du (nouveau) monde, tous les milieux, toutes les strates, tous les détours du jeu social. Coulisses vénales du théâtre, hôpital et prison des filles perdues mais aussi cercles de jeu, où mijotent des agioteurs pleins aux as et de petits marlous qu'on appelait alors élégamment des chevaliers d'industrie parce qu'ils en dépensaient beaucoup pour percer... Que ce soit pour la peinture d'un amour destructeur ou pour celle d'un siècle qui semble annoncer le cynisme du nôtre- la prédominance de l'argent facile, le repeuplement des toutes nouvelles colonies par déportation des femmes emprisonnées pour prostitution et j'en passe- il faut lire Manon Lescaut. J'ajoute que, pour être homme d'église, l'abbé Prevost n'en est pas moins homme de cour - chose fréquente à son epoque- et qu'il sait manier le style avec finesse, subtilité, alacrité. Y compris pour parler d'amour et de passion charnelle. Il pénètre en connaisseur les émotions du coeur et celles des sens... Pas bégueule pour deux sous. + Lire la suite.
oran a écrit une critique à 09 juillet 2017. oran donne la cote 1443 pour Manon Lescaut. Un roman phare, un des plus célèbres du monde, celui de l'apologie de la fatalité des passions, où se mêlent le pathétique , le lyrique, la tragédie, la comédie, les aventures rocambolesques, un récit enchâssé, celui du narrateur, le marquis de Renoncour qui entreprend un voyage professionnel au cours duquel il rencontre fortuitement le chevalier Des Grieux , jeune homme issue d'une excellente famille qui accompagne un convoi pénitentiaire de filles de mauvaise vie s'apprêtant à quitter Passy pour la Nouvelle Orléans, Parmi elles, son inconditionnel amour, Manon Lescaut . Une seconde rencontre, deux ans après , au retour d'Amérique de Des Grieux. C'est au cours de ces retrouvailles que ce jeune-homme , devenu par la force des choses, mâture, va effectivement s'épancher sur son histoire et raconter sa vie à celui qui retranscrira ce drame Un roman de la passion amoureuse tourmenteuse qui se décline en égoïsme, en trahison, en asservissement, qui dégrade , qui entraîne, au final la déchéance . Au-delà de cette histoire pathétique, l'intérêt de ce roman c'est qu'il décrit aussi le quotidien de l'époque, les pratiques en vigueur à la fin du règne de Louis XIV où les moeurs étaient particulièrement dissolues (elles ne feront qu'empirer sous la Régence) : libertinage outrancier, cercles de jeux calamiteux tenus par les hauts membres de l'aristocratie, ascension sociale réalisée, souvent grâce à la corruption, différences entre les classes qui entraînent des traitements différents (Des Grieux échappera à la relégation au bagne grâce à la protection familiale) , sort réservé aux « délinquants » , notamment celui attribué aux prostitués : la déportation vers la Nouvelle-Orléans… Un classique intemporel par bien des côtés... + Lire la suite.