Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros Par Hergé (1993)

Posted on

Les

Ebook Telechargement Gratuit Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros PDF FB2 IBook -What you most likely don't understand is the way to receive them at no cost. Free book downloads and ebooks are getting more popular and easier to access on the web. Full Featured FREE Bible Software with more than 50 Bibles in more than 30 languages to select from. There are apps, nevertheless, that link to your local library so that you might download e-books. You should download apps to learn if they give e-books, but a number of them say in the expanded description they cover e-books.

Description du Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros

Ebook Telechargement Gratuit Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros PDF FB2 IBook - Lors d'un voyage au San Theodoros, la Castafiore et les Dupondt sont arrêtés par le régime du général Tapioca, sous prétexte d'un complot dont Haddock serait à la tête. Après quelques télégrammes d'insultes, Haddock et Tournesol acceptent de se rendre à Tapiocapolis pour discuter avec le général, sans Tintin... Peu à peu, ils découvrent que l'invitation était un piège. C'est alors que Tintin les rejoint... Une fausse tentative d'évasion orchestrée par Tapioca échoue...

Détails sur le Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros

Titre de livre : 465 pages
Auteur : Hergé
Éditeur : Casterman
Catégorie : Journalisme
ISBN-10 : 2203001232
Moyenne des commentaires client : 3.7 étoiles sur 5 1073 commentaires client
Nom de fichier : les-aventures-de-tintin,-tome-23-tintin-et-les-picaros.pdf (Vitesse du serveur 28.5 Mbps)
La taille du fichier : 37.7 MB

Commentaire Critique du Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros

Plumedoie a écrit une critique à 29 mars 2017. Plumedoie donne la cote 1073 pour Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros. Cela fait longtemps que je ne lis plus les tintin mais j'ai toujours du plaisir à me replonger dans cette excellente bande dessinée ! Tintin et les picaros ne m'a pas marqué mais j'aime beaucoup les héros qui interviennent : le général Tapioca,les Dupont ,la Castafiore et bien sur,le capitaine Haddock !.
genou a écrit une critique à 20 août 2015. genou donne la cote 1073 pour Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros. Haddock : Mille millions de mille sabords ! Quel est le sombre oryctérope qui a remplacé mon whisky par cet extrait d’eau de Javel ?... Tintin : De l’eau de Javel ?!? Haddock : Ou une sorte de vitriol du même tonneau… si j’ose dire ! Tenez, goûtez-moi ça… Tintin : Heu… Je ne suis pas un expert comme vous, naturellement, mais il me semble que c’est bien le goût du whisky… Haddock : Du whisky !... Mon jeune ami, si ceci est du whisky, je veux bien être changé en coquille Saint-Jacques !... Et vous venez de le dire, je m’y connais un petit peu ! + Lire la suite.
MissG a écrit une critique à 24 mars 2012. MissG donne la cote 1073 pour Les Aventures De Tintin, Tome 23 : Tintin Et Les Picaros. Accusés de fomenter un complot contre le général Tapioca, dirigeant du San Theodoros, Tintin, le capitaine Haddock et le professeur Tournesol s'envolent pour ce pays afin de rétablir la vérité et de libérer leurs amis injustement emprisonnés : Bianca Castafiore, son pianiste, sa camériste et les Dupondt. Leur route croisera celle du général Alcazar, reclus dans la forêt avec ses guérilleros : les Picaros, qui ne rêve que de déloger le général Tapioca et prendre le pouvoir au San Theodoros. Derrière cette aventure qui pourrait passer pour noble, Hergé y dénonce au contraire les dictatures, les pays d'Amérique du Sud ayant accueilli des Nazis et s'inspire grandement de Cuba et de Fidel Castro pour la situation politique au San Theodoros. Il n'hésite pas à dénoncer l'omniprésence des forces militaires dans les régimes de dictature, il n'y a qu'à voir l'escorte qui emmène le capitaine Haddock acheter du tabac. Il n'est pas non tendre avec son général Alcazar, si Tintin sert de personnage canalisateur de violence en lui faisant promettre aucune effusion de sang dans sa révolution, Hergé le dépeint comme un homme ayant peu d'idées, imbu de lui-même, sous le joug d'une femme à la poigne de fer, et à la limite de l'illettrisme, preuve en est la lettre laissée à sa femme truffée de fautes d'orthographe. Même l'arrivée inopinée de Séraphin Lampion avec ses Joyeux Turlurons dans le camp des Picaros n'apporte pas de réelle légèreté et un peu d'humour à ce récit. Et la révélation du prénom du capitaine Haddock, Archibald, passerait presque inaperçue tant l'arrière fond de cette histoire prend de l'importance pour le lecteur. Mais finalement, c'est surtout un goût d'amertume qui se dégage de cette histoire. Car quelque soit le dirigeant du San Theodoros, la population elle ne voit pas de différence. C'est en tout cas ce que montre Hergé, avec une vignette lors de l'arrivée des personnages portant sur un bidonville avec une pancarte Vive Tapioca et un militaire patrouillant arme à la main, et une vignette lors du départ portant sur ce même bidonville, avec toujours ce même militaire, seule la pancarte a changé et indique Vive Alcazar. Ce qui à la première lecture apparaît comme une aventure somme toute ordinaire de Tintin se révèle finalement une histoire bien plus profonde laissant un goût d'amertume au lecteur. La qualité des dessins et le choix des couleurs, particulièrement vives lors du carnaval, rendent cette lecture très agréable mais ne sont qu'un vernis pour masquer les opinions affichées par Hergé avec cette histoire. Tintin et les Picaros est en effet une dénonciation par Hergé de la situation politique à l'époque où il a publié cette bande dessinée, et de façon plus générale des régimes totalitaires et de la violence qui les accompagne. Un album à relire plusieurs fois pour bien en saisir toutes les nuances et qui laisse à réfléchir. Lien : http://lemondedemissg.blogsp.. + Lire la suite.